Bureau d'étude thermique : définition, tarifs, technicien

Bureau d'étude thermique : définition, tarifs, technicien

Bureau d'étude thermique : intervient dans les projets de construction de bâtiments ou d'extensions de logement déjà existants. Les professionnels de ces cabinets mettent un point d'honneur sur l'utilisation de matériaux et d'énergies renouvelables. Quel est exactement son rôle ? Pourquoi est-il obligatoire de faire appel auprès de ses services ? Combien coûte son intervention ? Toutes les réponses ici !

Quel est le rôle d’un bureau d’étude thermique ?

Le bureau d’étude thermique est un cabinet composé d’ingénieurs et de techniciens du secteur du bâtiment. Ils sont chargés de mener à bien des études énergétiques afin de conseiller leurs clients dans leurs choix de projet de construction. Le bureau d’experts en isolation thermique réalise de nombreux calculs afin d’affiner leurs propositions. Ces derniers sont en charge de l’étude thermique globale, qui intervient avant le début des chantiers.

Les études thermiques permettent d'évaluer le niveau de performance énergétique des projets de construction. Son but est de déterminer la consommation d'énergie du bâtiment. L'analyse est basée sur les plans des futurs bâtiments et aidera à conseiller les constructeurs pour obtenir la consommation d'énergie la plus faible. Par conséquent, le directeur de recherche recommandera les matériaux et autres équipements les plus efficaces et donc les moins énergivores.

À partir de plans fournis par les architectes du projet, le bureau réalise ses calculs sur les pertes thermiques et comment les limiter au moment de la construction. L’optimisation de la performance énergétique et la limitation de l’empreinte carbone sont les objectifs du BET. Pour y parvenir, les professionnels ont recours à des appareils de mesure très spécifiques.

Lors de l’étude de l’isolation thermique, le bureau d’étude doit prendre en compte diverses contraintes qui subviennent directement, comme l’étanchéité ou l’emplacement. Cela doit lui permettre de proposer des choix sur les isolants et les énergies renouvelables à adopter. Ces actions ont un effet positif sur le DPE pour les extensions de logements déjà existants.

Enfin, le cabinet d’experts thermiciens accompagne ses clients pour obtenir les labels certifiés Démarches Hautes Qualités Environnementales (HQE) qui sont :

  • HPE : haute performance énergétique
  • THPE : très haute performance énergétique
  • BBC Effinergie : bâtiment basse consommation

Quels sont les différents types de bureau d’étude ?

Les domaines dans lesquels interviennent ces sociétés d’ingénieurs-conseils sont les suivants :

  • Le bâtiment
  • Le génie-civil
  • L’informatique
  • L’industrie
  • L’environnement

Concernant le secteur du bâtiment, les bureaux d’études thermiques fournissent le résultat de leur travail auprès du maître d’œuvre et son équipe ou directement au maître d’ouvrage. Il existe une multitude de bureaux spécialisés dans les analyses sur la construction. Chacun d’entre eux dispose de compétences particulières. Parmi ces cabinets, on retrouve :

  • Le BE Géotechnique : en charge de transmettre et répartir les diverses charges dans le sol après étude de ce dernier. Les solutions proposées varieront en fonction du poids de la construction et de nature du sol.
  • Le BE Assainissement : intervient pour la mise en place d’un système ANC (Assainissement Non Collectif) dans une maison individuelle. Le cabinet se focalise sur les diverses caractéristiques du terrain (pente, texture, roches, eau ou perméabilité).
  • Le BE Structure : agit pour définir le type de bâtiment à construire et les structures qui le composent (poutres, charpentes ou poteaux). On retrouve des BE pour chaque type de construction (BE bois, BE des structures métalliques, BE des ouvrages en béton, etc.).
  • Le BE Infiltrométrie : travail sur l’étanchéité à l’air de la construction en réalisant des tests pour vérifier la conformité avec la réglementation thermique. Le cabinet est amené à promulguer des conseils aux entreprises sur les meilleurs systèmes d’étanchéité à adopter.
  • Le BE Fluide : travail sur l’ensemble des fluides que l’on retrouve dans un bâtiment (électricité, réseau, informatique, chauffage, ventilation etc.). Il apporte son expertise dans le dimensionnement des équipements et des coûts estimés.
  • Le BE Acoustique : assiste le maître d’œuvre dans la mission de réduire les bruits et leur diffusion. Cela peut être sur le choix du revêtement des sols, des murs ainsi que l’étude sur la nature des plafonds.
  • Le BE thermique : sa mission est d’émettre des solutions pour réduire drastiquement la consommation énergétique de nouveaux locaux ou dans le cas de rénovation. Ses études se focalisent essentiellement sur les pertes thermiques pour ainsi proposer les matériaux limitant les dissipations au maximum.

Pourquoi faire appel à un bureau d’étude thermique ?

Dans certains cas, le recours au bureau d’étude thermique est indispensable. Si vous avez pour projet de construire votre maison, vous devrez obligatoirement appeler un cabinet d’experts en études thermiques. Sans cela, il est impossible de déposer une demande de permis de construire sur le site dédié rt-batiment.fr.

Toute nouvelle construction doit respecter la RT 2012 en vigueur jusqu’au 31 décembre 2021. À partir du 1er janvier 2022, c’est la nouvelle réglementation écologique 2020 (RE2020) qui s’appliquera. Il s’agit d’un ensemble de normes à respecter par les entreprises du bâtiment afin de lutter contre les émissions de gaz à effet de serre des logements.

Une maison ou un immeuble qui ne respecterait pas les critères de la RT 2012 est amené à être remis dans son état d’origine. Selon l’article L.152-5 du Code de la Construction et de l’Habitation, cela inclut la démolition ou la réaffection du sol.

Qu’est-ce qu’un technicien d’un bureau d’étude thermique ?

Les techniciens d’un bureau d'étude thermique participent au montage des dossiers de clients qui les contactent. Il s’agit essentiellement d’entreprises du BTP. Ensuite, ils analysent le projet selon le cahier des charges :

  • Dessins généraux
  • Instructions de calcul
  • Notices techniques, etc.

Cet expert thermicien de la rénovation énergétique est amené à réaliser des croquis, plans et autres maquettes fonctionnelles, tout en prenant en compte les normes en vigueur. Selon l’importance de son travail et le client pour lequel il travaille, le professionnel du bureau d'études numérise les éléments ou pièces de l'étude afin de les rendre conformes aux normes ISO.

Travailler en tant qu’expert thermicien dans un cabinet demande d’avoir un certain nombre de compétences. Voici quelques exemples des attendus :

  • Savoir lire des plans
  • Maîtriser les techniques d’assemblage
  • Connaître les calculs de résistance des matériaux
  • Calculer la cotation fonctionnelle
  • Être à jour sur les réglementations et normes en vigueur
  • Rédiger des comptes rendus techniques
  • Dessiner des croquis
  • Maîtriser les divers outils informatiques de conception : CAO & DAO, Solidworks ou Autocad par exemple

Si cette profession vous intéresse, voici les principales formations accessibles pour travailler dans un cabinet thermicien :

  • BUT Génie mécanique et productique
  • BUT Mesures physiques
  • BUT Génie chimique, génie des procédés avec option procédés
  • BTS Conception de produits
  • BTS Industrialisation des produits mécaniques
  • BTS Assistant techniques d’ingénieur

Bureau d’étude thermique prix :

Le bureau d’étude thermique ne fixe pas de tarifs pour l’analyse thermicienne de ses projets. Les prix varient selon la taille du projet, l'emplacement de la construction et les caractéristiques architecturales du logement. Généralement, le coût est estimé entre 200 et 1.200 euros.

Cependant, pour vous faire une première idée, vous pouvez utiliser un simulateur en ligne et obtenir une recherche thermique gratuite. Bien sûr, ce ne sera pas aussi précis qu'un professionnel.

Pour bien choisir son cabinet thermicien, basez-vous sur les critères suivants :

  • Équipe certifiée et experte en thermique et énergétique
  • Détenir le code APE 7112B
  • Doit avoir souscrit à une assurance de responsabilité civile
  • Doit être couvert par une assurance de responsabilité décennale
  • Doit avoir aux méthodes de calcul suggérées par le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment)

Enfin, les professionnels travaillant pour le bureau d’étude doivent garder une certaine impartialité envers les marques de matériels et de matériaux. Il en est de même pour les fournisseurs.

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de dimo 💌