Désamiantage : définition, diagnostic, travaux et conseils

désamianter un logement : risques

Le désamiantage est le procédé de décontamination d’un bâtiment ou d’une zone en amiante. C’est un acte à ne pas prendre à la légère, même s’il n’y a pas eu de cas d’amiantose sur le site. Il est toujours conseillé de faire appel à des professionnels agréés. Aujourd’hui, Dimo Diagnostic, l’expert du diagnostic immobilier vous dit tout sur la suppression de l’amiante !

Obtenez le prix personnalisé de votre diagnostic amiante :

Comprendre le désamiantage

Sommaire

Désamiantage : définition

Le désamiantage consiste à retirer l’amiante des différentes parties du bâtiment, en particulier des sols ou des plafonds, mais également à nettoyer le site. En d'autres termes, le désamiantage est la décontamination d’un bâtiment ou d’une zone dans laquelle on a utilisé de l’amiante. Il n’est pas question de mettre en place des mesures préventives, mais bien d’enlever l’amiante et de le faire valoriser.

En France, environ 300 000 logements sont touchés par l'amiante, et ce nombre ne cesse de croître. Le désamiantage est impératif, sauf à vouloir cacher la réalité aux nouveaux occupants du logement concerné. En effet, une fois le logement désamianté, il peut être loué. S’il n’a pas été désamianté, il serait très difficile d’attirer un nouveau locataire.

Diagnostic amiante : comment repérer ce matériau

Avant d’envisager le désamiantage, il faut savoir si cet amiante est ou non cancérogène. Le diagnostic amiante diagnostic amiante est primordial pour éviter les erreurs et les dégâts.

En effet, le désamiantage est très onéreux et peut s’avérer dangereux pour la santé. Pour ce faire, un professionnel pourra procéder à un diagnostic à l’aide d’un détecteur de fibres d’amiante.

Ce type d’appareil mesure la présence d’amiante dans l'air ambiant. Il est parfaitement adapté pour diagnostiquer les zones à risque avant de procéder au désamiantage.

Qui peut procéder au repérage ?

Un diagnostiqueur peut procéder au désamiantage. Il faudra déterminer le type d’amiante présent et sa quantité. C’est au diagnostiqueur de déterminer comment faire le désamiantage. Il peut se charger de la totalité du désamiantage ou il peut faire appel à une entreprise spécialisée.

Les entreprises travaillant sur des chantiers de désamiantage doivent être certifiées. Depuis juillet 2014, les entreprises travaillant sur des terrains contenant de l'amiante doivent également fournir une attestation de certification.

Toutes les entreprises de désamiantage sont tenues de se conformer à la norme française NFX 46 0 10 et aux exigences de l'AFNOR et de Qualibat pour démontrer leur compétence à réaliser des travaux de désamiantage. Cette norme est la référence française et est donc incontournable et obligatoire. En fait, le texte de cette norme comprend des exigences administratives, juridiques, économiques, organisationnelles, techniques et opérationnelles générales.

L'importance du désamiantage

Pourquoi faut-il désamianter son logement ? Le désamiantage de sa maison est un acte important. Et d’autant plus si le logement a été habité par une personne qui a été exposée à l’amiante.

En effet, l’amiante s’altère et peut provoquer des maladies graves comme le cancer du poumon. Il est ainsi important de désamianter son logement quand on sait qu’il y a eu une exposition à l’amiante, même si on n'a pas de signes particuliers.

désamiantage : enlever les matériaux fibreux
Fibre d'amiante

Le processus de désamiantage

L'enlèvement de l'amiante d'un bâtiment est un long processus. Ce processus se déroule comme suit :

  1. Repérage de l'amiante dans le bâtiment : Une fois que les zones à désamianter sont repérées, le chantier pourra commencer. Par exemple, la découverte d'un toit en amiante.
  2. Dépoussiérage : C'est la première étape du processus de désamiantage. Cela ne s'applique pas à l'encapsulation, qui fait référence à la protection mécanique, étanche à l'air et à l'eau des matériaux qui ne peuvent pas être retirés. Il s'agit généralement de carreaux de sol. Le dépoussiérage est donc une décontamination avant toute intervention : toutes les surfaces sont évacuées.
  3. Confinement : Il s'agit de sceller et rendre étanche la zone à traiter. Il s'agit également d'empêcher la diffusion vers l'extérieur des fibres d'amiante. Le traitement de surface est fait et le désamiantage commence.
  4. Démantèlement : c'est la dernière étape du désamiantage. Tout ce qui est entrée en contact avec l'amiante est retiré de la zone. Puis on visite les éléments qui contiennent de l'amiante : ils sont retirés pour éviter toute diffusion de fibres d'amiante. Tout le matériel doit ensuite être soigneusement protégé par un double emballage. Il est dépoussiéré et nettoyé.
  5. Contrôle : Des contrôles sont effectués après chaque opération de désamiantage. Le désamiantage définitif doit être assuré. L'inspection commence par une inspection visuelle, suivie de mesures pour vérifier le niveau de poussière dans la zone.
  6. Gestion des déchets amiantes : c'est probablement l'une des parties les plus périlleuses de ce processus. Il faut d'abord identifier les différents types de déchets récupérés. La première catégorie correspond aux déchets d'amiante et aux déchets de terrains amiantifères associés à des matériaux qui conservent leur intégrité. Ces déchets sont dangereux, mais présentent un faible risque pour l'environnement et notre santé. Ils peuvent être éliminés dans des installations de stockage de déchets non dangereux. Ils doivent être emballés dans une enveloppe étanche. La deuxième catégorie concerne les autres déchets d'amiante : très dangereux, car volatils, ces déchets doivent impérativement être emballés dans une double enveloppe scellée. Ici, tous les déchets seront suivis à l'aide d'un bordereau.

Les risques du désamiantage

Qu’il soit fait par un professionnel ou par un particulier, le désamiantage comporte des risques. Le risque est plus important lorsque c’est un particulier qui effectue le désamiantage. Le risque le plus grave est la propagation des fibres d’amiante à l’intérieur du logement.

Pendant un enlèvement complet d'amiante, le professionnel peut être exposé à des fibres d’amiante. Il y a un risque de poussière d’amiante qui peut pénétrer dans les poumons du professionnel, mais aussi dans le logement lorsque c’est un particulier qui effectue le désamiantage. Il faut donc être très attentif à la protection respiratoire lors de cet enlèvement.

Pour finir, si vous pensez vendre votre maison amiantée, voici un article qui vous donnera des informations importantes : vendre une maison avec un toit en amiante

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de dimo 💌