Les taux immobiliers pour juin 2024

taux immobilier juin 2024

Le printemps s'annonce radieux pour les emprunteurs immobiliers ! En effet, les taux de crédit immobilier continuent de baisser depuis plusieurs mois. Cela offre ainsi des conditions de financement plus avantageuses que jamais.

Cette tendance, associée à un regain d'intérêt des acheteurs, promet une saison exceptionnelle pour le marché immobilier.

Profitez de cette opportunité pour concrétiser vos projets immobiliers et bénéficier des meilleures offres de prêt immobilier.

La relance des crédits immobiliers en 2024

2024 : des signes d'améliorations

Selon Crédit Logement, en avril 2024, le marché des crédits immobiliers montre des signes d'amélioration depuis le début de l'année. Malgré les limitations imposées par la Banque de France sur les taux d'effort et une incertitude économique croissante, le marché connaît une reprise. 

ℹ️ Bon à savoir : elle est favorisée par une baisse des taux d'intérêt et une offre bancaire plus dynamique. Toutefois, l'étude souligne que le marché n'a pas encore retrouvé son dynamisme d'antan.

Augmentation de la production de crédits

Cette reprise se manifeste par une forte croissance de la production de crédit entre décembre et avril, avec :

  • une hausse de 73,8 %,
  • et une augmentation du nombre de prêts accordés, en hausse de 67,5 %.

En avril 2024, la durée moyenne des prêts accordés était de 247 mois (un peu plus de 20 ans). Ce qui marque une légère baisse par rapport à l'année précédente.

La baisse des montants moyens accordés par les banques aux emprunteurs contribue partiellement à cette reprise de la production. Cela avec un nombre de prêts refusés moins élevé que les mois précédents.

"La plupart des acteurs continuent à se repositionner et la capacité d’emprunt des particuliers augmente mois après mois. La dynamique entamée depuis le début de l'année se confirme donc, et la baisse des taux directeurs de la BCE, désormais quasiment actée pour juin, devrait renforcer cette tendance."
Pierre Chapon, président de Pretto

L'évolution des taux immobiliers en juin 2024

Les taux immobiliers continuent de baisser

En moyenne, sur 20 ans, les taux s’établissent désormais à 3,65 %, contre 3,84 % le mois précédent. Cette baisse significative de 0,19 point touche presque toutes les banques. Plusieurs facteurs expliquent cette diminution.

D'une part, les banques cherchent à dynamiser le marché immobilier en cette période printanière, propice aux achats.

D'autre part, elles anticipent une baisse prochaine des taux de la Banque Centrale Européenne, prévue en juin.

ℹ️ Bon à savoir : dans ce contexte favorable, les emprunteurs reviennent en force. Par rapport au dernier trimestre 2023, le nombre de projets d’acquisition a bondi de 30 %, et les mandats délivrés aux agents immobiliers ont augmenté de 20 %.

Recul de l'inflation

Avec le recul progressif de l'inflation dans la zone euro, une diminution des taux directeurs de la BCE est attendue en juin 2024. Cette baisse signifie que les banques bénéficieront de meilleures conditions de refinancement. Elles pourront en faire profiter leurs clients.

Actuellement, les meilleurs profils peuvent obtenir des taux hypothécaires de 3,58 % sur 25 ans et de moins de 3,45 % sur 20 ans. Toutefois, le niveau des taux semble se stabiliser début avril : les banques cherchent à préserver leurs marges.

Il n'est donc pas surprenant de voir de plus en plus de projets immobiliers relancés par les particuliers. Cette dynamique devrait contribuer à redynamiser le marché immobilier, qui a été morose ces derniers mois.

Les limitations du HCSF

Les règles du HCSF (Haut Conseil de Stabilité Financière), qui limitent le taux d’endettement à 35 % et la durée des prêts à 25 ans, ont été ajustées l’année dernière. Ces modifications ont offert aux banques une plus grande marge de manœuvre. Cela permet d'augmenter le volume des crédits accordés.

La situation pourrait encore s’améliorer avec l’adoption du projet de loi visant à assouplir davantage ces critères. Renforçant ainsi l’accessibilité au crédit pour les emprunteurs.

taux credit immobilier 2024

Le taux d'usure en 2024

La notion du taux d'usure

Vous n’avez pas pu échapper à la notion essentielle du crédit immobilier : le taux d’usure. Ce taux désigne le TAEG maximum au-delà duquel les organismes de crédit ne peuvent prêter de l’argent aux particuliers.

Actuellement, avec l'augmentation du taux nominal de crédit, celui-ci tend à se rapprocher du taux d’usure, voire à le dépasser. Cette situation complique l'accès au crédit pour les candidats à l’achat immobilier, un phénomène connu sous le nom d’effet ciseau du taux d’usure.

Retour au calcul trimestriel du taux d’usure

Jusqu’à récemment, la Banque de France recalculait le taux d’usure chaque trimestre pour ajuster à l’inflation et à l'évolution des taux de crédit.

Ce délai causant des blocages pour l'accès au crédit immobilier, il a été décidé de modifier le taux d'usure mensuellement à partir de février 2023.

 Calcul sur une base trimestrielle

Cependant, depuis le 1er janvier 2024, le taux d’usure est à nouveau calculé sur une base trimestrielle.

Les taux d’usure posent-ils des difficultés pour emprunter en 2024 ? Avec la tendance à la baisse des taux immobiliers, le taux d’usure ne constitue plus un obstacle pour emprunter cette année, sauf dans des cas exceptionnels.

Taux d’usure au 1er janvier 2024 :

  1. Prêts inférieurs à 10 ans : 4,53 %
  2. Emprunts entre 10 et 20 ans : 6,01 %
  3. Prêts de 20 ans et plus : 6,29 %

Ces taux, mis à jour au 1er janvier 2024, facilitent l’accès au crédit immobilier pour la majorité des emprunteurs. Pour plus d'informations sur les conditions d'emprunt et les meilleurs taux actuels, consultez nos guides et comparateurs en ligne.

Exemple : en juin 2024, un particulier souhaitant contracter un prêt immobilier bénéficie d’une conjoncture nettement plus favorable qu'en 2023. Les taux immobiliers, qui avaient atteint des sommets l'année précédente en raison des incertitudes économiques et des politiques monétaires strictes, sont désormais plus attractifs.
Grâce à une reprise économique solide et à des mesures de stabilisation des marchés financiers, les taux d’intérêt ont progressivement diminué au cours des derniers mois. Cette baisse des taux offre aux emprunteurs des conditions de financement plus avantageuses, leur permettant d'accéder plus facilement à la propriété.
Pour ce particulier, il est essentiel de profiter de cette embellie du marché. En travaillant avec un courtier immobilier, il pourra optimiser son dossier de prêt et mettre en avant les éléments de son profil qui séduiront les banques. Le courtier, fort de son expertise et de sa connaissance des pratiques bancaires, saura négocier des conditions de prêt optimales, maximisant ainsi les chances d’obtenir un taux d’intérêt avantageux.
Ainsi, en juin 2024, les emprunteurs peuvent espérer des conditions de crédit plus souples et des taux d’intérêt réduits, rendant l’achat immobilier plus accessible et financièrement intéressant que l'année précédente.

taux immobilier 2024

Avoir le meilleur taux d'emprunt en 2024 ?

Miser sur son apport personnel

L'apport personnel' est essentiel pour financer les frais annexes au crédit immobilier, tels que les frais de garantie, de notaire et de dossier. Il est recommandé d'apporter au moins 10 % du capital emprunté. Un apport plus élevé peut vous permettre de négocier un taux immobilier plus avantageux.

Pour l'achat de votre résidence principale, il est possible de débloquer par anticipation votre épargne retraite et salariale pour constituer votre apport.

Avoir de l'épargne

Pour optimiser votre demande de prêt, il est crucial de bien gérer vos comptes bancaires. Si vous avez été à découvert au cours des trois derniers mois, attendez avant de faire votre demande de prêt.

À l'inverse, si vous épargnez régulièrement, cela peut vous permettre de négocier un meilleur taux immobilier.

Négocier son taux

Depuis la loi Lemoine de 2022, vous pouvez changer d'assurance emprunteur à tout moment. Au moment de signer votre offre de prêt, vous n'êtes pas obligé d'accepter le contrat groupe de votre banque. Grâce à cette loi, vous pouvez résilier votre contrat actuel et en choisir un moins cher via la délégation d'assurance.

Vous pouvez également comparer les taux d'assurance emprunteur les plus bas en même temps que vous recherchez votre financement !

Faire appel aux aides

Si vous êtes un primo-accédant en quête d'une résidence principale, de nombreux dispositifs peuvent vous aider à réduire le coût global de votre prêt immobilier :

Le PTZ (Prêt à Taux Zéro) :

L'eco-PTZ permet d'alléger votre taux d'endettement et de réduire considérablement le TAEG de votre prêt immobilier.

Le PAS (Prêt d'Accession Sociale) : 

Ce prêt offre un taux préférentiel, rendant votre prêt immobilier plus abordable.
Il aide à financer les travaux de rénovation énergétique, réduisant ainsi le coût global de votre projet.

Le Prêt Épargne Logement (PEL) : 

Si vous êtes titulaire d'un PEL, ce prêt vous permet de bénéficier d'un taux d'emprunt réduit.

Ces dispositifs sont conçus pour faciliter l'accession à la propriété et optimiser vos conditions de financement.

Faire appel à un courtier

Les politiques d’accès au crédit varient considérablement d’une banque à l’autre. Certaines banques favorisent les emprunts à deux, tandis que d'autres préfèrent prêter uniquement aux emprunteurs en CDI.

En tant que spécialiste du financement immobilier, le courtier immobilier maîtrise les pratiques bancaires et saura orienter votre dossier vers les établissements les plus adaptés. Grâce à son expertise, il mettra en avant les points forts de votre profil pour négocier le meilleur taux immobilier possible.

🤓 Ce qu'il faut retenir :
  • Le niveau des taux immobiliers est en baisse pour ce mois de juin 2024.
  • Cela s'explique notamment par une baisse du niveau d'inflation.
  • Cela va impliquer une augmentation des crédits immobiliers comparativement à l'année 2023.

Voici une liste d'articles qui pourrait vous intéresser :