Insectes maison : danger pour l'achat immobilier

Insectes maison : conséquences sur l'achat immobilier

Les insectes maison sont de véritables nuisances pour les acheteurs. Cela peut influencer leur décision d'achat et même leur retour sur investissement. Voici quelques exemples d'insectes domestiques et leurs coûts réels sur l'achat immobilier.

Les insectes dans la maison

De la salle de bain en passant par le salon, les insectes domestiques sont partout dans la maison. Ils sont très répandus et peuvent causer de gros dégâts.

La cohabitation avec les insectes domestiques est très délicate et peut entraîner des conséquences sur l'achat immobilier.

La détection des insectes

Il est tout à fait possible de détecter des insectes.

La détection des insectes est délicate et nécessite des connaissances en la matière. Les méthodes de détection ne sont pas toujours fiables. Il faut prendre garde à bien choisir son professionnel. Il est important qu’il ne vous propose pas un service de détection des insectes falsifié.

Les professionnels de la détection d'insectes sont souvent spécialisés dans la détection des termites ou des cafards.

Vous pouvez parfois être amené à procéder par vous-même à une détection en la matière.

Peut s'ensuivre une extermination des insectes. L'extermination des insectes est une opération coûteuse et qui ne peut être envisagée que dans un certain nombre de cas.

Les différents insectes maison

Araignées

Les araignées sont des insectes très courants. Généralement crainte, elle est à l’origine de nombreuses phobies. Beaucoup de personnes ne supportent pas la présence des araignées. Cependant, ce chélicérate est fréquemment inoffensif pour l’homme, le jardin et la maison. L’araignée se nourrit uniquement d’autres insectes. Parmi eux : les mouches, moucherons, moustiques, punaises…

Mouches et moucherons

Très présentes en été, les mouches s’invitent très majoritairement dans les maisons. Leur présence peut s’avérer pénible pour les propriétaires ou les locataires. On les rencontre majoritairement en campagne. Toutefois, n’aimant pas le froid, elles commencent à disparaitre en automne.

Les moucherons, eux aussi inoffensifs, peuvent se révéler embêtant. Cette petite mouche se pose habituellement sur les aliments. C’est notamment pour cela qu’elle est également appelé “mouche des fruits”. Elle ne mesure que quelques millimètres et est très attirée par les aliments sucrés. Cela va des fruits, au vinaigre, en passant par la tomate. Elle est aussi présente à la campagne qu’en ville. Elle va entre autre pondre ses œufs dans les fruits. C’est particulièrement pour cela qu’il est difficile de s’en débarrasser. Pour éviter d’y avoir à faire, il est important de placer ses fruits à l'abri. Cela peut être fait grâce à des récipients hermétiques, par exemple. Tout comme la mouche, le moucheron ne représente aucun danger pour la structure de votre maison.

Moustiques

On le retrouve souvent dans des lieux humides et surtout l’été, il s’agit du moustique ! Il est contrariant pour les personnes qui se font piquer. Mais encore une fois, sa présence n’est pas grave pour le logement en lui-même. Le grand point négatif du moustique est qu’il peut être porteur de certaines maladies et les transmettre via une piqûre. Pour s’en débarrasser, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • Installer des moustiquaires aux fenêtres.
  • Utiliser des plantes anti-moustiques.
  • Garder les araignées de votre maison afin que les moustiques soient piégés dans leurs toiles.

Poissons d'argent

Le poisson d’argent est un insecte très commun. On le trouve très souvent dans des pièces humides :

  • Salle de bain
  • Cuisine
  • Buanderie

Recouvert d’une carapace grise argentée, il mesure généralement entre 1 et 1,5 cm. Bien qu’il se reproduise peu, il peut vivre jusqu’à 3 ans. Il se nourrit de poussière, d’acariens, de cheveux et de moisissures.

Minuscules coléoptères

De nombreuses espèces de coléoptères coexistent avec les humains. La plupart de ces petits insectes se nourrissent de papier, de fibres textiles, de poussière... les pyrales peuvent également s'introduire dans vos aliments. Certains de ces coléoptères mesurent quelques millimètres, d'autres sont légèrement plus gros (1 à 3 cm).

Charançons

Les charançons existent en plusieurs espèces, ce sont des coléoptères nuisibles. Ce qui nous intéresse ici, c'est le charançon du blé. Il s’agit d’un minuscule insecte brun-noir de 2 à 3 mm de long. Il se nourrit de grains (céréales, flocons, farine, pâtes...). Pour vous protéger, conservez toutes les céréales et les produits d'épicerie dans des boîtes hermétiques en métal ou en plastique.

Fourmis

Les fourmis vivent généralement à l'extérieur de la maison. Les fourmilières sont extrêmement rares à l'intérieur (sauf si les plantes en pot que vous rapportez à la maison en ont). Cependant, les fourmis envahissent parfois les maisons. Elles sont attirées par la nourriture, en particulier le sucre.

Punaises de lit

Les punaises de lit sont les insectes les plus inquiétants en France. Cet hémiptère se développe dans les habitations, les chambres d'hôtel et les lieux publics fréquentés par l'homme. Il est extrêmement difficile à éradiquer. De plus, sa piqûre (qui se nourrit de sang humain et est nocturne) peut provoquer de graves grattages et allergies. La punaise est incapable de voler et son corps adulte mesure de 5 à 8 mm de long.

Les punaises de lit ne sont pas à confondre avec d'autres bestioles plus grosses et moins gênantes (punaises du diable, punaises du jardin...) qui s'invitent dans la maison pour l'hiver à l'automne.

Blattes et cafards

Enfin, les cafards sont également redoutés dans les maisons et les appartements. Les blattes sont omnivores et se nourrissent de restes de nourriture. Elles préfèrent les pièces chaudes (25-32°C) et humides. Ils apparaissent dans les salles de bain et surtout les cuisines, où on les trouve en abondance. Ces insectes grégaires et pare-lumière appartiennent au même ordre que les mantes et les termites…

Termites

Les termites sont des insectes qui existent dans les métropoles françaises et les DROM. Des dizaines existent. Ils n'attaquent pas les mêmes endroits, mais davantage de différentes manières.

Les termites des maisons en rondins se nourrissent principalement de cellulose, qui est un composant majeur des murs. C'est aussi le composé le plus répandu sur Terre.

En raison de leur penchant pour l'humidité, ils se logent souvent dans les climatiseurs ou même dans les carreaux cassés des maisons. C'est aussi leur chance de se faufiler dans votre maison. Cet insecte peut s’avérer dangereux pour la structure de la maison

Insectes maison et achat immobilier

La présence de signes d'infestation de termites ou d’autres insectes n'est pas la première chose que vous recherchez lors de l'achat d'une maison. Parfois, des vendeurs mal informés ignorent la présence d'insectes xylophages dans leur habitation.

Il existe plusieurs sortes d’insectes xylophages :

  • les termites
  • les capricornes des maisons
  • les vrillettes
  • les charançons du bois
  • les abeilles charpentières…

Chaque zone peut favoriser le développement d'un insecte xylophage. Certaines régions sont encore plus touchées que d'autres. Dans ces endroits identifiés comme infestés de termites, un diagnostic termites doit être fait au moment de la vente.

Si vous achetez une maison qui ne se trouve pas dans l'une de ces zones et qui est considérée comme fortement infectée, le vendeur n'a aucune obligation d'établir ce diagnostic.

Garantie des vices cachés : dans quels cas fonctionne-t-elle ?

Après la signature d'un acte authentique, vous disposez de deux ans pour faire valoir la garantie contre les vices cachés.

Si, après votre achat, vous constatez des signes d'infestation de termites ou de tout autre insecte xylophage, vous disposez de deux recours :

  • amiable ;
  • judiciaire, en faisant appel à la garantie des vices cachés.

L'une des méthodes les plus couramment utilisées consiste à demander des garanties légales contre les vices cachés des insectes xylophages. Cependant, il ne peut pas être appliqué systématiquement.

Si, lors de la vente d'une maison avec termites, un diagnostic termites indique qu'il n'y a pas d'insectes, le vendeur doit s'opposer à l'entreprise qui fait le diagnostic.

Solutions à envisager

Comment repérer les insectes maisons ?

Comme expliqué un peu plus tôt, il est important de faire appel à un diagnostiqueur professionnel. Ce professionnel effectuera un repérage précis des insectes présents dans votre maison ou appartement.

À ce jour, il existe deux types de diagnostic :

  • Le diagnostic termites : il s’agit d’un examen avant tout visuel. Le diagnostiqueur immobilier sonde le bois pour analyser la présence de termites.
  • L’état parasitaire : il comprend l'identification des termites. Mais il ne doit pas être confondu avec le diagnostic des termites. Une fois qu'une propriété est située dans une municipalité soumise à l'ordonnance du préfet sur les termites, un repérage doit être accompli. Dans le cadre de l’état parasitaire, le professionnel a pour mission de détecter la présence d’insectes à larves xylophages, de champignons lignivores (mérules) et de termites souterrains. Il permet de prouver l’absence ou la présence d’insectes parasitaires.

Vous souhaitez opérer un diagnostic termites avant vente ? Nous vous rappelons aujourd’hui !

Comment éliminer les insectes maisons ?

Il existe de nombreuses façons d’éliminer les nuisibles. Parmi ces solutions :

  • La création de pièges à base de cartons
  • De l’aloe vera pour les éléments en bois de la maison
  • De l’acide borique contre les termites de bois

Si vous voulez une solution plus radicale, faites appel à des exterminateurs professionnels.

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de dimo 💌