VMC Double Flux : coût moyen, avantages, installation, prix

VMC double flux

Une VMC double flux est un système de ventilation mécanique contrôlée utilisé dans les bâtiments pour renouveler l'air tout en récupérant la chaleur de l'air évacué pour préchauffer l'air frais entrant. Cela permet d'assurer un environnement intérieur sain, de réduire les coûts de chauffage et de maintenir une température confortable dans les pièces. La VMC double flux est de plus en plus courante dans les constructions neuves et les rénovations énergétiques. Car elle contribue à améliorer le confort des habitants et à réduire les consommations énergétiques.

Sommaire

recherche vmc double flux

Comment fonctionne une VMC double flux ? 🤔

  1. Une VMC double flux fonctionne en extrayant l'air vicié et humide des pièces de la maison (comme la cuisine, la salle de bains, les toilettes) à l'aide de ventilateurs.

  2. Cet air extrait passe par un échangeur de chaleur situé dans l'appareil VMC double flux.

  3. Dans cet échangeur, la chaleur de l'air évacué est transférée à l'air frais extérieur entrant, sans que les deux flux ne se mélangent.

  4. L'air frais préchauffé est ensuite distribué dans les différentes pièces du bâtiment via des bouches d'insufflation, tandis que l'air vicié est rejeté à l'extérieur par des bouches d'extraction.

Ce système permet de maintenir une qualité d'air optimale tout en récupérant une partie de la chaleur, ce qui contribue à réduire les coûts de chauffage et à assurer un environnement intérieur sain et confortable.

À quoi sert l'installation d'une VMC double flux ? 🧐

C'est un système de ventilation assez pratique pour réduire les dépenses énergétiques. Une importante économie d'énergie peut être réalisée en utilisant le système de ventilation VMC à double flux.

De plus, investir dans une telle unité de production n'est pas difficile. Une unité avec une VMC double flux a un prix compris entre 2 000 et 5 000 €. L'investissement peut être rapidement amorti.

une vmc double flux

Quel est le prix d'une VMC double flux ? 🧐

Modèle choisi

Les prix des systèmes de Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) présentent une extrême disparité en fonction du type de mécanisme choisi. Les tarifs varient considérablement, allant de :

  • Moins de 100 € pour une VMC simple flux d'entrée de gamme
  • A plus de 5 000 € pour une VMC double flux hygroréglable haut de gamme

Pour déterminer le budget nécessaire à l'achat de votre système de ventilation et choisir le modèle le mieux adapté, il est essentiel de prendre en compte plusieurs facteurs.

Parmi ces paramètres, il convient de considérer la taille et la configuration de votre logement. Qu'il s'agisse d'une maison de plain-pied ou à étages, ainsi que le taux d'humidité de votre habitation. La proximité des pièces humides entre elles, le nombre d'occupants et les économies d'énergie que vous prévoyez de réaliser sont également des éléments à considérer.

En outre, il est judicieux de s'informer sur les différentes aides financières disponibles pour votre projet d'acquisition d'une VMC. Parmi ces aides figurent les suivants :

  • La Prime Effy
  • MaPrimeRénov'
  • L'éco-prêt à taux zéro
  • Et d'autres dispositifs similaires

Prendre en compte ces incitations financières peut avoir un impact significatif sur votre budget final et faciliter la réalisation de votre projet de ventilation.

Différents critères qui influencent

Le prix d'une VMC est influencé par divers critères qui déterminent sa valeur sur le marché. Parmi ces paramètres, on peut mentionner :

Le type de ventilation

La VMC peut être classée en différentes catégories, telles que :

  • Simple flux
  • Double flux
  • Hygroréglable
  • Ou hybride

Chaque type présente des caractéristiques et des fonctionnalités spécifiques qui impactent directement son coût.

La puissance et le rendement de la VMC

La capacité de ventilation et l'efficacité énergétique du système jouent un rôle majeur dans la détermination de son prix. Les VMC plus puissantes et plus performantes ont tendance à être plus coûteuses en raison des technologies avancées et des composants de qualité supérieure utilisés.

La surface à ventiler

La taille de la surface à ventiler, exprimée en mètres carrés, peut influencer le prix de la VMC. En règle générale, plus la surface à ventiler est grande, plus la VMC devra être puissante pour garantir une ventilation adéquate, ce qui peut se traduire par un coût plus élevé.

Le type de pièce

Les pièces peuvent être classées en deux catégories principales, à savoir humides et sèches. Les pièces humides, comme les salles de bains et les cuisines, nécessitent généralement une VMC plus performante pour gérer l'humidité et les odeurs, ce qui peut également avoir un impact sur le prix.

Le coût d'acquisition peut varier en fonction des options disponibles sur le marché

Voici une estimation des fourchettes de prix pour différents types de VMC :

VMC simple flux

Le coût moyen d'une VMC simple flux se situe généralement entre 600 € et 1 200 €. Cependant, il convient de noter que cette fourchette peut varier en fonction de la qualité de la VMC, de sa capacité de ventilation et des fonctionnalités spécifiques qu'elle offre.

VMC simple flux autoréglable

Pour une VMC simple flux autoréglable, les prix peuvent aller de 400 € à 1 200 €. Cette plage de coûts dépendra également des caractéristiques techniques de la VMC, de sa performance et de sa capacité à s'adapter aux variations des besoins en ventilation.

VMC simple flux hygroréglable

Les VMC simple flux hygroréglables, qui ajustent automatiquement le débit d'air en fonction de l'humidité, peuvent avoir un coût moyen compris entre 600 € et 1 700 €. Les variations de prix se justifient par les spécifications techniques de la VMC, telles que la sensibilité à l'humidité, les options de réglage et les fonctionnalités supplémentaires.

VMC double flux

Les VMC double flux, qui permettent de récupérer la chaleur de l'air extrait pour la réutiliser, ont tendance à être plus coûteuses en raison de leur technologie avancée. Leur prix moyen peut varier de 3 500 € à 5 500 €, en fonction de la capacité de ventilation, de l'efficacité énergétique et des caractéristiques supplémentaires du système.

Coûts annexes

L'investissement requis pour l'installation d'une VMC est considérablement plus élevé dans le cadre d'une rénovation par rapport à une construction neuve. Cette disparité est due à l'ampleur des travaux nécessaires. Si vous résidez dans une maison de plain-pied où les espaces d'eau sont situés à proximité les uns des autres, vous devrez débourser près de 500 € HT pour mettre en place un système de ventilation.

Cependant, ce tarif peut facilement doubler en fonction de la configuration spécifique de votre logement.

Quels sont les inconvénients d'une VMC à double-flux ? 🤔

L'installation d'une VMC double flux est souvent moins complexe lorsqu'elle est faite dans une nouvelle maison.

  1. Il est plus facile de concevoir les conduits de la VMC dans les plans de construction originaux afin qu'ils ne soient pas visibles et n'affectent pas la finition de la maison.

  2. Il est toujours possible d'installer des conduits doubles lors d'une rénovation, mais notez que les conduits nécessaires, peuvent prendre beaucoup de place dans la maison.

Ce type de VMC nécessite un entretien rigoureux pour une performance optimale. Les filtres doivent être remplacés tous les 6 mois. Les conduits d'air doivent être nettoyés régulièrement et les gaines d'air tous les 10 ans.

Il faut savoir qu'une VMC à double flux est plus efficace dans une maison déjà bien isolée. L'échangeur de chaleur et les conduits doivent être protégés pour éviter la condensation dans la maison et doivent être situés dans des pièces chauffées.

Certains modèles de ventilation avec deux bouches d'aération consomment beaucoup d'électricité et cela peut augmenter les prix. L'autre inconvénient est que certains modèles peuvent être bruyants et provoquent ainsi une pollution sonore dans la maison.

ℹ️ Bon à savoir : une solution est de choisir une VMC Double Flux peu bruyante et d'insérer le moteur dans un caisson insonorisé.

Avantages Inconvénients
Qualité de l'air intérieur Renouvelle l'air et évacue l'humidité, réduit la pollution intérieure, améliore le confort de vie Peut être sensible aux pollutions extérieures, nécessite un entretien régulier pour éviter l'encrassement des filtres et des échangeurs
Économies d'énergie Récupération de la chaleur de l'air extrait, réduction des besoins en chauffage et en climatisation, diminution de la facture énergétique Investissement initial élevé, nécessite une installation et une mise en œuvre précises pour un rendement optimal
Réduction des nuisances sonores Utilisation de ventilateurs silencieux, pas de bruit de courant d'air, d'aspiration ou d'évacuation Peut produire des bruits de vibrations, nécessite un entretien régulier pour éviter le bruit des filtres encrassés
Confort thermique Permet de réguler la température et l'hygrométrie de l'air intérieur, évite les sensations de froid ou de chaud Peut être sensible aux écarts de température et d'hygrométrie extérieurs, nécessite une installation et une mise en œuvre précises pour un confort optimal

Est-ce qu'une VMC double flux consomme beaucoup d'électricité ? 🤑

Avant d'entrer dans le détail de la consommation d'énergie des VMC et de donner des exemples, il est important de noter que tous les appareils ne consomment pas la même quantité d'énergie. La consommation dépend d'un certain nombre de paramètres.

Consommation électrique par type de VMC

La consommation électrique des différents types de VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) varie en fonction de plusieurs facteurs tels que :

  • La taille de la maison
  • Le nombre de pièces
  • Le niveau d'isolation
  • Les besoins en ventilation, etc.

En général, voici quelques ordres d'idée des consommations électriques pour les différents types de VMC :

  • VMC simple flux : la consommation électrique varie généralement entre 20 et 50 watts pour une maison de taille moyenne. Cela correspond à une moyenne de 8,760 kWh/an
  • VMC double flux thermodynamique : la consommation électrique varie généralement entre 100 et 150 watts pour une maison de taille moyenne. Cela correspond à une consommation moyenne de 33,840 kWh/an.
  • VMC double flux hygroréglable : pour une maison de taille moyenne, la consommation électrique de la VMC est généralement comprise entre 50 et 80 watts. Cela correspond à une consommation moyenne de 16,920 kWh/an.
Exemple : imaginons que Marie a fait installer une VMC double flux hygroréglable dans sa maison de taille moyenne. En se basant sur les informations fournies, on peut estimer que sa VMC consommera en moyenne entre 50 et 80 watts. Si on fait une estimation basée sur une consommation de 60 watts en moyenne, cela correspondrait à une consommation électrique annuelle de 12,510 kWh pour la VMC double flux. Bien sûr, cette estimation n'est qu'une approximation basée sur les données fournies, et la consommation réelle de la VMC de Marie peut varier en fonction de différents facteurs.

Rassurez-vous, ces calculs ne sont là qu'à titre d'exemple. Ils dépendent de la taille de votre maison, de l'isolation et des besoins en ventilation. Il est donc important de faire une estimation plus précise de votre consommation électrique en tenant compte de tous ces facteurs.

Autres paramètres pour évaluer la consommation d'énergie

D'autres paramètres sont également importants pour évaluer la consommation d'énergie du système de ventilation. Il s'agit, par exemple, de la température extérieure.

S'il est plus bas, il faut plus d'énergie pour chauffer l'air. Il faut, par ailleurs, tenir compte de l'efficacité de l'appareil et de la taille du logement à ventiler. Dans les grands logements avec plusieurs entrées et sorties d'air, les coûts énergétiques sont plus élevés que dans les petits logements avec un seul flux d'air.

ℹ️ Bon à savoir : la consommation électrique du système de ventilation peut être déterminée en fonction des données du fabricant.

Par exemple, consultez la documentation d'un modèle spécifique et voyez quelle est la classe énergétique de la VMC. En toute logique, les modèles présentant les valeurs les plus élevées sont également ceux dont la consommation d'énergie est la plus faible. ⭐

Vous pouvez aussi consulter les spécifications et vérifier la puissance moyenne pondérée (W-Th-C.). Elle est calculée en mesurant la consommation d'énergie sur 22 heures à basse vitesse et 2 heures à haute vitesse. Puis en la convertissant en consommation horaire moyenne. Les professionnels peuvent utiliser ces informations pour dimensionner le système VMC double flux thermodynamique.

information vmc double flux Source : france-renov.gouv

Quelle est la différence entre une VMC simple et double flux ?

La VMC simple flux, que ce soit celle qui s'autorégule ou celle qui s'adapte à l'humidité, sert juste à évacuer l'air vicié d'une maison (comme celui qui se crée dans la cuisine ou la salle de bain).

fontionnement vmc simple flux

La VMC double flux, en plus d'évacuer l'air vicié, amène de l'air frais en récupérant la chaleur ou la fraîcheur de l'air vicié qu'elle a évacué. ⭐

fonctionnement vmc double flux

Et si vous vous posez la question, qu'est-ce que l'air vicié ?

L'air vicié est de l'air qui est pollué ou contaminé par des substances nocives comme des particules, des gaz ou des microorganismes.

Il peut être causé par des sources intérieures comme :

  • Des cigarettes
  • Des produits chimiques de nettoyage
  • De la cuisine
  • De la salle de bains
  • Des animaux domestiques
  • Des moisissures
  • Ou des sources extérieures comme la pollution de l'air

L'air vicié peut causer des problèmes de santé tels que des maux de tête, des allergies, des irritations des yeux, des voies respiratoires et de la peau.

"La VMC double flux est aujourd'hui la solution la plus performante pour assurer un renouvellement de l'air intérieur de qualité tout en maîtrisant sa consommation d'énergie. Grâce à son système de récupération de chaleur, elle permet de réaliser des économies significatives sur la facture de chauffage, tout en améliorant le confort de vie et la qualité de l'air intérieur." Romain, responsable technique chez DIMO Diagnostic

🤓 Ce qu'il faut retenir sur la VMC Double Flux :
  • La VMC double flux permet de renouveler l'air intérieur tout en récupérant la chaleur de l'air extrait, ce qui permet de réaliser des économies d'énergie.
  • Elle permet également de réduire la pollution intérieure, d'améliorer le confort de vie et de réguler la température et l'hygrométrie de l'air intérieur.
  • La VMC double flux nécessite un entretien régulier pour éviter l'encrassement des filtres et des échangeurs, ainsi qu'une installation et une mise en œuvre précises pour un rendement optimal.
  • En fonction du modèle choisi, la consommation électrique de la VMC double flux peut varier entre 50 et 150 watts pour une maison de taille moyenne.

 

Merci pour votre lecture 💚

Voici d'autres sujets qui pourraient vous intéresser :

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de dimo 💌