Diagnostic énergétique maison : définition, étiquettes, amélioration

Diagnostic énergétique maison : définition, étiquettes, amélioration

Diagnostic énergétique maison : créé dans le cadre d’une transition écologique, cette expertise permet d’avoir des résultats clairs concernant l’impact énergétique des habitats sur l’environnement. Il permet également à l’acquéreur ou propriétaire d’un bien d’anticiper les travaux à effectuer pour améliorer la performance énergétique de son bien.

✅ Qu’est-ce que le diagnostic énergétique ? ✅ Comment connaître les performances d’énergie de sa maison ? ✅ Qui fait le bilan énergétique maison ? ✅ Quel est le prix d’une expertise énergétique ? ✅ Comment améliorer le diagnostic énergétique d’une maison ?

Qu’est-ce que le diagnostic énergétique ?

Le diagnostic de performance énergétique aussi appelé DPE permet d’évaluer la quantité d’énergie et l'émission de gaz à effet de serre (GES) d’un logement. Cette analyse technique concerne donc la consommation et l’efficacité énergétique de la maison.

Il doit obligatoirement être intégré au dossier de diagnostic technique (DDT) obligatoire lors de la vente ou de la location.

En France, il ne concerne que les 96 départements métropolitains.

Valable 10 ans depuis la réforme du 1er juillet 2021, il est important de vérifier la durée de validité de votre DPE si vous l’avez effectué avant cette date. La durée ayant été modifiée.

Effectué par des professionnels diagnostiqueurs, le mesurage se fait grâce à des étiquettes énergies qui sont comprises entre A et G.

Quelles sont les maisons concernées par le DPE ?

Toutes les maisons sont concernées par le DPE qu’elles soient individuelles ou collectives. Contrairement à d’autres diagnostics immobiliers obligatoires, le DPE s’imposent à toutes ces logements quelque soit leur année de construction. De même cette expertise énergétique est obligatoire dans le cas d’une vente comme d’une location.

Comment connaître les performances d’énergie de sa maison ?

Pour connaître ces performances, il est impératif de procéder à une expertise certifiée par un professionnel diagnostiqueur.

Le rapport donné permettra de connaître les consommations réelles du bâti. Chaque logis étant différente, de grande disparité de résultat sont connus d’un logement à l’autre.

La note ou étiquette climat obtenue permettra de comparer objectivement la qualité des logements et bâtiments qui ont été mis en vente et loué.

Le rapport comprendra aussi des recommandations du technicien immobilier. Celles-ci permettront à l’acquéreur et/ou au propriétaire de procéder à des travaux de rénovation énergétique afin d’améliorer la qualité du bien. Ces recommandations sont adaptées à chaque bien et donc à chaque cas de figure rencontré.

Par exemple, si vous obtenez une note D lors de votre analyse thermique et que votre voisin a également obtenu un D, les recommandations pour améliorer les performances de chaque bien pourront être différentes.

Bien qu’il ne soit pas obligatoire d’appliquer les conseils du diagnostiqueur immobilier, il est fortement recommandé de faire ces travaux.

Pour rappel, les logements ayant obtenu un DPE F ou G ne pourront plus louer leur bien d’ici à 2028. Il est donc assez important de procéder à des modifications.

Attention : Il ne faut pas confondre la performance énergétique DPE avec l’audit énergétique. Ils ne répondent pas aux mêmes exigences.

Les notes que vous pouvez obtenir pour votre logement sont celles-ci.

Classe énergieConsommation énergétique pour 1 an
AMoins de 70 kWh/m²/an et de 6 kg CO2/m²/an
BDe 70 à 110 kWh/m²/an et de 6 à 11 kg CO2/m²/an
CDe 110 à 180 kWh/m²/an et de 11 à 30 kg CO2/m²/an
DDe 180 à 250 kWh/m²/an et de 30 à 50 kg CO2/m²/an
EDe 250 à 330 kWh/m²/an et de 50 à 70 kg CO2/m²/an
FDe 330 à 420 kWh/m²/an et de 70 à 100 kg CO2/m²/an
GPlus de 420 kWh/m²/an et plus de 100 kg CO2/m²/an

Qui fait le bilan énergétique maison ?

Le constat de performance énergétique étant un document obligatoire pour la vente ou la location d’une maison, il est impératif qu’il soit fait par un professionnel. Seul un diagnostiqueur immobilier certifié peut délivrer un DPE conforme. Il est donc nécessaire de vérifier les certifications accréditées obtenues par ce technicien.

Ce dernier étudiera des éléments précis :

  • La nature et l’épaisseur des isolants thermiques
  • L’orientation (sud, est, nord, ouest)
  • La qualité des vitrages utilisés
  • Les installations de chauffage et de production d’eau chaude pour déterminer leurs performances

Tous les éléments analysés permettront à l’expert de vous fournir le rapport le plus complet possible. Une fois toutes ces données récoltées, il pourra construire votre DPE.

⚠️ Important : le DPE est une obligation légale. Il est donc extrêmement important qu’il soit effectué par un professionnel certifié.

Quel est le prix d’une expertise énergétique ?

Le montant à payer de votre DPE varie en fonction de plusieurs critères. Son prix se modifie en fonction de l’année de construction de la maison, de la taille de celle-ci, mais également du nombre de pièces où l’expertise doit être faite.

Pour cela, le prix varie généralement entre 100 et 250 €.

Comment améliorer le diagnostic énergétique d’une maison ?

Bien que cela soit parfois coûteux, il y a de nombreux avantages à améliorer la note de votre DPE.

Tout d’abord, votre bien n’en sera que plus valorisé. S’il s’agit d’un projet de vente, le prix de votre maison pourra même être revu à la hausse puisque ce sont des travaux qui feront faire des économies d’énergie et donc de facture aux futurs acquéreurs. De plus, une bonne note attirera davantage d’acquéreurs potentiels.

Ensuite, le confort thermique des acquéreurs et des locataires n’en sera que meilleur ! Enfin, ils feront des économies d’énergie importantes si les bons travaux sont effectués.

Pour ce qui est des rénovations à appliquer dans votre logis, chaque cas est particulier. Si la maison est une passoire thermique, c’est-à-dire si elle est noté F ou G, alors il faudra entreprendre des travaux d’isolation thermique afin de réduire les déperditions de chaleur.

Vous pourrez éventuellement remplacez les fenêtres et autres parois vitrées qui sont souvent à l’origine d’une perte thermique également.

Enfin, il faudra aussi envisager de modifier le système de chauffage qui est très énergivore.

Mais attention ce ne sont que des pistes d’amélioration ! Il est important avant d’entamer de tels travaux d’obtenir les conseils avisés de professionnels qui seront adaptés à votre maison en particulier.

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de dimo 💌