Devenir propriétaire : avantages et inconvénients, locataire

Devenir propriétaire. En 2023, il existe un large éventail de dispositifs permettant aux Français de devenir propriétaires d'un bien immobilier ancien ou neuf. Si vous êtes un primo-accédant, vous pouvez profiter de nombreuses aides visant à financer votre projet d'accession à la propriété. Ces dispositifs ont été créés par les gouvernements successifs et incluent des prêts aidés. Ils offrent ainsi des opportunités de financement accessibles.

Dans cet article, Dimo Diagnostic dresse un état des lieux des solutions disponibles pour vous aider à réaliser votre projet d'acquisition immobilière.

Vous souhaitez acheter un bien immobilier ? Recevez gratuitement une liste de biens disponibles dans votre région !

Sommaire

Quels avantages à devenir propriétaire ? 🧐

Point de vue financier

D'après une étude menée en 2020 sur 36 villes françaises, il est démontré que posséder sa résidence principale pendant environ trois ans et demi est mieux financièrement que de louer.

devenir propriétaire sans apport

L'un des principaux bénéfices de la propriété immobilière réside donc dans ses bénéfices économiques. Investir dans la pierre demeure une option sûre, offrant une valeur refuge intéressante. Placer son capital dans l'immobilier est toujours un choix judicieux. De plus, être propriétaire de son logement ouvre un vaste champ des possibles, vous permettant de l'adapter selon vos préférences personnelles.

Enfin, devenir propriétaire vous permet également de constituer un patrimoine de valeur, garantissant votre tranquillité à court et à long terme. Posséder un bien immobilier est donc une décision stratégique qui allie rentabilité, personnalisation et sécurité financière.

Avantages Description
Stabilité financière Les paiements hypothécaires sont généralement stables, alors que les loyers peuvent augmenter avec le temps.
Investissement pour l'avenir L'achat d'une maison est un investissement qui peut prendre de la valeur avec le temps.
Liberté de personnalisation En tant que propriétaire, vous avez la liberté de personnaliser votre maison à votre guise sans restrictions du propriétaire.
Sécurité de l'hébergement En tant que propriétaire, vous ne pouvez pas être expulsé tant que vous payez votre hypothèque, contrairement à la location.
Avantages fiscaux Il existe souvent des déductions fiscales pour les propriétaires, y compris pour les intérêts hypothécaires.

Conseils d'experte

"En tant qu'agent immobilière, je suis ravie de vous conseiller sur les nombreux bénéfices à devenir propriétaire de votre logement. Voici quelques points clés à considérer.
L'accession à la propriété vous offre une stabilité financière à long terme. Au lieu de payer un loyer mensuel qui peut augmenter avec le temps, vous investissez dans votre propre patrimoine immobilier. Les paiements hypothécaires fixes vous permettent de mieux planifier votre budget et de savoir à quoi vous attendre chaque mois.
C'est aussi l'occasion de profiter de l'appréciation potentielle de votre bien. Cela signifie que vous pouvez constituer un capital et éventuellement réaliser un profit lorsque vous décidez de vendre.
Être propriétaire vous donne aussi la liberté de personnaliser votre logement selon vos goûts et besoins. Vous pouvez effectuer des rénovations, des améliorations ou des modifications structurelles pour créer l'espace de vie dont vous rêvez. Cela sans avoir à demander la permission d'un propriétaire.
De plus, vous avez la sécurité de savoir que vous avez un endroit où vivre à long terme. Vous ne serez pas soumis aux fluctuations du marché locatif. Ou aux éventuels changements de propriétaires qui pourraient vous affecter en tant que locataire.
Vous bénéficiez également d'avantages fiscaux. Vous pouvez déduire certains frais liés à l'achat de votre logement, tels que les intérêts hypothécaires et les taxes foncières. Cela peut réduire votre charge fiscale globale.
Enfin, l'immobilier est souvent considéré comme un placement durable à transmettre à vos enfants ou à vos proches. En devenant propriétaire, vous pouvez créer un héritage familial et un patrimoine qui perdurera au fil des générations."
Angeline, agent immobilière depuis 6 ans

Comment devenir propriétaire ? 😶

Signature du contrat

L'acquisition d'un bien immobilier neuf commence par la signature d'un contrat de réservation, également connu sous le nom de contrat préliminaire. Cette étape est essentielle. Elle permet à l'acquéreur de réserver le bien qui l'intéresse (empêchant ainsi sa vente à quelqu'un d'autre) tout en s'engageant dans le processus d'achat.

comment devenir proprietaire contrat

Il est soumis à une réglementation stricte, doit comporter certaines mentions obligatoires. Il est important de noter les éléments suivants :

Caractéristiques du bien

Il doit mentionner les éléments suivants :

  • Le nombre de pièces
  • La surface habitable
  • La présence de dépendances
  • Il doit également préciser l'emplacement précis du bien dans l'immeuble (ou dans le lotissement en cas de maison).

Description de la construction

  • Les caractéristiques de la construction doivent être décrites.
  • Ainsi que les équipements inclus dans le bien et les éléments collectifs qui lui sont associés.

Prix de vente

  • Il doit indiquer le prix de vente convenu pour le bien immobilier.
    comment devenir proprietaire

Dates importantes

  • La date limite à laquelle le contrat de vente définitif doit être signé doit être précisée, de même que la date prévue de livraison du bien.

Conditions de dépôt de garantie

  • Le contrat doit inclure les informations légales concernant le dépôt de garantie. L'acquéreur devra verser un dépôt de garantie, plafonné à 5 % de la valeur du bien réservé.
  • Cette somme sera déposée sur un compte séquestre, au nom de l'acquéreur chez un notaire ou dans une banque. Elle sera bloquée jusqu'à la signature du contrat de vente notarié.

Emménagement dans le logement neuf

Réception des ouvrages

Une fois la construction terminée, la réception des ouvrages est effectuée entre le réservant et les différentes entreprises ayant réalisé les travaux. C'est le réservant qui est responsable de la réception des ouvrages et de la rédaction du procès-verbal de réception.

L'acquéreur, de son côté, prendra possession du bien et devra s'assurer qu'il est conforme à tous égards. Et qu'il ne présente aucun défaut. Cette étape n'est donc pas une simple formalité, elle doit être réalisée avec une grande attention.

Vérification de la conformité du logement

Pendant cette réception, l'acquéreur dressera une liste des éventuels défauts de construction et devra notifier ces réserves au promoteur dans un délai d'un mois après la livraison. Cette notification doit être effectuée par courrier recommandé avec accusé de réception.

Si l'acquéreur estime que les réserves émises sont d'une certaine importance, il lui est possible de consigner chez un notaire les 5 % correspondant au dernier paiement qu'il doit effectuer. Par la suite, l'acquéreur devra débloquer cette somme une fois que les travaux de correction auront été effectués par le promoteur.

Il est essentiel de réaliser cette étape de réception avec soin et diligence afin de garantir que le bien répond à vos attentes. Ainsi que de faire en sorte que tout défaut soit corrigé par le promoteur.

Quelles aides pour devenir propriétaire ?🧐

En France, le gouvernement propose plusieurs aides pour faciliter l'accession à la propriété. Ces dispositifs sont spécialement conçus pour aider les jeunes et les ménages modestes qui n'ont pas été propriétaires de leur logement.

ℹ️ Bon à savoir : ces aides, soumises à certaines conditions et critères, peuvent être cumulées avec un prêt immobilier classique. Grâce à ces mesures, vous pourrez bénéficier d'un soutien financier précieux lors de votre parcours vers la propriété.

Location-accession, un chemin vers la propriété

C'est un dispositif mis en place en 1984 qui offre la possibilité au locataire de devenir propriétaire de son logement après l'avoir loué pendant une période déterminée avec le bailleur. Bien que ce dispositif ne se limite pas à un secteur spécifique, il est principalement proposé par les organismes d'habitations à loyer modéré. La location-accession présente l'avantage unique de permettre à l'acquéreur potentiel de profiter du bien en tant que locataire. Moyennant ainsi le paiement d'un loyer, avant de prendre la décision de devenir propriétaire.

Vous bénéficiez d'une opportunité unique de vivre dans le logement que vous envisagez d'acheter. Ce qui vous permet ainsi de vous familiariser avec votre futur chez-vous avant de vous engager définitivement. Pendant la période de location, une partie du loyer peut être considérée comme une épargne qui sera utilisée pour financer l'achat du logement à la fin de la période convenue.

Ce dispositif offre une solution flexible pour ceux qui aspirent à la propriété, mais qui ont besoin de temps pour se constituer un apport ou régler d'autres aspects financiers. Il permet également de tester la compatibilité du logement avec vos besoins et vos attentes. Ce qui offre une sécurité supplémentaire avant de prendre une décision d'achat importante.

Le Dispositif en Zone ANRU

Si vous envisagez de devenir propriétaire d'un logement neuf situé dans une zone urbaine en cours de réhabilitation, sachez qu'il existe un coup de pouce financier qui ne relève pas d'un prêt aidé. Ce dispositif vous permet de bénéficier d'un taux de TVA réduit à 5,5 %. Il s'agit d'une opportunité intéressante pour les primo-accédants qui souhaitent acquérir un appartement dans une zone ANRU. Mais qui doivent également satisfaire à certaines conditions particulières liées à leur situation personnelle et financière.

Cette mesure vise à encourager l'accession à la propriété dans les zones urbaines en réhabilitation, offrant ainsi une incitation financière attrayante aux futurs propriétaires. En bénéficiant de ce taux réduit, vous pouvez réaliser des économies significatives sur le coût total de votre achat immobilier.

Pour profiter de ce dispositif, il est important de se renseigner sur les zones éligibles. Et vérifier si le logement que vous envisagez d'acheter se situe dans l'une de ces zones. De plus, vous devrez remplir les conditions spécifiques relatives à votre situation personnelle et financière. Elles peuvent varier en fonction du programme immobilier et des exigences fixées par les autorités compétentes.

Le PTZ et les autres prêts aidés

En complément d'un prêt bancaire traditionnel, il existe une variété de prêts aidés pour faciliter l'achat de votre logement. Ces prêts peuvent s'appliquer à l'ensemble du territoire français, être proposés au niveau régional ou local. Voire être destinés à des catégories socio-professionnelles spécifiques. Ces aides financières, soumises généralement à des critères de ressources, permettent de compléter le financement de votre projet immobilier.

comment devenir propriétaire avec un seul salaire

Parmi ces prêts, le Prêt à Taux Zéro (PTZ) est l'un des dispositifs les plus connus. Il offre la possibilité d'emprunter sans intérêts une partie du montant nécessaire à l'acquisition de votre résidence principale, sous certaines conditions. Ce prêt peut être combiné avec d'autres prêts aidés pour renforcer votre capacité d'emprunt et faciliter la réalisation de votre projet.

Il est important de souligner que ces prêts aidés sont généralement soumis à des conditions spécifiques, telles que :

  • Des plafonds de ressources
  • Des limitations géographiques
  • Des exigences liées à votre situation personnelle

Il est recommandé de se renseigner auprès des organismes compétents et de consulter un professionnel du secteur pour déterminer les prêts aidés les plus adaptés à votre situation.

Quelles sont les conditions pour devenir propriétaire ? 😗

L'Accession à la Propriété

Devenir propriétaire est une décision soumise à certaines conditions implicites. En effet, la plupart des primo-accédants optent pour un prêt accordé par une institution bancaire. Ce prêt est soumis à des critères liés à la position financière de l'emprunteur.

Tels que :

  • Les revenus,
  • Le reste à vivre
  • Le taux d'endettement.

Cependant, il est également possible d'acquérir un bien sans recourir à un prêt immobilier traditionnel. En effet, certains utilisent directement le produit de la vente de leur logement pour acheter une nouvelle résidence principale.

Pour en savoir plus à ce sujet, nous vous invitons à consulter l'article suivant : obligation propriétaire

Le recours à un emprunt est la méthode la plus courante pour financer l'achat d'un bien immobilier. Les conditions dépendent de la situation financière de l'emprunteur. Ainsi que des politiques et taux d'intérêt pratiqués par les établissements bancaires. Des critères tels que les suivants seront pris en compte :

  • Les revenus réguliers
  • La capacité de remboursement
  • Le reste à vivre après le paiement des mensualités
  • Le taux d'endettement

Cependant, il existe également des options alternatives pour devenir propriétaire. Certains individus, après avoir vendu leur logement, choisissent de réinvestir directement les fonds de la transaction dans l'achat d'une nouvelle résidence principale. Cette approche permet d'éviter les démarches liées à un crédit immobilier et offre une certaine flexibilité financière.

Acheter dans l'ancien ou le neuf : quel choix faire pour devenir propriétaire ?

Il est important de noter que les biens neufs offrent certains bénéfices à considérer lorsque vous envisagez de devenir propriétaire. Ils bénéficient notamment de frais de notaire réduits et sont conformes aux normes de performance énergétique en vigueur. En revanche, l'achat d'un bien ancien peut souvent nécessiter des travaux de rénovation, ce qui engendre des coûts supplémentaires à prendre en compte.

Lorsque vous optez pour l'achat d'un bien immobilier neuf, vous pouvez profiter de plusieurs avantages. Les frais de notaire sont généralement réduits par rapport à l'achat dans l'ancien, ce qui vous permet de réaliser des économies significatives. De plus, les biens neufs sont soumis à des normes de construction et de performance énergétique strictes, ce qui garantit un niveau de confort et d'efficacité énergétique élevé. Vous pouvez ainsi réaliser des économies sur vos factures énergétiques à long terme.

En revanche, l'achat d'un bien immobilier ancien peut avoir son attrait. Ces biens offrent souvent un charme unique et une architecture traditionnelle.

Peut-on devenir propriétaire sans apport ?🧐

Est-ce possible ?

Même si les banques privilégient généralement les demandeurs disposant d'un apport personnel équivalent à 10 % du montant, il est tout à fait possible d'obtenir un financement et de devenir propriétaire sans apport. En effet, il ne s'agit pas du seul critère pris en compte par les banques lors de l'octroi d'un crédit immobilier. Si vous disposez d'un reste à vivre suffisant et d'un faible taux d'endettement, il est tout à fait envisageable d'obtenir l'accord d'une banque pour votre projet.

Exemple : prenons l'exemple de Marie, qui souhaite devenir propriétaire sans apport personnel. Bien que les banques privilégient généralement les emprunteurs disposant d'un apport, il existe des solutions pour obtenir un financement immobilier dans cette situation.
  • Tout d'abord, Marie peut commencer par évaluer sa capacité d'emprunt en fonction de ses revenus et de ses charges mensuelles. Il est important de calculer précisément son reste à vivre, c'est-à-dire le montant restant après avoir déduit toutes les dépenses mensuelles. Un reste à vivre suffisant donnera confiance aux banques quant à sa capacité de remboursement.
  • Ensuite, Marie peut se tourner vers les différents dispositifs d'aide à l'accession à la propriété, tels que le Prêt à Taux Zéro (PTZ), les crédits aidés par l'État ou les subventions locales. Ces programmes sont destinés à faciliter l'acquisition d'un logement pour les ménages modestes et peuvent permettre de financer une partie de l'achat sans apport personnel.
  • Il est également possible pour Marie de solliciter l'aide d'un courtier en prêt immobilier. Ce professionnel dispose d'un réseau de partenaires bancaires et peut négocier des conditions plus favorables pour obtenir un financement sans apport. Le courtier pourra également guider Marie dans les différentes démarches et l'aider à constituer un dossier solide pour maximiser ses chances d'obtenir un prêt.

Le cas d'un projet d'investissement locatif

Ici, l'obtention d'un financement est encore plus réalisable, car le projet lui-même garantit une source de revenus permettant de rembourser le crédit contracté. Les banques sont plus enclines à accorder des prêts dans ce contexte, étant donné la perspective de revenus réguliers provenant de la location du bien.

Il est important de souligner que chaque situation financière est unique et que les critères d'octroi de crédit peuvent varier d'une banque à l'autre. Il est donc conseillé de consulter plusieurs établissements financiers et de comparer les offres pour trouver celle qui convient le mieux à votre situation.

Y a-t-il des charges supplémentaires quand on est propriétaire ?🧐

Frais associés à votre emprunt

Lors de la souscription d'un prêt, divers frais peuvent s'appliquer :

  1. Frais d'ouverture et de traitement du dossier : Ces frais couvrent les coûts administratifs liés à la mise en place du crédit.
  2. Frais d'assurance obligatoire et facultative : Une assurance décès et invalidité peut être exigée par la banque. Vous pouvez également choisir une assurance perte d'emploi en option.
  3. Frais de garantie. Selon le type de crédit, une garantie peut être requise, telle qu'une hypothèque ou un privilège de prêteur de deniers. Les frais de ces garanties varient, et ils sont généralement facturés lors de l'acte notarié.
  4. Si la garantie nécessite un acte notarié distinct ou si elle est incluse dans l'acte de vente, les frais de notaire seront à votre charge.

Il est également possible de choisir une garantie par caution auprès d'un organisme spécialisé ou d'un tiers.

Assurez-vous que le taux effectif global (TEG), qui est obligatoirement mentionné dans l'offre de prêt, reflète le coût total de votre emprunt, y compris ces frais. Si vous construisez ou achetez un logement en état futur d'achèvement (VEFA), certains contrats de prêt peuvent inclure des intérêts intercalaires.

Frais d'acquisition

Lorsque vous effectuez une acquisition immobilière, qu'il s'agisse d'un logement ou d'un terrain, des frais sont associés à la transaction. Voici les principaux frais à prendre en compte :

Rémunération du professionnel chargé de la transaction

Si vous avez fait appel à un professionnel de l'immobilier, tel qu'un agent immobilier, il est en droit de percevoir des honoraires pour son intervention dans la conclusion de la vente. Le montant de ces honoraires peut varier et n'est pas réglementé, sauf dans le cas d'un notaire dont les émoluments sont limités à un pourcentage du prix de vente. Les annonces immobilières doivent mentionner les honoraires à la charge de l'acheteur, exprimés en pourcentage TTC du prix de vente.

Frais de mutation

Souvent appelés à tort "frais de notaire", ces frais sont réglementés et peuvent être demandés par le professionnel sous forme d'une provision. Les frais de mutation comprennent :

Les droits et taxes versés au trésor public

Le notaire joue un rôle de collecteur d'impôts et perçoit les droits d'enregistrement et/ou la TVA en fonction de la nature de l'opération et de la qualité du vendeur. La taxe de publicité foncière, qui varie en fonction de la localisation du bien, est également incluse. La contribution de sécurité immobilière, correspondant à l'ancien salaire du conservateur des hypothèques, fait également partie de ces droits et taxes.

La rémunération

Les émoluments notariés sont déterminés selon un barème proportionnel au prix de vente. Ils incluent également des émoluments fixes ou des frais de formalités liés aux tâches administratives effectuées par le professionnel. Tels que l'état civil, les copies d'actes authentiques, etc.

Les frais engagés par le notaire pour votre compte, le cas échéant

Ces frais, appelés "débours", comprennent les coûts liés à des documents tels qu'un état hypothécaire, un document d'urbanisme, un extrait de cadastre, ou les services d'un géomètre.

avantage à être propriétaire.jpg

🤓 Ce qu'il faut retenir de cet article :
  • Devenir propriétaire représente un investissement rentable de long terme.
  • Cela offre une sécurité d'habitat sur plusieurs années.
  • Cela offre enfin de grandes possibilités d'aménagements personnels.
  • Merci de nous avoir lu, revenez nous voir 💚

    Vous retrouverez ci-dessous davantage d'articles sur des métiers :

    devenir proprietaire avantages propriété 2023

    N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de dimo 💌