Maison bioclimatique, tout savoir sur ces maisons écologiques

Maison bioclimatique, tout savoir sur ces maisons écologiques

Une maison bioclimatique est un bâtiment qui s'adapte à son environnement. Écologique, elle utilise les ressources naturelles pour fonctionner sans pour autant impacter son environnement. Économique, elle réduit considérablement les coûts énergétiques, bien que celle-ci soit coûteuse à la construction. C'est aussi une maison plus saine et plus confortable pour toute la famille. Pour cela, la conception de la maison bioclimatique repose sur 3 axes principaux.

Découvrez la maison bioclimatique en vidéo

Qu’est ce qu’une maison bioclimatique ?

Une maison bioclimatique doit composer avec le climat et la nature environnante pour offrir une haute efficacité énergétique à ses résidants. Ce type de structure répond aux dernières exigences thermiques. Pour rappel, depuis le 1er janvier 2022, la réglementation environnementale RE 2020 impose de limiter la consommation énergétique primaire des bâtiments neufs. Cette réglementation impose des contraintes sur les équipements auxiliaires tels que le chauffage, le refroidissement, l'eau chaude sanitaire, l'éclairage et les pompes. La maison bioclimatique doit aussi respecter les besoins bioclimatiques. Le Bbio mesure la qualité de l'isolation de la maison. Vitrage, isolation, agencement, orientation, volume et positionnement des zones tampons, tous ces éléments sont désormais indispensables pour l'aménagement de votre future habitation.

Les trois grands principes d'une maison bioclimatique

La conception de ce type de maison repose sur trois dimensions.

Capter la chaleur l'hiver et s’en protéger l’été. Vous aurez besoin de maximiser les surfaces vitrées au sud. Il vous faudra également penser à installer des casquettes horizontales pour vous protéger l’été.

disposition pièces maison bioclimatique
Exemple de disposition des pièces maison bioclimatique

Diffuser la chaleur de façon homogène. Pour cela, vous pouvez miser sur les couleurs et matériaux des sols et des murs.

Conserver la chaleur et la fraîcheur. Veillez à isoler correctement les planchers et les murs avec de la laine de verre ou de roche par exemple.

Quels sont les avantages de ce type de maison ?

Les maisons bioclimatiques représentent de nombreux avantages.

1 : De par sa conception et l’absence de polluants utilisés dans les bâtiments traditionnels, les maisons bioclimatiques sont très saines. Cela limite grandement les risques de maladies respiratoires et cardiaques. De par son intérieur et son air sain, elle protège naturellement la santé des occupants.

2 : La qualité de vie dans les maisons bioclimatiques est meilleure et plus confortable. La diffusion et la perception de la chaleur par le corps humain est plus harmonieuse et la qualité est meilleure.

3 : Le coût de construction d'une maison bioclimatique est plus élevé que celui d'une maison traditionnelle. Mais elle permet, à long terme, de faire de réelles économies. En effet, ce type de maison consomme en moyenne 5 fois moins d'énergie que les maisons traditionnelles. En conséquence, les factures sont drastiquement réduites. Et en particulier en ce qui concerne les factures de chauffage et d'électricité.

4 : La maison bioclimatique utilise le soleil pour absorber son énergie naturelle. Le salon est généralement orienté au sud et dispose de baies vitrées, elle sera donc naturellement chauffée puisque exposée à la lumière du soleil. Cela permet de répondre à la plupart des besoins de la maison, réduisant ainsi considérablement les coûts énergétiques. Complétée d’un poêle à granulés ou d’un chauffage solaire, tous les besoins en seront satisfaits.

Il vous sera également possible d’y ajouter des panneaux ou cellules photovoltaïques pour la rendre totalement autonome.

5 : En été, la climatisation n'est pas nécessaire, car l'ouverture tient compte de la trajectoire du soleil, plus quelques brise-soleil, des systèmes de ventilation adaptés et une bonne isolation, la pièce restera à bonne température toute l’année.

6 : La maison bioclimatique est conçue avec des matériaux non polluants ou très peu polluants. Les matériaux utilisés sont nettement plus isolants que les maisons traditionnelles en blocs de béton. Ainsi, la chaleur qui y pénètre y est naturellement stockée, assurant ainsi le chauffage de la maison sans encourir de dépenses inutiles.

7 : Cet habitat peut également être équipé de doubles circuits d'eau pour le recyclage des eaux pluviales qui pourront être utilisés pour la lessive et les sanitaires. Le raccordement au réseau public servira pour fournir de l'eau potable. La consommation d'eau sera donc réduite, mais il est possible d’aller encore plus loin en installant des toilettes sèches.

8 : Construire une maison bioclimatique est un investissement intelligent. En fait, c'est une maison attrayante car de meilleure qualité et de sa faible consommation d'énergie. En cas de revente ou de location, sa valeur sera supérieure à la valeur des maisons traditionnelles. Par conséquent, il s'agit d'un investissement immobilier favorable.

9 : Les maisons bioclimatiques sont souvent construites grâce aux entreprises locales dotées d’un savoir-faire unique et adaptable. Non seulement cela réduit l'énergie grise, mais cela favorise un savoir-faire précieux qui est souvent négligé par les grands constructeurs traditionnels.

Quels sont les inconvénients ?

Les maisons bioclimatiques disposent de beaucoup d’avantages mais présentent également quelques inconvénients.

Ces maisons coûtent plus cher car elle utilise des matériaux de haute qualité et naturels. Afin de répondre aux objectifs d'une telle maison, il n’est pas possible de réduire les coûts en diminuant la qualité des matériaux ou des composants.

La conception des maisons bioclimatiques doit être pensée de manière à utiliser les ressources naturelles de l'environnement et réduire la consommation d'énergie. Par conséquent, elles doivent être conçues par de vrais experts. De plus, son orientation limitera les possibilités de construction et l'empêchera de s'implanter dans des endroits avec un ensoleillement insuffisant. En fait, c'est la maison bioclimatique qui s'adapte à son environnement, et non l'inverse.

Quels matériaux pour une maison bioclimatique ?

Déphasage : En été, la température intérieure peut parfois être très élevée. Il est possible d’atténuer ce phénomène en choisissant les matériaux de construction et d'isolation selon leur déphasage thermique. C'est à dire, la quantité de chaleur qu’ils peuvent stocker et libérer progressivement la nuit, évitant ainsi la surchauffe de la pièce. Le responsable du bureau d'études thermique pourra vous recommander d’utiliser un enduit de terre crue de 4 à 5 cm d'épaisseur en surface des murs intérieurs. Des blocs de béton massif peuvent également être utilisés sur les murs au centre de la maison pour stocker et libérer progressivement la chaleur.

Matériaux performants :La bonne diffusion de la chaleur ne se limite pas aux murs. Il faut aussi s'occuper de la toiture. Certains constructeurs optent pour des isolants biosourcés, comme le bois ou le chanvre, plus performants en été que la laine de roche car ils sont deux à trois fois plus épais. Les toits-terrasses doivent également être isolés.

Couleur des murs : Il vous faudra jouer sur les couleurs des murs. De préférence, les murs trombes (ces murs qui captent l'énergie du soleil pour ensuite la diffuser) doivent présenter des couleurs sombres. Les teintes trop claires se contentent de réfléchir la lumière sans la convertir en chaleur. Cependant, le noir doit être utilisé avec parcimonie car cette teinte peut provoquer une surchauffe de la maison en été. Vous pourrez par exemple, choisir une couleur marron ou orange.

Matériaux naturels : Les matériaux naturels, tels que l'argile, le liège ou la paille, pourront être privilégiés. Ils emmagasinent bien la lumière du soleil et la convertissent en chaleur. De plus, ils représentent une bonne empreinte carbone. La plupart des constructeurs de bâtiments bioclimatiques préfèrent également le bois en raison de ses excellentes propriétés thermiques. Cependant, si vous souhaitez conserver une vraie logique d'éco-citoyenneté, veillez à privilégier des bois locaux. Attention aux termites !

Menuiserie : Utiliser des profilés en aluminium fins pour votre maison bioclimatique. Ils conviennent particulièrement bien aux ouvertures. Le cadre de la fenêtre prend moins de place et permet à une plus grande surface vitrée de capter les rayons du soleil.

Existe-t-il des aides ?

Il existe toutes sortes d'aides financières publiques et d'équipements privés pour vos travaux de rénovation énergétique à domicile : subventions, prêts à taux zéro, crédits d'impôt, primes énergie, etc. Vous souhaitez en savoir plus ? N’hésitez pas à consulter le site de l’Agence nationale de l’Habitat.

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de dimo 💌