DPE D : efficacité énergétique moyenne, mais largement répandue

dpe d

La classe énergétique DPE D est courante en France et représente 32 % des logements du territoire. Il est essentiel de comprendre ce qu'elle signifie et comment améliorer sa performance énergétique. Il correspond à une performance de catégorie moyenne et peut donner lieu à la réalisation de certains travaux d’efficacité. Voici tout ce que vous devez savoir au sujet du DPE D.

Le Diagnostic de Performance Énergétique permet d’évaluer le niveau de consommation d’énergie d’un logement. Il se classe par étiquette ou note allant de A à G.

 

 

Sommaire

DPE D : qu'est-ce que c'est ?

  1. Le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) attribue une étiquette énergie aux logements, classée de A à G, en fonction de leur efficacité énergétique.
  2. La classe D se situe dans la catégorie de consommation moyenne. Ce qui signifie que ces logements ne sont ni très économes ni très énergivores.
  3. Ils offrent un certain niveau de confort, mais il est possible de les améliorer pour réduire davantage la consommation d'énergie.

seuils nouveau dpe

© Dimo Diagnostic - Les seuils d'énergie du nouveau DPE

 

Combien consomme un logement classé D ?

Un logement classé DPE D consomme entre 151 et 230 kWh/m²/an, ce qui le place dans une fourchette de consommation modérée.

Cependant, un logement de classe A, qui consomme moins de 51 kWh/m²/an. Ainsi, il y a encore une marge d'amélioration significative.

De plus, les logements énergivores de classe G consomment plus de 420 kWh/m²/an. Ce qui met en évidence l'importance de viser une classe énergétique plus élevée.

Dimo vous fournit la carte de France des DPE : 

Classe énergétiqueÉnergie primaire consommée (kWh/m².an)Émissions des Gaz à Effet de Serre (kg CO2eq/m².an)Coûts moyens énergétiques par an
A706< 500€
B11011500€ à 700€
C18030700€ à 1 200€
D250501 200€ à 1 600€
E330701 600€ à 2 200€
F≤420≤1002 200€ à 2 800€
G>420>100>3 500€

 

Impact du DPE D sur le marché immobilier et sur le prix de vente 🎯

La classe D du Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) présente des implications variées sur le marché immobilier en France.

  1. D'un côté, un logement avec un DPE D, situé dans la moyenne de la performance énergétique, peut être perçu comme un bon compromis pour les acheteurs soucieux du coût mais désireux d'une efficacité énergétique raisonnable. Ce classement offre un potentiel d'amélioration, rendant ces biens attrayants pour ceux qui cherchent à investir dans la rénovation énergétique.

  2. D'autre part, par rapport aux logements plus performants énergétiquement (classes C, B ou A), un DPE D peut affecter négativement la valeur de vente ou de location d'un bien. Les acheteurs et locataires modernes, de plus en plus conscients des enjeux énergétiques et environnementaux, peuvent préférer des logements avec de meilleures évaluations énergétiques, percevant ces derniers comme plus durables et économiques à long terme.

En conséquence, les propriétés avec un DPE D pourraient se vendre ou se louer plus lentement et potentiellement à des prix inférieurs, incitant ainsi les propriétaires à envisager des améliorations pour améliorer le classement énergétique de leurs biens.

ℹ️ Bon à savoir : en 2034, le DPE D sera la classe énergétique la moins performante autorisée, incitant les propriétaires de tels logements à anticiper les exigences de la loi climat de 2021, qui interdira la location de logements classe E dès cette date. Ainsi, même pour les logements actuellement confortables, les rénovations énergétiques deviennent importantes.

Comment avoir un DPE en D ?

Le DPE de classe D est le plus répandu en France. Il est obtenu par une large majorité de résidences principales. Pour l’obtenir, vous devez disposer d’un logement dont la superficie est supérieure ou égale à 60 m².

Il concerne aussi bien les anciennes que les nouvelles constructions. Le DPE D peut porter sur un appartement ou sur une maison.

La performance énergétique annuelle par m2 des habitations de classe D est comprise entre 180 et 250 kWh. Elle doit expulser, en revanche dans l’atmosphère, entre 30 et 50 kg de gaz carbonique par an pour la même superficie. Il faut noter que le DPE est évalué en fonction des étiquettes énergie et climat.

Les seuils des performances doivent donc être équivalents. À titre illustratif, un logement classé DPE D peut consommer une énergie primaire qui correspond à l’étiquette. Si par contre la quantité de CO2 rejetée dépasse 50 kg, il est classé dans la catégorie moins bonne, donc E.

En ce qui concerne le coût, le prix d’un DPE D varie entre 1 000 et 1 250 euros par an. Et ce en termes de consommation énergétique.

Comment passer d’un DPE D à C ?

Le propriétaire d’un bien immobilier classé DPE D peut choisir de passer à l’étiquette C.

La réalisation de certains travaux s’avère toutefois nécessaire pour parvenir à cette fin.

Réalisez un audit énergétique

Pour les biens anciens, un audit énergétique est nécessaire pour passer d’un DPE D à C.

Cette vérification permet de déterminer les travaux essentiels à effectuer pour un meilleur confort thermique du logement. Cela vous épargne la réalisation d’une réfection globale coûteuse.

Changez les menuiseries et les vitrages du logement

Les vitreries et les menuiseries d’une habitation peuvent entraîner une importante perte thermique. Pour passer d’un DPE D à un DPE C, pensez donc à remplacer votre vitre simple par un modèle double vitrage. Ensuite, contrôlez les installations de menuiserie en intérieur et en extérieur.

Si elles sont détériorées, faites appel à un professionnel pour la réalisation de travaux de réparation appropriés. Si la rénovation est impossible, remplacez alors les éléments défectueux.

Réalisez l’isolation du plancher bas et des combles

Les combles en mauvais état deviennent énergivores dans une habitation. Elles peuvent favoriser le passage de chaleur accumulée dans le logement et entraîner une importante déperdition thermique. Vous avez toutefois la possibilité d’améliorer la performance énergétique de votre maison en les isolant bien. Les mêmes travaux peuvent porter également sur le plancher bas.

Contrôlez le système de chauffage

Un contrôle du système de chauffage permet aussi de changer de classe énergétique pour un habitat. Pour ce faire, vous pouvez remplacer la source d’énergie qui produit l’eau chaude de votre sanitaire. Une installation de robinets thermostatiques peut aussi permettre de passer d’un DPE D à C.

Une isolation des tuyaux de chauffage est également envisageable. Dans tous les cas, il est recommandé de prendre l’avis d’un chauffagiste avant d’entamer les travaux. Cet expert peut vous indiquer les options qui correspondent à votre logement afin de passer d’un DPE D à C.

Faîtes recours à un organe d’aide à la rénovation énergétique

Le passage d’un DPE D à C s’inscrit dans une logique de rénovation énergétique. Cela vous permet de réduire votre empreinte carbone. Pour financer votre projet, vous pouvez solliciter des aides. Ce faisant, vous réduisez le budget à consacrer à votre changement de classe énergétique.

Vous pouvez par exemple bénéficier d’une prime « Coup de pouce économie d’énergie ». MaPrimeRénov est aussi un dispositif d’aide à la transition énergétique. « L’éco-prêt à taux zéro » peut également servir au financement du passage d'un DPE classe D à C.

"En tant qu'expert immobilier, je serais ravi de vous fournir des conseils pour améliorer votre consommation énergétique. Voici quelques recommandations générales qui peuvent vous aider à réduire votre consommation d'énergie dans votre logement :
Isolation : Assurez-vous que votre logement est correctement isolé. L'isolation adéquate des murs, combles, fenêtres et portes peut réduire les pertes de chaleur en hiver et les gains de chaleur en été. Ce qui peut vous permettre de réduire votre consommation de chauffage et de climatisation.
Éclairage : Remplacez les ampoules traditionnelles par des ampoules à LED plus économes en énergie. Les ampoules à LED consomment moins d'électricité et ont une durée de vie plus longue. Ce qui vous permettra de réaliser des économies à long terme.
Appareils électroménagers : Optez pour des appareils électroménagers économes en énergie. Recherchez les étiquettes énergétiques et choisissez des modèles classés A++ ou A+++. Ces appareils consomment moins d'électricité tout en offrant des performances similaires.
Thermostat programmable : Installez un thermostat programmable pour réguler la température de votre logement de manière plus efficace. Vous pouvez programmer des plages horaires pour réduire la température lorsque vous êtes absent ou pendant la nuit. Permettant de réaliser des économies d'énergie."
Romain, expert immobilier depuis 4 ans
ℹ️ Bon à savoir : un logement classé D consomme entre 151 et 230 kWh/m²/an. Ce qui est considéré comme une consommation modérée. Cependant, il y a encore de la marge pour l'amélioration par rapport à la classe A.

Les primes & subventions disponibles pour financer les travaux de rénovations énergétiques 💰

Pour soutenir les efforts de rénovation énergétique, les propriétaires en France peuvent accéder à diverses aides financières. Voici quelques-unes des options disponibles :

  • MaPrimeRénov' : Ce programme subventionne une portion des coûts liés à l'amélioration de l'efficacité énergétique des logements, et est ouvert à tous les propriétaires, indépendamment de leur niveau de revenu.
  • Certificats d'Économies d'Énergie (CEE) : Mis en place par les fournisseurs d'énergie, ces certificats aident à financer les projets d'amélioration énergétique.
  • TVA à taux réduit de 5,5 % : Applicable à certains travaux de rénovation énergétique, cette mesure fiscale vise à réduire le coût total des travaux.
  • Éco-prêt à taux zéro : Il s'agit d'un prêt sans intérêt destiné à financer des travaux de rénovation d'ampleur, rendant les projets de rénovation plus abordables pour les propriétaires.

Quid du DPE D location ?

Vous êtes locataire ? Vous vous demandez comment améliorer la note pour votre confort et réduire vos factures de consommations énergétiques ?

Concernant le DPE D location, le propriétaire n'a pas d'obligations de faire des travaux. Mais vous pouvez trouver un arrangement. Souvent, il suffit de demander (avec les bons arguments).

Par exemple, vous pouvez appuyer sur le fait qu'un bien noté C a plus de valeur qu'un DPE D.

Aussi, dans l'avenir, un DPE C se louera plus facilement et plus cher qu'un DPE D.

Et pour finir, il existe des aides à la rénovation énergétique pour les bailleurs.

Quel est le bon DPE ?

En France, la classe énergétique des logements varie suivant les lettres allant de A à G.

La consommation d’un logement ayant une bonne efficacité énergétique ne doit pas dépasser cependant 250 kWh par m2 et par an.

Cette indication correspond à la lettre E dans le classement. Un DPE E vous permet ainsi d’obtenir une moyenne performance énergétique. Un DPE D offre pour sa part une efficacité moyenne. Les étiquettes C, B et A ont quant à elles une efficacité plus élevée.

Exemple : Pour déterminer la meilleure classe énergétique pour un logement, plusieurs facteurs doivent être pris en compte. Voici quelques étapes que Maxime peut suivre pour prendre une décision éclairée :

  1. Évaluation de l'efficacité énergétique actuelle : Maxime peut commencer par évaluer l'efficacité énergétique actuelle de son logement en effectuant un audit énergétique. Cela peut être réalisé par un professionnel qualifié qui examinera :
    • les aspects tels que l'isolation,
    • les systèmes de chauffage et de refroidissement,
    • les appareils électroménagers, etc.
  2. Consultation des étiquettes énergétiques : dans de nombreux pays, les appareils électroménagers et les systèmes de chauffage sont fournis avec une étiquette énergétique. Maxime peut consulter ces étiquettes pour comparer différentes options et choisir celles qui sont les plus économes en énergie.
  3. Considération des sources d'énergie renouvelable : Maxime peut également envisager d'utiliser des sources d'énergie renouvelable pour son logement, telles que l'énergie solaire ou éolienne. L'installation de panneaux solaires ou d'une éolienne domestique peut contribuer à réduire la consommation d'énergie provenant de sources non renouvelables.

FAQ : mieux comprendre le DPE 🙋

Est-il nécessaire de fournir un DPE pour louer un logement et quelle est la classification requise ?

Oui, la présentation d'un Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) valide est impérative pour la location d'un bien immobilier. Ce document doit être fourni au locataire et doit refléter de manière précise la performance énergétique du logement. Bien qu'il n'y ait pas de classe énergétique minimum requise pour louer un bien, il est essentiel que le DPE soit récent et conforme aux dernières réglementations.

Doit-on réaliser un DPE pour vendre un bien immobilier et quelle est la note requise ?

Pour la vente d'un bien immobilier, fournir un DPE valide est tout aussi obligatoire. Le vendeur doit s'assurer de posséder un DPE actualisé, qui doit être disponible dès le début du processus de vente. Tout comme dans le cas de la location, il n'y a pas de classe énergétique minimale exigée pour la vente, mais le document doit être conforme aux normes actuelles.

Qui fournit le DPE ?

La réalisation du Diagnostic de Performance Énergétique est confiée à un expert diagnostiqueur qui doit être certifié professionnellement. Ce spécialiste est engagé par le propriétaire du logement, qu'il soit vendeur ou bailleur. Il est crucial de sélectionner un diagnostiqueur compétent et accrédité pour garantir la fiabilité et la précision du DPE effectué.

Comment passer d’un DPE D à B ?

Pour améliorer la classification énergétique d'un logement de D à B, il est essentiel d'entreprendre des rénovations énergétiques d'une envergure plus importante. Ces travaux incluent généralement une meilleure isolation thermique, le remplacement du système de chauffage par une solution plus performante, l'installation de fenêtres à haute efficacité énergétique, et parfois l'ajout de solutions basées sur les énergies renouvelables, telles que des panneaux solaires. L'objectif est de réduire de manière significative la consommation d'énergie du logement.

🤓 Ce qu'il faut retenir :
  • Le DPE D représente 32 % des logements en France.
  • Il indique une performance énergétique moyenne. Un logement de classe D consomme entre 151 et 230 kWh/m²/an.
  • Le DPE D peut affecter le prix de vente ou de location.
  • Pour passer de D à C, des travaux d'amélioration sont nécessaires.



Romain Baldassarre

Responsable Technique - Dimo Diagnostic

 

Expert en diagnostic immobilier depuis près de 4 ans, j’informe désormais les propriétaires et bailleurs concernant les dernières réglementations en vigueur sur les diagnostics immobiliers !


Dimo vous remercie pour votre lecture ! 

En savoir plus sur les différents DPE :