Comment louer son appartement : 8 étapes indispensables en 2024

comment louer son appartement

Comment louer son appartement en 2024 et en tirer un maximum de rentabilité ? Beaucoup de propriétaires se sont posées la même question que vous, et aujourd’hui, notre expert en location immobilière vous livre toutes les astuces pour réussir votre location !

Au programme, les étapes simples et applicables, les documents nécessaires, les meilleurs outils pour diffuser vos offres et des petits secrets pour trouver à coup sûr le bon locataire. 🤫

 

Sommaire

Comment louer son appartement ? 🚀

Charles, expert en location immobilière depuis plus de 15 ans, vous livre ses conseils avisés pour louer votre appartement en toute tranquilité. 😎

#1 Choisir entre une location meublée ou vide, saisonnière ou annuelle.

En tant que propriétaire, la première grande décision à prendre est de déterminer si vous souhaitez mettre en location votre appartement meublé ou vide. Cette étape influencera la gestion quotidienne et la rentabilité de votre investissement.

 

 

comment louer son appartement

 

 

💡 Le mot de l’expert : La location meublée est généralement associé à une rentabilité accrue, avec des loyers plus élevés et des avantages fiscaux substantiels. Cependant, ce choix n'est pas sans contrepartie. Les rotations fréquentes de locataires, le risque accru de vacance locative et les coûts d'entretien plus élevés peuvent grever le rendement financier. À vous de faire un choix en fonction de votre objectif.

 

Exemple : Imaginons un appartement T4 à Nantes, évalué à 250 000 €. En location vide, ce bien génère un loyer mensuel brut de 1 200 €, soit une rentabilité locative brute annuelle de 5,76 %. Cependant, après avoir meublé cet espace avec un investissement initial de 8 000 €, le même appartement en location meublée peut être loué pour 1 400 € par mois. Cette option représente une rentabilité locative brute annuelle de 6,72 %. Bien que l'investissement initial soit présent, la location meublée se révèle plus rentable.

 

Vous hésitez entre une location saisonnière ou annuelle ? Voici les avantages et inconvénients de ces deux pratiques. 🙌

 

comment louer son appartement

 

💡 Le mot de l’expert : Avant de prendre une décision entre la location saisonnière et la location annuelle, évaluez attentivement vos objectifs, vos contraintes personnelles et les caractéristiques de votre propriété. Si l'augmentation des revenus à court terme et la flexibilité d'utilisation sont prioritaires, la location saisonnière peut être la meilleure option. Cependant, si vous recherchez une stabilité à long terme avec moins de gestion intensive, la location annuelle pourrait mieux convenir.

 

#2 Faire l’état du logement

L'état du logement constitue une étape cruciale dans le processus de location, visant à établir un cadre clair et serein pour toutes les parties impliquées. Un logement non décent peut faire fuir vos futurs locataires !

Prenez le temps de faire l'état des lieux avec précision afin d'éviter des complications ultérieures. Voici les éléments clés sur lesquels porter votre attention :

  • Inventaire détaillé,
  • Photographies à l'appui,
  • Points clés à examiner,
  • Impliquez le locataire,
  • Document officiel signé par les deux parties.

 

#3 Réaliser les diagnostics immobiliers obligatoires

Lorsque vous souhaitez louer votre appartement en France, plusieurs diagnostics immobiliers sont obligatoires. Ces diagnostics visent à informer le futur locataire sur l'état du bien qu'il s'apprête à occuper. Nous sommes justement un expert du domaine !

Voilà la liste des diagnostics immobiliers obligatoires pour louer en France :

  • Diagnostic de Performance Énergétique (DPE)
  • État des Risques Naturels, Miniers et Technologiques (ERNMT)
  • Constat de Risque d'Exposition au Plomb (CREP) : obligatoire pour les logements construits avant 1949, il vise à détecter la présence de plomb dans les peintures.
  • Mesurage de la surface habitable : le mesurage Carrez est obligatoire pour les locations de logements vides, et il mesure la surface privative du bien.
  • État des installations intérieures de gaz et d'électricité
  • Diagnostic amiante : obligatoire pour les logements construits avant le 1er juillet 1997, il vise à détecter la présence d'amiante.
  • Diagnostic termites : obligatoire dans certaines zones géographiques, il vise à détecter la présence de termites.
  • Diagnostic d'Assainissement Non Collectif (ANC) : obligatoire pour les logements non raccordés au réseau d'assainissement collectif.
  • Diagnostic des Risques et Pollutions (DRP) : obligatoire dans certaines communes, il informe sur les risques et pollutions auxquels le logement peut être exposé.

 

comment louer son appartement

 

👉 Obtenez votre devis pour vos diagnostics immobiliers obligatoires !

 

#4 Déterminer le montant du loyer et du dépôt de garantie

Le montant du loyer et du dépôt de garantie constitue un aspect crucial dans la démarche de location d'un appartement. Ces valeurs peuvent fluctuer en fonction de divers critères tels que :

  • la localisation du logement,
  • sa taille,
  • son état,
  • les conditions du marché local.
ℹ️ Bon à savoir : Il est essentiel de définir des montants justes et en conformité avec la législation en vigueur. Voici une suggestion générique que vous pouvez ajuster selon les caractéristiques spécifiques de votre bien. 🤓

Montant du loyer :

  • Pour un appartement vide : Le loyer peut osciller entre 20 et 30 euros par mètre carré, dépendant de la localisation et des caractéristiques du logement.
  • Pour un appartement meublé : Les loyers tendent à être plus élevés, généralement entre 30 et 40 euros par mètre carré, en raison de la valeur ajoutée des meubles et équipements fournis.

Dépôt de garantie :

  • Pour un appartement vide : Le dépôt de garantie équivaut souvent à un mois de loyer hors charges.
  • Pour un appartement meublé : Il peut être légèrement plus élevé, atteignant parfois deux mois de loyer, en raison des équipements fournis.

 

#5 Rédiger et diffuser l’annonce

L'annonce idéale est à la fois concise et informatique, ce qui permet une lecture intégrale tout en fournissant des détails essentiels. Elle devrait inclure :

  • la surface habitable,
  • le nombre de pièces,
  • les éventuelles places de parking,
  • les coûts de loyer et de charges.

 

ℹ️ Bon à savoir : La localisation du bien sans adresse précise, doit être clairement indiquée, tout comme vos coordonnées pour faciliter le contact.

 

💡 Le mot de l’expert : Privilégiez les sites immobiliers pour une visibilité maximale. Envisagez des affichages dans des commerces locaux, avec l'accord des propriétaires. Si vous passez par une agence immobilière, celle-ci se chargera de la rédaction et de la diffusion de l'annonce.

 

#6 Récolter les justificatifs des locataires

Avant d'entamer les visites, une étape déterminante s'impose, surtout si vous louez sans l'intermédiaire d'une agence. Il est impératif de sélectionner les candidats locataires en demandant la constitution d'un dossier complet. Voici les documents nécessaires à rassembler :

  • Pièce d'identité,
  • Justificatifs de revenus (les trois derniers bulletins de salaire ou les avis d'imposition),
  • Contrat de travail,
  • Justificatif de domicile (une quittance de loyer, une facture d'électricité, d'internet, ou même la taxe foncière peuvent servir de justificatif de domicile).

Privilégier des visites individuelles offre l'opportunité de mieux connaître les candidats locataires, facilitant ainsi les échanges et orientant le propriétaire dans son choix final. Cette démarche assure une sélection rigoureuse et éclairée des locataires potentiels.

👉 7 astuces à connaitre pour réussir votre visite immobilière

 

#7 Se prémunir des loyers impayés

Pour prévenir les loyers impayés, le plus simple reste de sélectionner rigoureusement votre futur locataire. Pas évident, nous diriez-vous, mais il existe des signes pour repérer les mauvais payeurs.

Pour être certain de n’avoir aucun souci, optez pour une assurance Garantie Loyers Impayés (GLI) ou une assurance loyers impayés.

Il est également possible de demander au locataire de souscrire à une caution solidaire (garant) afin d’obtenir le loyer dès le premier impayé.

👉 Assurance loyers impayés : comment se protéger des risques financiers ?

 

#8 Signer le contrat de bail et réaliser l’état des lieux (+ modèle à télécharger gratuit)

Après avoir réaliser l’état des lieux d’entrée, l’inventaire et avoir trouvé le futur locataire, il est temps de signer ! 🥳 Le contrat de bail est un document légal qui établit les droits et les responsabilités du propriétaire et du locataire.

 

Louer son appartement avec ou sans agence ? 🧐

La décision de louer son appartement avec ou sans agence immobilière est une considération importante pour les propriétaires. Chaque option présente des avantages et des inconvénients, influençant le processus de location. Explorez les deux alternatives pour prendre la décision qui correspond le mieux à vos besoins.

Louer avec agence

Opter pour une agence immobilière simplifie le processus de location. Les professionnels de l'agence prennent en charge :

  • la rédaction de l'annonce,
  • les visites,
  • la sélection des locataires,
  • et parfois même la gestion administrative.

Louer sans agence

Louer sans agence offre une plus grande autonomie au propriétaire. Il peut gérer lui-même la rédaction de l'annonce, les visites, et la sélection des locataires.

Cette option peut être économique, mais nécessite une implication plus importante du propriétaire dans toutes les étapes du processus de location.

 

Quelles charges pour le propriétaire ? 💸

Voici un tableau récapitulatif des charges du propriétaire 👇

comment louer son appartement

 

10 astuces incontournables pour attirer plus de locataires sans dépenser plus 🤩

La location immobilière prospère nécessite une approche stratégique pour attirer des locataires de qualité sans exploser votre budget. Voici 10 astuces incontournables divulguées par notre expert.

1. 📸 Des Photos de qualité : Des images professionnelles de votre bien attirent l'attention et donnent une première impression positive.

2. 🔥 Description accrocheuse : Rédigez une description engageante mettant en avant les atouts de votre propriété pour susciter l'intérêt des locataires potentiels.

3. 📱 Réseaux sociaux : Utilisez judicieusement les plateformes sociales pour promouvoir votre propriété, partager des informations pertinentes et engager une audience plus large.

4. ⛲️ Amélioration du Curb Appeal : Investissez dans l'attrait extérieur en maintenant une entrée soignée et un extérieur accueillant.

5. 🧹 Entretien régulier : Un intérieur bien entretenu et propre est une publicité vivante de la qualité de votre propriété.

6. 😇 Services inclus : Offrez des services supplémentaires comme le Wi-Fi gratuit, l'entretien des espaces verts ou des appareils électroménagers inclus.

7. 🗓 Flexibilité dans les visites : Soyez flexible pour les visites, en proposant des créneaux en dehors des heures de travail pour accommoder les agendas chargés.

8. 💰 Promotions spéciales : Attirez les locataires en offrant des promotions spéciales, telles qu'un mois de loyer gratuit pour les contrats à long terme.

9. 📉 Évaluation de la concurrence : Connaître les offres concurrentes vous permet d'ajuster votre positionnement et de rendre votre propriété plus attractive.

10. ⭐️ Références locatives positives : Mettez en avant des références positives d'anciens locataires pour instaurer la confiance et rassurer les nouveaux candidats.

 

Comment louer son appartement pendant les jeux olympiques ? 🏅

Louer son appartement pendant les Jeux Olympiques peut être une opportunité lucrative, mais cela nécessite une planification soigneuse et une compréhension des règles et réglementations locales.

  • Étape 1 : Vérifiez la légalité : Assurez-vous de connaître les règles et réglementations locales concernant la location à court terme pendant les Jeux Olympiques.
  • Étape 2 : Préparez votre appartement : Assurez-vous que votre appartement est en excellent état, avec des équipements attractifs et des informations utiles sur la région.
  • Étape 3 : Créez une annonce attrayante : Rédigez une annonce détaillée mettant en avant les caractéristiques spéciales de votre appartement, son emplacement et les commodités offertes.
  • Étape 4 : Utilisez des plateformes de location à court terme : Publiez votre annonce sur des plateformes telles que Airbnb, Booking.com ou VRBO, et assurez-vous de respecter leurs conditions d'utilisation.

 

🤓 Ce qu'il faut retenir :
  • Choisissez bien le type de location désiré en fonction de votre situation
  • Évaluez la rentabilité de votre bien en fonction de sa location, sa taille et son état
  • Réalisez les diagnostics immobiliers obligatoires
  • Collectez les justificatifs des locataires avant les visites

Merci de votre attention et à bientôt !

 

Envie d’en savoir plus ? Consultez nos autres articles sur le sujet 👇