Vendre sa maison sans agence : appartement, conseils, étapes

Vendre sa maison sans agence : appartement, conseils, étapes

Vendre sa maison sans agence immobilière est possible, et cela présente certains avantages. Il y a de plus en plus de ventes entre particuliers, mais lorsque vous vendez une maison sans agent immobilier, vous devez éviter certains écueils et certaines lacunes. Ce sont toutes les informations que vous devez savoir avant de vendre une maison ou un appartement.

En France, le coût de l'agence immobilière est très élevé (généralement 5% à 10% du prix de l'immobilier). Par conséquent, les particuliers qui souhaitent vendre leurs maisons ou appartements douteront inévitablement que l'intermédiaire vende leurs maisons.

Les frais d'agence immobilière augmenteront le prix d'achat de votre propriété, ce qui la rendra moins attrayante pour les acheteurs par rapport à d'autres propriétés à vendre, même s'ils peuvent négocier le coût.

✅ 5 conseils pour vendre sa maison ?

✅ Quelles sont les démarches pour vendre une maison ?

✅ Quels sont les avantages à vendre sans agence ?

✅ Quelles sont les inconvénients à vendre un bien immobilier sans agence ?

✅ Compromis de vente sans agent immobilier

5 conseils pour vendre sa maison

Vous souhaitez vendre ? Vendre un bien immobilier demande de la patience et un certain budget pour considérer les démarches à entreprendre.

Si vous voulez faire des économies, le meilleur moyen est de vendre votre appartement sans intermédiaire. Vous devrez faire les démarches nécessaires pour conclure la vente par vous-même.

👉 1. Rédigez une annonce claire et attractive.

Joindre une photo de votre propriété, lumineuse et bien rangée, pour inciter à la visite. Faites une description détaillée et précise de votre maison et fixez un bon prix de vente. Rédiger une annonce immobilière la plus précise permet de vendre rapidement.

Vous pouvez faire appel à un professionnel de la photographie de bien immobilier.

Consultez les prix au m2 près de chez vous et les annonces immobilières similaires au vôtre. Lorsque votre annonce est prête, partagez-la dans Le Bon coin, PAP, Facebook (particulier à particulier).

👉 2. Ne pas oublier de contacter un diagnostiqueur immobilier pour réaliser le dossier de diagnostic technique (DDT).

Le vendeur est légalement tenu d'informer les futurs acheteurs des caractéristiques techniques du logement. Selon le type d'hébergement, vous devrez effectuer différents diagnostics : électricité, gaz, loi Carrez, etc. Les futurs acheteurs peuvent demander le DDT (dossier de diagnostic technique). Il est recommandé de contacter plusieurs sociétés de diagnostic immobilier afin d'obtenir la meilleure offre. Les diagnostics permettent de signer le compris et l'acte authentique de vente.

👉 3. Présenté aux futurs acquéreurs un environnement propre et bien rangé du bien immobilier à la vente.

Les futurs acquéreurs doivent pouvoir voir facilement votre bien à vendre et ne pas avoir peur d'effectuer des travaux/réparations. Si vous avez le temps et le budget, veuillez prendre des dispositions pour faciliter les ventes.

👉 4. Afficher le diagnostic de performance énergétique (DPE) de votre bien immobilier dans votre annonce immobilière.

Le classement énergétique est un argument de taille pour vendre votre logement. La note du DPE varie de A à G, sachant que la lettre A est la meilleure et donc votre logement est plus énergétique. Il est donc important de transmettre à vos visiteurs la note de votre logement.

👉 5. Organiser les visites au bon moment de la journée

Afin de mettre toutes les chances de votre côté, privilégié les visites quand il fait beau pour une habitation plus lumineuse et agréable. On néglige souvent ces détails, mais il a beaucoup de poids dans la vente de particulier à particulier.

Quelles sont les démarches pour vendre une maison ?

Tout d'abord, la loi impose la réalisation d'un document de diagnostic technique (DDT) afin de renseigner les futurs acquéreurs sur l'état de votre maison ou de votre appartement. En fonction de son année de construction et de sa localisation, plusieurs diagnostics doivent être effectués avant d'être vendu :

- Diagnostic Termites

- Diagnostic de Performance énergétique (DPE)

- Diagnostic Plomb (CREP)

- Diagnostic Électricité

- Diagnostic loi Carrez

- Diagnostic États des Risques et Pollutions (ERP)

- Diagnostic Gaz

- Diagnostic Amiante

Les acheteurs potentiels de votre logement ont le droit de vous demander l'ensemble des diagnostics immobiliers obligatoires lors de la visite, il est donc recommandé de prendre contact avec un expert diagnostic ou diagnostiqueur immobilier avant d'organiser la visite. Sachez qu'il est plus facile de vendre son bien immobilier si les diagnostics immobiliers sont réalisé.

Pour vendre votre propriété sans agent, vous devez également trouver un acheteur et rédiger vous-même un compromis de vente. Celui-ci engage le vendeur et l'acheteur jusqu'à sa signature par un notaire. Le compromis de vente doit contenir les informations suivantes :

- la date prévue pour la vente du bien immobilier

- l’identité du vendeur et de l'acquéreur

- la signature des 2 parties

- la description du bien immobilier (vendu loué ou vide, superficie, diagnostics etc.) ;

son prix ;

L'acte de vente du bien immobilier chez le notaire doit être achevée dans les 3 mois suivant la signature du compromis de vente.

Lors du dernier rendez-vous, il est obligatoire de rendre les clés après paiement. Une fois que les deux parties et le notaire ont signé l'acte authentique, la transaction est terminée.

En plus des documents techniques de diagnostic, la vente de votre maison sans mandataire ne nécessite aucun document spécifique.

Si vous êtes concerné par un cas de plus-value immobilière, c’est le rôle du notaire qui en calcule le montant et est chargé de le prélever pour l’administration fiscale.

Quels sont les avantages à vendre sans agence ?

Économiser sur les frais d'agence est un moyen important d'économiser de l'argent. Cependant, il est impossible de passer à côté des diagnostics immobilier obligatoire et aux frais de notaire.

De plus, vendre votre appartement sans agence vous permet de vous organiser comme vous le souhaitez, et cela peut même vous faire gagner du temps.

Vendre sa maison sans agence ou vendre son appartement sans agence vous permet également de fixer le prix librement, donc si vous envisagez d'acheter une nouvelle propriété, cela peut vous éviter d'avoir besoin d'un prêt relais. En économisant sur les frais d'agence, cela vous rendra plus compétitif sur le marché.

Quelles sont les inconvénients à vendre un bien immobilier sans agence ?

Le premier inconvénient est de déterminer le prix de votre bien immobilier. Trop haut ou trop bas, il n'est pas facile d'estimer correctement un attribut, cela nécessite une étude du marché immobilier de votre région ! Si vous êtes pressé de vendre votre appartement ou maison sans agence, veillez à ne pas vendre votre bien immobilier trop cher pour une plus-value.

Par conséquent, le meilleur moyen de vendre sans agence est de comparer les propriétés vendues localement pour avoir une idée réaliste du prix. Vous pouvez également demander conseil à un notaire, ou vous renseignez sur internet sur les sites de vente de particulier à particulier.

Vendre un bien immobilier sans agence demande plus d'efforts et d'implication, car vous êtes seul pour réaliser toutes les étapes du processus de vente d'un bien immobilier.

S'il s'agit de votre première vente sans agence, vous pourriez vous sentir un peu démoralisé à cause de ce processus. Cependant, ce n'est pas compliqué, à condition de bien s'organiser et de se réserver le temps nécessaire pour s'y investir.

Compromis de vente sans agent immobilier

La promesse de vente de l'appartement ou de la maison doit être faite 3 mois avant la signature de l'acte authentique chez le notaire.

Passer sans agence pour vendre son bien immobilier n'a aucune incidence sur le déroulement de ce délai et des procédures de vente. Ce temps permet à l'acquéreur d'obtenir son prêt bancaire et d'éventuelle contre-visite.

La promesse de vente immobilière définit les détails de la vente : prix, mention légale, conditions, etc. L'acte de vente d'un appartement entre particuliers est un acte de « signature sous seing privé » et a valeur légale, mais il doit contenir les informations suivantes :

- prix du bien : à régler le jour de la signature de l’acte de vente

- indemnité d’immobilisation

- conditions suspensives

- désignation des parties et du bien

- mentions légales

- situation du logement : servitudes, hypothèque, caractéristiques principales

- date-butoir de levée d’option : celle-ci est fixée par les 2 parties

- frais annexes : frais de notaire, droit de mutation

- plan de financement

- conditions suspensives

- droit de rétractation de l’acquéreur (10 jours)

- annexes : dossier de diagnostic technique et les documents relatifs à la copropriété le cas échéant.

L'acheteur dispose d'un délai de rétractation de 10 jours à compter de la signature du compromis de vente. Une fois la vente conclue, vous devez vous inscrire auprès de l'administration fiscale dans les 10 jours. À défaut d'inscription, la promesse de vente sera considérée comme nulle.

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de dimo 💌