Peut on revendre une maison qu'on vient d'acheter ? [GUIDE] ūü§Ē

peut on revendre une maison qu'on vient d'acheter

Peut-on revendre une maison qu'on vient d'acheter ? La décision de revendre sa maison après un an peut être motivée par un choix personnel ou imposée par des circonstances privées ou professionnelles.

Selon qu'il s'agisse d'une résidence principale, secondaire ou d'un investissement locatif sans apport ou non, le vendeur peut être soumis à des obligations fiscales. Mais également à des taxes, généralement en fonction de la durée de détention du bien immobilier.

Ces obligations varient selon les situations et il est important de prendre en compte les aspects fiscaux lors de la revente d'un bien immobilier.

Sommaire

Peut-on revendre une maison qu'on vient d'acheter ?

Aucun délai de revente particulier

Rien ne vous empêche de revendre une maison que vous venez d'acheter, même si vous avez encore un emprunt en cours. La loi ne fixe aucun délai pour la revente de biens immobiliers.

revendre sa maison au bout de 2 ans

Ainsi, vous pouvez décider de revendre votre maison après seulement 4 mois, avant 1 an, voire même avant 2 ans. Puisque la revente d'un bien immobilier est autorisée à tout moment.

"La libert√© de revendre une maison fra√ģchement acquise refl√®te le pouvoir de choix des propri√©taires immobiliers, qu'ils d√©cident de c√©der leur bien par volont√© personnelle ou pour r√©pondre √† des besoins professionnels. La flexibilit√© de pouvoir prendre cette d√©cision offre une opportunit√© de r√©ajustement et de redirection dans le parcours r√©sidentiel." - Tom V√©a, expert immobilier pour Dimo Diagnostic

 

Obtenir un devis gratuit !

 

5 ans recommandées

Cependant, les experts immobiliers recommandent g√©n√©ralement de ne pas vendre un bien avant 5 ans afin d'amortir les frais li√©s √† l'achat immobilier. En effet, en plus du prix de vente du bien, l'acquisition immobili√®re entra√ģne des d√©penses suppl√©mentaires, notamment :

 

‚ĄĻÔłŹ Bon √† savoir : notez que la vente de votre r√©sidence principale est exon√©r√©e de l'imp√īt sur les plus-values, sans condition de d√©lai. Peu importe le montant de la plus-value r√©alis√©e lors de la vente, m√™me si vous avez √©t√© propri√©taire du bien immobilier que pendant quelques ann√©es.

 

Même si vous réussissez à revendre votre logement au prix initial avant les 5 ans, il vous faudra encore plusieurs années pour rembourser ces frais supplémentaires. C'est pourquoi il est conseillé d'avoir un apport personnel suffisant pour couvrir une partie importante de ces frais initiaux.

revente maison avant 2 ans

Notez que vendre une maison tout en conservant le prêt immobilier est beaucoup plus difficile. Dans la plupart des cas, le bien immobilier lui-même sert de garantie pour la banque, et sa vente pourrait permettre de rembourser le prêt en cas d'incapacité de votre part.

Ainsi, si vous souhaitez vendre votre maison après seulement deux ans, vous devrez :

  • utiliser le produit de la vente pour rembourser le capital restant d√Ľ,
  • acquitter des frais li√©s √† un remboursement anticip√©.
Avantages Inconvénients
Réaliser une plus-valueRisque de perte financière
Récupérer le capital investiFrais de transaction
Trouver un bien plus adaptéInstabilité résidentielle
√Čvitement de certaines taxesNe pas trouver d'acheteur rapidement

Quelles sont les taxes pour les résidences secondaires ?

Si vous envisagez de revendre votre résidence secondaire après seulement deux ans, il est important de noter que :

  1. Vous ne bénéficierez pas des exonérations de bénéfices accordées après 22 ans de détention ni de celles sur les prélèvements sociaux après 30 ans de détention.
  2. La plus-value nette obtenue, apr√®s l'application des abattements, sera soumise √† une taxation de 34,5 % (18 % d'imp√īt sur les plus-values et 15,5 % au titre des pr√©l√®vements sociaux).
‚ĄĻÔłŹ Bon √† savoir : en ce qui concerne la cession d'un appartement dans le cadre d'un investissement locatif avant cinq ans, il est important de prendre en compte les tendances du march√©. En ce qui concerne les plus-values, la taxation sera assez similaire √† celle des r√©sidences secondaires.

Considérez les implications fiscales lors de la vente d'une résidence secondaire ou d'un bien immobilier dans le cadre d'un investissement locatif. Et cela avant la durée de détention recommandée afin de prendre une décision éclairée.

✅ Exemple : supposons que vous ayez acheté une résidence secondaire il y a deux ans pour un montant de 300 000 euros. Vous envisagez maintenant de la revendre. Voici un exemple chiffré pour illustrer les implications fiscales de cette vente :
  • Prix d'achat de la r√©sidence secondaire : 300 000 euros
  • Prix de cession actuel de la r√©sidence secondaire : 350 000 euros
  • Plus-value brute r√©alis√©e : 50 000 euros (350 000 euros - 300 000 euros)
Après l'application des abattements, la plus-value nette sera calculée. Supposons que vous bénéficiez d'un abattement de 50 % pour une détention de deux ans. La plus-value nette serait alors de :
  • Plus-value nette = Plus-value brute x Abattement
  • Plus-value nette = 50 000 euros x 50 % = 25 000 euros
La plus-value nette de 25 000 euros sera soumise √† une taxation de 34,5 %, compos√©e de 18 % d'imp√īt sur les plus-values et de 15,5 % au titre des pr√©l√®vements sociaux. Les imp√īts √† payer sur cette plus-value s'√©l√®veront donc √† :
  • Imp√īt sur les plus-values = Plus-value nette x Taux d'imp√īt
  • Imp√īt sur les plus-values = 25 000 euros x 18 % = 4 500 euros
  • Pr√©l√®vements sociaux = Plus-value nette x Taux des pr√©l√®vements sociaux
  • Pr√©l√®vements sociaux = 25 000 euros x 15,5 % = 3 875 euros
Le total des imp√īts √† payer sur la plus-value sera de 8 375 euros (4 500 euros + 3 875 euros).

Pour en savoir plus sur : plus value résidence secondaire et plus value résidence principale.

Quelles sont les obligations par rapport à la banque prêteuse ?

Lorsque vous revendez votre logement moins de 5 ans apr√®s son acquisition, il est probable que votre¬†cr√©dit immobilier soit toujours en cours. Les fonds provenant de la cession serviront alors √† rembourser le capital restant d√Ľ.

acheter une maison et la revendre aussitot

Si les prix de vente ont baiss√© depuis l'achat de votre bien immobilier, il est possible que le montant de la vente soit inf√©rieur au capital restant d√Ľ. Vous devrez donc continuer √† le rembourser apr√®s la vente du bien.

De plus, si vous vendez rapidement votre logement, vous pourriez √©galement √™tre soumis √† des frais de remboursement anticip√© de votre pr√™t. Ces frais, appel√©s Indemnit√©s de Remboursement Anticip√© (IRA), ne peuvent d√©passer 3 % du capital restant d√Ľ ou 6 mois d'int√©r√™ts courus. Le montant le plus faible des deux sera retenu.

‚ĄĻÔłŹ Bon √† savoir : il est possible de n√©gocier les IRA avec votre banque, qui peut vous accorder une r√©duction, voire leur annulation.

Selon l'article L313-48 du Code de la consommation, aucun frais de remboursement anticipé ne peut vous être demandé si la vente rapide de votre bien immobilier fait suite :

  • √† un changement de lieu d'activit√© professionnelle,
  • au d√©c√®s de l'un des co-emprunteurs,
  • ou √† la cessation forc√©e de l'activit√© professionnelle de l'un des emprunteurs.

revendre maison après achat

Quelle période pour revendre sa maison ?

Une perte financière possible

À moins de réaliser une excellente affaire à l'achat, il est généralement difficile de revendre une maison immédiatement sans subir de perte financière. En effet, pour acquérir un bien immobilier, il est nécessaire de débourser des frais annexes qui s'ajoutent au prix d'achat.

Ces frais comprennent :

  • les frais de notaire,
  • √©ventuellement les frais d'agence immobili√®re et/ou de courtage,
  • les frais li√©s √† l'assurance emprunteur,
  • ainsi que les frais de cautionnement,
  • d'hypoth√®que ou de privil√®ge de pr√™teur de deniers.

Des frais supplémentaires

Ces frais supplémentaires représentent en moyenne 10 % du prix de vente. En d'autres termes, pour revendre rapidement un bien immobilier sans subir de perte, il faudrait le proposer à un prix correspondant à 110 % du montant initial. Dans la pratique, cela s'avère complexe, voire impossible.

C'est pourquoi il est recommandé d'avoir remboursé suffisamment à la banque avant de procéder à la revente de sa maison. De plus, si vous bénéficiez d'une exonération de plus-value immobilière pour la vente de votre résidence principale, cela ne s'applique pas en cas de :

  • revente d'une r√©sidence secondaire,
  • ou d'un bien immobilier destin√© √† la location.

revendre maison 6 mois après achat

Quels risques à la revente de son bien ?

Vous êtes libre de vendre votre bien immobilier à tout moment, même quelques mois après l'achat et même si vous avez un prêt en cours. Que ce soit pour des raisons personnelles ou professionnelles ! 

Il est assez rare de réaliser un important bénéfice en revendant votre propriété moins de 5 ans après son acquisition. Considérez les différents risques, notamment financiers, liés à une telle opération.

Si vous √™tes contraint de d√©m√©nager et que la vente pr√©cipit√©e de votre bien immobilier entra√ģne une perte financi√®re importante : vous pouvez envisager de le louer en essayant de trouver un loyer qui couvre au moins vos frais fixes li√©s √† la propri√©t√©.

Notez que cette règle est moins applicable aux marchands de biens, qui opèrent dans le secteur immobilier avec un modèle économique basé sur la revente de biens valorisés en peu de temps.

 

ūü§ď Ce qu'il faut retenir :
  • Vous avez le droit de revendre une maison fra√ģchement acquise √† tout moment, m√™me avec un cr√©dit en cours.
  • Lors de la vente d'une r√©sidence secondaire avant 5 ans, les exon√©rations de plus-values √† long terme ne s'appliquent pas, et la plus-value nette sera soumise √† une taxation de 34,5 %.
  • La vente d'un appartement dans le cadre d'un investissement locatif avant 5 ans est √©galement soumise √† une taxation similaire √† celle des r√©sidences secondaires.
  • Revendre une maison rapidement peut impliquer des obligations envers la banque pr√™teuse, telles que le remboursement du capital restant d√Ľ et les frais de remboursement anticip√©.