Les passoires thermiques en 2023

Les passoires thermiques en 2023

Depuis le projet de loi présenté par la Convention Citoyenne pour le Climat, anciennement dénommée Convention citoyenne pour la transition écologique (constituée en octobre 2019), les passoires thermiques sont devenues une cible du gouvernement. C’est une étape majeure pour sortir des énergies fossiles.

Qu’est-ce qu'une passoire thermique ?

Qu’est-ce qui va changer prochainement pour ces bâtiments ?

Quelles sont les aides prévues par l’État ?

Qu’est-ce que les passoires thermiques ?🏘️

Les passoires thermiques sont les habitations qui ont une performance énergétique F ou G. Cela signifie que ces logements ont une isolation très faible. Cependant, les logements très énergivores sont responsables de 20 % des émissions de gaz à effet de serre en France, et présentent un grand problème écologique et économique.

La classe F représente une consommation énergétique comprise entre 331 et 450 Kwh/m²/an et plus de 450 Kwh/m²/an pour la classe G, alors que le plafond de performance énergétique décent est fixé par décret à 330 kWh/m²/an.

Aujourd’hui, on compte plus de sept millions de passoires thermiques en France, dont un peu plus de trois millions font partie du parc locatif privé. Le gouvernement a comme objectif de réduire au maximum cette catégorie dans un projet de transition énergétique pour le parc immobilier privé.

Passoires énergétiques en location 💳

La classe énergétique est identifiée lors de la réalisation d’un diagnostic immobilier DPE pour vendre ou pour louer un bien.

À partir de janvier 2023, l’État met en place des mesures pour obliger les bailleurs des logements de classe G à améliorer la performance énergétique de leur bien. Il donne le droit aux locataires d’exiger la réalisation de travaux d’isolation.

Si le bailleur s’y oppose, les locataires peuvent faire appel à la justice. Notamment, la loi peut appliquer les sanctions suivantes :

A lire : Les évolutions du DPE.

Des aides pour isoler une passoire thermique 🇫🇷

Pour en finir avec les passoires thermiques, Emmanuel Macron annonce 11 milliards d’euros d’aide publique à la rénovation de 5 millions d’habitations, d’ici 2030. Mais aujourd’hui, l’État verse déjà 4 milliards d’euros pour les aides à la rénovation sous forme de :

Des aides pour isoler une passoire thermique 🇫🇷

Pour en finir avec les passoires thermiques, Emmanuel Macron annonce 11 milliards d’euros d’aide publique à la rénovation de 5 millions d’habitations, d’ici 2030. Mais aujourd’hui, l’État verse déjà 4 milliards d’euros pour les aides à la rénovation sous forme de :

  • MaPrimeRénov', la prime pour la transition énergétique. Elle est distribuée par l’Anah aux ménages modestes à très modestes.
  • La réduction d’impôt Denormandie suite à la réalisation des travaux à hauteur de 25 % du prix du logement. Cette réduction est spécifique aux bailleurs.
  • La TVA à 5,5 % pour les travaux d’amélioration de la performance énergétique d’un bien immobilier de plus de 2 ans.
  • La prime Effy, son montant dépend des économies d'énergie à réaliser après les travaux d’amélioration énergétique.

Pour bien identifier les passoires thermiques, il suffit de regarder le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) de l’habitation. Il doit être réalisé par un diagnostiqueur immobilier certifié.

Les diagnostiqueurs immobiliers et experts de dimo sont certifiés et disponibles pour la réalisation de vos diagnostics. Vous souhaitez être accompagné pour évaluer la performance énergétique de votre bien immobilier ? Prenez rendez-vous avec un conseiller et obtenez des conseils 100 % gratuits pour votre logement !

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de dimo 💌