Location saisonnière : taxe habitation, déclaration revenus, caution

location saisonniere taxe habitation declaration revenus

La location saisonnière est une pratique qui consiste à louer un logement pour une courte période, généralement inférieure à trois mois. Elle peut être une solution intéressante pour les propriétaires qui souhaitent rentabiliser leur bien, mais elle n'est pas sans risques. La location saisonnière est une formule idéale pour les propriétaires souhaitant rentabiliser leur bien tout en étant présents sur place. C'est aussi un excellent moyen de découvrir de nouvelles destinations et de rencontrer des gens du monde entier. Si vous hésitez encore, voici quelques bonnes raisons de se lancer dans la location saisonnière.

Les avantages de la location saisonnière

La location saisonnière: qu'est-ce que c’est ?

location saisonniere taxe habitation declaration revenus
Qu'est-ce que la location saisonnière ?

La location saisonnière est un marché en ébullition en France. C’est une alternative pour ne pas avoir à payer un loyer (comme des revenus passifs) tout au long de l’année et profiter d’une maison de vacances supplémentaire, ou pour trouver un complément de revenus. En effet, les propriétaires se sont aperçus que leur bien était plus rentable à louer pendant quelques semaines par an qu’à rester inoccupé.

Le concept est simple : le propriétaire d’un logement, généralement un couple, le loue pendant une période courte, quelques semaines, pour une location saisonnière. Le propriétaire peut ainsi toucher des revenus complémentaires.

Pourquoi louer son logement à des vacanciers ?

Le départ en vacances est devenu cher. Il n’est pas rare de voir des familles devoir s’endetter pendant plusieurs années pour payer leurs vacances. La location saisonnière permet aux propriétaires d’amortir les dépenses ponctuelles liées à la location et de rapporter quelques sous. Le seul investissement à faire est d’adhérer au réseau de location saisonnière dans lequel le propriétaire a décidé de s'inscrire.

Pour les vacanciers, la location saisonnière leur permet d’avoir un logement mieux adapté aux besoins ponctuels qu’ils ont une fois par an. La location saisonnière est donc une alternative à la location tout au long de l’année. Elle peut aussi être utilisée comme moyen d’obtenir une chambre d’hôtel à tarif avantageux.

Comment louer son logement à des vacanciers ?

location saisonniere taxe habitation declaration revenus
Les règlementations de la location saisonnière @Flatlooker

La location saisonnière s’effectue de deux façons différentes : elle peut être « directe » ou « indirecte ».

  • La location directe est le fait de passer par un site internet spécialisé, qui met en relation propriétaires et vacanciers. Les vacanciers font une demande sur le site qui les remet à des propriétaires. Ils n’ont pas à faire d’appel d’offres et peuvent choisir entre plusieurs offres. C’est donc l’intérêt des vacanciers, qui peuvent ainsi bénéficier de prix abordables.
  • La location indirecte est le fait de passer par un intermédiaire. Le propriétaire de l’hôtel, du gîte ou du chalet loue son logement à son tour à une agence immobilière ou à une société spécialisée. L’agence gère ensuite le tout et fait la mise en relation avec les vacanciers.

Bien que le propriétaire doive payer une commission à l’agence, cette dernière peut lui faire gagner de l’argent. En effet, dans le cas de la location indirecte, l’agence peut toucher une commission de 15 % au minimum sur le prix de la location. Cette commission est légitime puisque l’agence a le travail de gérer toute la gestion administrative et financière du logement : elle reçoit les revenus du propriétaire, paye les charges.

Les avantages de la location saisonnière

location saisonniere taxe habitation declaration revenus
Quels sont les avantages de la location saisonnière ? @RendementLocatif

Pour les propriétaires :

✅ L’avantage principal est le gain financier. En effet, il est plus rentable de louer son logement pendant la saison touristique plutôt que de le garder inoccupé tout au long de l’année. La réglementation fiscale permet aussi aux propriétaires de déduire de leur impôt une partie des revenus de location et de leur faire économiser de l’argent.

✅  De plus, ce type de location nécessite peu d’investissement en début d’activité. L’investissement locatif peut être très important si le propriétaire souhaite louer son logement uniquement pendant la haute saison ou s’il achète un bien pour le louer de manière exclusive et permanente.

✅  La location saisonnière est une activité qui peut être rentable si le propriétaire a un bon bien à louer. Il doit parfois investir dans son logement, mais il a la possibilité de le louer uniquement pendant la haute saison.

Chacun peut investir dans une location touristique, seul ou avec un professionnel. Il est aujourd’hui de plus en plus facile d'obtenir un prêt bancaire pour financer ce genre de projet. Louer un appartement pendant les vacances est plus rentable que la location traditionnelle. C'est un investissement sûr, dépendant du tourisme, et foncier. Vous pouvez facilement revendre votre bien ou le louer en bail classique le reste du temps. Évidemment, plus il y a de logements dans les zones touristiques, plus l'investissement est rentable.

Vous pouvez louer un logement saisonnier avec des contrats de location saisonnière étant 25 à 40% plus chers que les locations vides de longue durée en fonction de la localisation. Quant aux tarifs, ils varient de 300 € à plus de 2 000 € par semaine, selon la région, la taille du logement et les services proposés. Vous pourrez également faire le bénéfice d’un régime fiscal avantageux.

Amortir vos charges grâce à la location saisonnière

Si vous êtes déjà propriétaire d'un bien, vous pouvez opter pour les contrats de location saisonnière, seulement quelques semaines par an. Ce n’est pas une légende : l'entretien d'une résidence secondaire peut coûter cher. Il faut comptabiliser des travaux d'aménagement, de maintenance, les taxes, les forfaits d’électricité et de téléphone, souvent inutilisés. Beaucoup de charges supplémentaires chaque année.

Si vous ne séjournez dans votre résidence que trois à quatre semaines par an, pourquoi ne pas envisager la location saisonnière ? Ce choix peut être très lucratif en haute saison si le logement est situé dans une zone touristique. Quoi qu'il en soit, les revenus générés par votre location de vacances peuvent vous permettre d'amortir des dépenses ou de pouvoir effectuer quelques travaux pour améliorer votre propriété. Un mois de loyer par an suffit à couvrir toutes ces dépenses !

Pour les vacanciers :

La location de vacances saisonnières est une bonne solution pour les vacanciers qui veulent se rendre dans un pays à un moment donné de l’année. Elle offre la possibilité de profiter des vacances typiques d’un pays, sans avoir à se soucier de l’obligation d’acheter un bien immobilier avec un emprunt hypothécaire.

La réglementation fiscale permet aux propriétaires de louer leur logement tout au long de l’année moyennant un loyer équivalent à 30 % du prix du marché. Le propriétaire peut amortir son bien dans la limite de 15 % du prix du marché et les coûts liés à l’entretien courant peuvent être déduits des revenus fiscaux.

L’investissement dans un bien immobilier locatif attire de plus en plus d’investisseurs qui veulent louer leur logement pendant la haute saison. Le marché de la location saisonnière est en pleine expansion, et ce type de location connaîtra une croissance importante au cours des prochaines années. Les propriétaires prennent des risques plus importants lorsqu’ils louent leur logement pendant la haute saison, car les touristes sont moins nombreux et leurs vacances durent moins longtemps. Mais les bénéfices sont plus importants.

Location de vacances : Quels types de logement peut-on proposer ?

Votre résidence secondaire peut être proposer à la location mais aussi des yourtes, des tentes, chambres particulières, villas ou encore des chalets. Il est possible de louer le bien que l’on veut grâce à la location saisonnière !

💡 Bon à savoir

Tous les types d'hébergements peuvent être loués pour tous les budgets et différents vacanciers : familles, couples, groupes d'amis ou seuls. En plus des maisons et appartements de vacances, vous pouvez également proposer des locations de mobil-homes, très appréciées des familles.

Comment récupérer la taxe d’habitation d'une location saisonnière ?

Si vous louez votre logement pendant la haute saison, vous ne pouvez pas déduire la taxe d’habitation de vos revenus imposables. Vous devez payer la taxe d’habitation au moment où vous réclamez votre avis d’imposition sur Internet. Il est possible de récupérer cette taxe en faisant un chèque à l’ordre du Trésor public. Mais attention, cette option n’est pas disponible si vous êtes en location saisonnière à titre professionnel.

Comment déclarer ses revenus location saisonnière ?

Le propriétaire de l’hébergement doit déclarer tous les revenus générés par son bien immobilier sur le formulaire 2042 qui doit être déposé à la caisse des impôts du lieu de situation du logement.

La réglementation fiscale permet de déduire les frais liés à l’entretien et à la maintenance courante ainsi que les charges d’exploitation, mais la plupart des propriétaires ne sont pas en mesure de faire ces calculs, car ils louent leur logement pendant la saison et ne connaissent pas les charges d’exploitation. La seule solution est d’utiliser le service d’un expert-comptable qui lui-même déclare ces revenus pour le propriétaire et les déduit de sa taxe d’habitation. Pourquoi la taxe d’habitation ? Parce que la taxe d’habitation est calculée sur le revenu imposable et non sur le revenu net.

Quel régime fiscal pour une location saisonnière ?

Si vous êtes propriétaire d’un logement en location saisonnière pour seulement quelques mois par an ou durant toute une année, vos revenus locatifs sont imposables. Une location vide est à déclarer dans les revenus fonciers, contrairement à la location saisonnière qui doit être déclarée dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC).

Il est ensuite de votre devoir choisir le régime fiscal qui vous arrangera de déclarer auprès des impôts : Le micro-BIC ou le réel simplifié. Vous devrez choisir au moment de remplir votre déclaration de location saisonnière. En général, le régime choisi dépendra principalement du montant des revenus annuels ou des charges liées.

Merci de votre lecture 💚

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de dimo 💌