Maison Neuve : étapes, prix, diagnostics immobiliers obligatoires

maison neuve : étapes constructions, diagnostics

Maison neuve : souvent vues comme des propriétés dont la construction vient d’être achevée. Pourtant, de nombreuses nuances englobent la notion de maison neuve d’un point de vue essentiellement administratif. Dans cet article, vous trouverez toutes les informations nécessaires liées aux maisons neuves.

Besoin d'un diagnostic immobilier ? Obtenez votre devis en 1 minute

Qu’est-ce qu’une maison neuve exactement ?

Par définition, cela correspond à une maison n’ayant pas été habitée dans les cinq ans suivant sa construction. Néanmoins, une exception a lieu dans le cas d’un transfert de titre de propriété : si la maison n’a pas été habitée dans les cinq ans, mais que son titre de propriété a changé, alors elle n’est plus considérée comme neuve aux yeux de l’État.

On entend souvent, à travers l’expression de “maison neuve”, une maison dont on a mené à bien la construction, et dont l’obtention ne s’est donc pas faite par vente. Réalisée sur un terrain obligatoirement viabilisé et constructible, une maison neuve requiert bien des étapes avant de voir le jour.

Les étapes de construction d’une maison neuve

Comme toute démarche immobilière, la construction d’une maison est quelque chose d’extrêmement précis et qui demande une expertise professionnelle. Avant même de pouvoir lancer un chantier, il est nécessaire d’acquérir un terrain constructible et de le viabiliser, sans parler de tout l’encadrement administratif lié à cette démarche. Le processus de construction peut ainsi faire appel à différents intervenants, et ce, pour une même tâche. Il est ainsi possible de confier la construction de sa maison à un architecte, un maître d'œuvre, ou à un constructeur. Les étapes de construction sont les suivantes.

  1. Le gros œuvre : Cette première étape comprend elle-même plusieurs tâches qui permettront le bon développement de la construction, à commencer par le bornage du terrain par un géomètre, ainsi que la délimitation des fondations et des canalisations. Se déroulent ensuite le terrassement de la surface de construction et la création des fondations sur lesquelles reposera la maison. La mise en place du système d'assainissement se fait également lors du gros œuvre, tout comme le soubassement des murs et la création de la dalle en béton armé qui fera office de sous-plancher pour toute l'habitation. C’est alors que la pose des murs porteurs est effectuée. Enfin, la mise hors d'eau et d’air est réalisée grâce à la pose de charpente, de toiture, de fenêtres et de portes.
  2. Le second œuvre : Cette étape comprend des critères très importants pour pouvoir vivre confortablement dans la maison neuve, à savoir l'isolation, qui est déterminante pour la production d'énergie. La pose des cloisons, la plomberie, l'électricité, le chauffage et la ventilation sont assurés lors du second œuvre.
  3. Les finitions : Enfin, on considère les travaux esthétiques comme des finitions, qui permettent d’améliorer et de compléter la construction. Les finitions représentent donc tout ce qui concerne les revêtements des sols et des murs, la pose des portes intérieures, l’éclairage et la peinture de la façade.

Les diagnostics immobiliers obligatoires

La maison neuve ne fait pas exception à tous les diagnostics inhérents au marché immobilier. Non seulement ces derniers attestent d’un sérieux de la part du constructeur, mais ce sont également des éléments importants pour garantir une sécurité au sein de la propriété. Les diagnostics immobiliers obligatoires pour une maison neuve sont alors au nombre de cinq.

Le diagnostic énergétique, aussi connu sous le nom de DPE, est obligatoire et se doit d’indiquer la classe d’énergie du bien. Le diagnostic des risques naturels, miniers et technologiques est obligatoire pour toute maison. Il établit les risques naturels tels que les inondations, mais aussi les risques technologiques, c’est-à-dire les menaces industrielles ou biologiques auxquelles est exposé un bien. Le diagnostic termite est un autre critère obligatoire, qui concerne essentiellement des zones à risques comme cela peut être le cas dans le Rhône.

Les deux derniers diagnostics sont le diagnostic surface habitable. Il oblige d’indiquer la superficie habitable d’un logement, ainsi que le diagnostic radon, qui définit si l’habitation est construite dans un endroit exposé au Radon. C'est une particule pouvant porter préjudice à la santé.

Les diagnostics immobiliers obligatoires

Après avoir traité des étapes de constructions et des différents diagnostics obligatoires, et si on se penchait sur le coût d’une maison neuve ? Car derrière la théorie se trouve une réalité à connaître pour ceux voulant construire une propriété.

Pour évaluer le prix de construction, les tarifs sont établis sur la base du mètre carré. Néanmoins, les coûts peuvent varier en fonction du professionnel à qui vous confiez la construction. Par exemple, on compte environ 1000 euros par mètre carré pour un constructeur dit “d’entrée de gamme”. Là où une maison neuve peut coûter entre 1300 et 1600 euros par mètre carré pour un constructeur dit “intermédiaire”, un architecte peut faire monter la facture à 1900 euros par mètre carré. Il est donc possible, pour un bien de 140 m², de passer de 140 000 euros à 266 000 euros selon le constructeur.

Par ailleurs, ce coût ne représente que celui de la construction. En réalité, la construction d'une maison neuve implique l'achat préalable d'un terrain. Si la construction est exonérée de taxation, ce n’est pas le cas de l’achat du terrain. Ainsi, les frais de notaire sont ainsi à prendre en compte dans le budget dédié à une maison neuve.

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de dimo 💌