Comment faire un audit énergétique ? Les 5 étapes à suivre ! 👉

comment faire un audit énergétique

Comment faire un audit énergétique ? C'est une question que l'on se pose lorsque l'on envisage une rénovation globale ou partielle de sa maison. Avant toute chose, il est essentiel de contacter un professionnel certifié. De cette façon, on s'assure d'être conforme à la norme NF EN 16247-1 énoncée dans l'arrêté du 28 février 2013.

Ensuite, vous pouvez réaliser votre audit énergétique et ainsi identifier les lacunes de votre habitation pour les améliorer.

Obtenez votre devis audit énergétique gratuitement en 1 minute !

Sommaire

Comment faire un audit énergétique : méthode et étapes 📝

Si vous êtes propriétaire d'un logement et que vous souhaitez améliorer sa performance énergétique, un audit énergétique peut être une solution. Il devra être réalisé par un professionnel auditeur indépendant ou un bureau d'études spécialisé.

L'objectif à travers l'audit est d'étudier :

  • la structure du bâtiment
  • l'état de l'isolation thermique
  • la consommation en énergie
  • la consommation des équipements de chauffage et de production d'eau chaude sanitaire
  • la consommation du système de ventilation
  • la consommation du système d'éclairage

Sa réalisation, qu'elle soit pour un particulier ou une entreprise, nécessitera donc la mise en place de tests exhaustifs. De tels tests peuvent être relativement longs.

En général, les étapes de cet audit commencent avec une collecte d'informations sur l'habitation auprès de son propriétaire. Dans le cas d'une copropriété cela se fera auprès des copropriétaires. Cela implique :

  1. la collecte des relevés de consommation
  2. l'étude des températures de consigne
  3. l'analyse des scénarios d'occupation
  4. l'étude du climat
  5. l'examen de la performance énergétique du logement

Une fois cette première étape achevée, un examen approfondi du bâtiment est réalisé sur place. Il permet de détailler la nature et l'état de l'enveloppe, des équipements et des installations.

Si c'est nécessaire, le diagnostiqueur peut réaliser quelques relevés sur site. Pour ce faire, il aura notamment besoin d'utiliser des outils spécifiques.

Suite à cette visite, l'auditeur calcule et interprète les données recueillies. Il se basera notamment sur :

  1. les conditions d'exploitation et d'occupation du logement
  2. le renouvellement de l'air
  3. la qualité de l'enveloppe
  4. les consommations réglementaires selon la méthode Th C-E

L'expert identifie également :

  • les défauts des installations thermiques
  • les écarts présents entre les consommations réelles
  • les autres anomalies possibles

Enfin, il propose une série d'actions envisageables pour régler ces problèmes. Elles vont inclure des actions correctives. Les actions correctives sont celles qui permettent un gain immédiat en termes de performance énergétique. Toutefois, elles nécessitent souvent un investissement.

Le professionnel dressera également un bilan de l'impact énergétique et environnemental qu'elles auront si elles sont mises en place.

La réalisation de ces tests et l'examen des résultats sont donc des étapes cruciales de l'audit énergétique. Ils permettent de déterminer les mesures à prendre pour améliorer l'efficacité énergétique de l'habitation et réduire les coûts.

ℹ️ Bon à savoir : l’auditeur doit privilégier les visites durant les saisons froides. Le but étant d'étudier le logement lorsqu'il est chauffé. De cette façon, l'audit énergétique sera plus précis.

Comment faire un audit énergétique : matériel utilisé 🛠️

Un audit énergétique requiert l'utilisation d'une variété d'équipements spécialisés pour recueillir des données précises sur la consommation énergétique d'un logement. Parmi ces équipements, on peut citer :

  1. un appareil photo
  2. une caméra thermique
  3. un luxmètre
  4. un vitromètre laser
  5. un analyseur de combustion
  6. une pince ampèremétrique
  7. un ou des anémomètres

L'appareil photo permet de documenter les différentes phases de l'audit énergétique. L'ensemble des observations et des photos réalisées seront à la fin ajoutées au rapport.

comment faire un audit énergétique matériel

La caméra thermique détecte les défauts d'isolation. Elle va notamment repérer les fuites que ce soit d'air ou d'eau. Elle permet d'établir un état global du bien immobilier. Cependant, pour un usage optimal, il faut inclure dans le processus d'analyse certaines contraintes telles que :

  • la différence de température minimale de 10 °C entre l'intérieur et l'extérieur
  • la mesure de référence qui doit être faite le matin avant que le soleil ne se lève

Le luxmètre est utilisé pour mesurer l'intensité lumineuse au sein de la maison. En général la mesure se fait par pièce. La luminosité est un point important, car elle peut avoir un impact sur le confort thermique des occupants.

Le vitromètre laser permet de mesurer la lame d'air ainsi que l'épaisseur des vitrages. Il peut ainsi mettre en évidence un revêtement peu émissif. Cette mise en évidence se fait grâce à deux indicateurs :

  • les traits rouges qui permettent de déterminer le type de vitrage (2 traits pour du simple, 4 pour du double, 6 pour du triple)
  • les traits dits plus lumineux

L'analyseur de combustion est utilisé pour étudier la teneur des fumées de combustion. Ainsi, l'auditeur pourra concevoir une méthode de purification et améliorer le rendement du système de chauffage.

Les pinces ampèremétriques servent à obtenir la mesure de la consommation électrique des fils. Grâce à cet outil, l'expert peut obtenir des données sans contact physique. De cette façon, il peut déterminer les liaisons faites par des fils entre un ou plusieurs appareils.

Les anémomètres donnent la mesure des flux d'air. Ils vont notamment relever leur vitesse à plusieurs points stratégiques du logement. Il en existe plusieurs sortes :

  • à fil chaud
  • à hélice
  • etc.

En somme, l'utilisation de ces outils spécialisés permet aux auditeurs de recueillir des données précises sur la consommation énergétique d'un bâtiment. Il est important de comprendre leur rôle dans le processus.

En effet, en connaissant les outils utilisés vous pourrez mieux comprendre les résultats de l'audit. Il sera alors plus aisé de choisir quels travaux mettre en place.

Comment faire un audit énergétique : le rapport et les recommandations 🗂️

comment faire un audit énergétique recommandations

Réaliser un audit énergétique représente une opportunité essentiellement axée sur :

  • le développement de recommandations
  • la construction et la proposition de différents scénarios de travaux pour un logement

Ces propositions sont similaires à celles fournies par le diagnostiqueur lors d'un diagnostic de performance énergétique (DPE).

Néanmoins, les scénarios de rénovation émis par le professionnel sont soumis à des restrictions rigoureuses. De cette manière, ils pourront davantage satisfaire les objectifs d'efficacité énergétique.

Dans le cas des logements individuels, trois scénarios sont disponibles :

  1. des rénovations qui permettent une réduction d'environ 30 % de la consommation d'énergie
  2. des travaux dits intermédiaires
  3. des travaux qui assurent la conformité du logement aux exigences de la rénovation BBC

Dans le secteur tertiaire, où un audit est obligatoire en vertu d'un décret, les scénarios que l'on retrouve sont les suivants :

  • Scénario 1 : une économie minimale de 40 % d'énergie finale et ce tout usage confondu.

Pour les bâtiments soumis au dispositif éco énergie tertiaire (obligation émanant de la loi Elan du 23 novembre 2018) :

  • Scénario 2 : une économie minimale de 50 % d'énergie finale et ce tout usage confondu.
  • Scénario 3 : une économie minimale de 60 % d'énergie finale et ce tout usage confondu.
ℹ️ Bon à savoir : les scénarios précédemment cités évaluent tous la réduction des dépenses en énergie en fonction de l'année de référence. En revanche, cette année de référence ne doit pas être antérieure à 2010.
  • Scénario 4 : il vise à atteindre le niveau de performance du label BBC Rénovation. Il est soumis à un calcul réglementaire. Cependant, il devra aussi inclure une évaluation des économies d'énergie finale tous usages.

La phase ultime de l'audit énergétique se résume à l'analyse financière. Elle porte sur les différents scénarios de travaux de rénovation. Elle est réalisée par le biais de la méthode appelée "coût global".

Cette procédure exhaustive prend en considération :

  1. les projections relatives à la variation des prix de l'énergie
  2. l'impact financier des travaux de rénovation énergétique préconisés et leur retour sur investissement

À partir de ces informations, l'auditeur peut calculer les dépenses anticipées ainsi que les nouveaux coûts relatifs à l'utilisation faite par les ménages.

Lorsque le scénario qui convient le mieux a été choisi, un calendrier de mise en oeuvre du projet peut être élaboré. De cette façon, le ménage peut organiser les étapes de réalisation des travaux. Cette hiérarchisation des actions offrent souvent une meilleure rentabilité.

En conclusion, il est évident que réaliser un audit énergétique exige une certaine exactitude et une rigueur exemplaire. Tout le monde n'est donc pas qualifié pour effectuer cette tâche ! Il faut impérativement avoir recours à des professionnels certifiés. Cette certification est uniquement délivrée par les organismes indépendants et certifiés RGE études.

Pensez également, que l'auditeur doit être impartial, il ne doit par conséquent pas avoir de lien personnel avec vous.

Vous recherchez un professionnel qualifié ? Nous vous recommandons de consulter l'article qui répertorie les différents experts qui peuvent intervenir.

🤓 Ce qu'il faut retenir sur comment faire un audit énergétique :
  • L'audit énergétique permet d'identifier les lacunes énergétiques d'un logement. C'est grâce à cela que l'on peut ensuite proposer des axes d'amélioration.
  • Il est essentiel d'appeler un auditeur indépendant accrédité. D'un part pour obtenir un audit fiable. D'autre part pour éviter des sanctions dans les cas où ce document est obligatoire.
  • Des outils spécialisés tels que les pinces ampèremétriques et les caméras thermiques sont cruciaux pour recueillir des données précises. Chacun a une utilité qui lui est propre.
  • Le professionnel interprète les données et propose des actions correctives pour améliorer la performance énergétique. Ces actions sont présentées sous la forme de scénario.
  • L'analyse financière porte sur les différents scénarios de travaux de rénovation. Elle prend en compte les projections relatives aux prix de l'énergie. L'auditeur délivre également une estimation du retour sur investissement.

Merci de nous avoir lu 💚

Voici d'autres articles sur la même thématique qui pourraient vous intéresser :