Je suis propriétaire et je veux louer un appartement : le guide

proprietaire veut louer appartement

Vous êtes maintenant propriétaire d'un appartement et vous envisagez sérieusement de louer ? Bravo, c'est un excellent moyen de générer des revenus supplémentaires et d'investir dans votre avenir. Cependant, la location d'un appartement n'est pas une mince affaire et demande de la préparation et une compréhension claire des obligations qui incombent au propriétaire bailleur. Ce guide est conçu pour vous aider à naviguer dans le processus de location. Il vous fournira toutes les informations dont vous avez besoin pour prendre une décision éclairée et réussir votre projet de location.

Sommaire

Avant de commencer la location immobilière : évaluez votre situation et vos objectifs

Louer un appartement est une décision importante qui nécessite de la réflexion. Avant de vous lancer, prenez le temps de réfléchir à vos objectifs à long terme et à la manière dont la location de votre bien s'inscrit dans ces plans.

  • Êtes-vous prêt à assumer les responsabilités qui incombent au propriétaire bailleur ?
  • Avez-vous le temps et les ressources nécessaires pour gérer la location de votre bien ?

Assurez-vous d’avoir toutes les cartes en main et une compréhension claire de ce que implique la location d'un appartement.

Choisissez le type de bail qui vous convient

Il existe différents types de baux et chacun a ses propres règles et obligations. Prenez le temps de comprendre les différences entre une location vide, une location meublée et une location courte durée. Et choisissez l'option qui correspond le mieux à vos besoins et à ceux de vos futurs locataires.

  • Location vide : le logement est loué sans meubles, à l'exception des éléments d'équipement et de confort. C'est le locataire qui doit meubler le logement.

  • Location meublée : le logement est loué avec tout l'équipement nécessaire à la vie quotidienne. Les baux de location meublée sont plus courts que les baux de location vide.

  • Location courte durée : destinée principalement à la location saisonnière ou temporaire, ce type de location est meublée et la durée du bail est très flexible.

Voici un tableau comparatif des différents types de baux : 

Type de bailDuréeMeuble/videAvantagesInconvénients
Location vide3 ans (6 ans si bailleur personne morale)Vide- Stabilité locative- Fiscalité
- Rentabilité plus faible
Location meublée1 an (9 mois si étudiant)Meublé- Loyer plus élevé
- Fiscalité
Flexibilité
- Usure plus rapide
- Gestion plus longue
- Obligation de fournir des équipements
Location courte duréeVariable (quelques jours à 3 mois)Meublé (avec accessoires et services)- Très flexible
- Potentiel de revenus plus élevé
- Fiscalité
- Usure plus rapide
- Gestion intensive
- Obligation de fournir des équipements
- Risque de vacance locative

 Gérer seul ou déléguer ? Pesez le pour et le contre

En tant que propriétaire bailleur, vous avez la possibilité de gérer la location de votre appartement vous-même ou de déléguer cette tâche à un professionnel. Chacune de ces options a ses avantages et ses inconvénients, et le choix dépendra de :

  • vos besoins,
  • votre niveau d'expérience en matière de gestion immobilière,
  • et du temps que vous êtes prêt à consacrer à la gestion de votre bien.
  1. Gérer seul : cela vous permet de garder le contrôle total sur votre bien et de maximiser vos revenus locatifs. Mais cela demande du temps, de l'énergie et une bonne connaissance des lois et régulations en vigueur.

  2. Déléguer à un professionnel : cela vous libère du temps et vous assure que votre bien est géré conformément à la législation en vigueur. Mais cela représente un coût supplémentaire.

Quels sont les critères pour louer votre appartement ?

Si vous êtes propriétaire et souhaitez mettre votre appartement en location, il est indispensable de suivre les règles fixées par la loi. Ignorer ces règles peut entraîner des amendes et des problèmes judiciaires.

Vérifiez l'état de votre logement : la sécurité avant tout

Pour pouvoir mettre votre appartement en location, celui-ci doit être en bon état et répondre à des critères précis de sécurité et de salubrité. Assurez-vous que toutes les installations électriques et de gaz sont aux normes, que le logement est bien isolé et qu'il n'y a pas de problèmes d'humidité ou de nuisibles. Un logement en mauvais état peut non seulement dissuader les locataires potentiels, mais aussi vous exposer à des sanctions légales.

Réalisez les diagnostics obligatoires

En tant que propriétaire, vous avez la responsabilité de fournir au futur locataire toute une série de diagnostics obligatoires sur votre logement, regroupés dans un dossier de diagnostic technique (DDT).

Ces évaluations immobilières sont là pour donner des informations claires au locataire sur différents points importants de l'appartement qu’il souhaite louer.

Ainsi, vous devez vous assurer de réaliser et de fournir les diagnostics suivants :

  • Le diagnostic de la consommation d'énergie (DPE) ;
  • Un contrôle sur le risque de présence de plomb ;
  • Un état des lieux concernant l'amiante ;
  • Un examen de l'état de l’installation électrique, si elle est âgée de plus de 15 ans ;
  • Une vérification de l’installation au gaz, également pour celles de plus de 15 ans ;
  • Une évaluation des risques liés à l'environnement naturel et à la technologie.

Il est vraiment important de faire ces vérifications pour assurer la transparence et la sécurité lors de la mise en location de votre appartement.

👉 Cliquez-ici pour découvrir les différents diagnostics immobiliers obligatoires pour la location d'un appartement.

💡 Astuce de l'expert : louer un appartement peut également s’avérer être une stratégie judicieuse pour bénéficier d’avantages fiscaux. En France, il existe divers dispositifs tels que la loi Pinel, la loi Censi-Bouvard, ou encore le statut de Loueur Meublé Non Professionnel (LMNP), qui offrent des réductions d’impôts sous certaines conditions. Il est donc judicieux de se renseigner sur ces dispositifs et de calculer leur impact sur votre rentabilité locative.

Les 7 étapes clés pour louer votre appartement

etapes pour louer appartementUne fois que vous avez préparé votre bien et que vous avez toutes les informations nécessaires, vous êtes prêt à mettre en location votre appartement. Voici les 6 étapes clés à suivre pour une mise en location réussie :

 Étape 1 : déterminer le montant du loyer

La première étape pour mettre votre appartement en location est de définir de manière judicieuse le montant du loyer. Pour cela, il est essentiel de réaliser une étude de marché approfondie afin de comprendre les tarifs pratiqués dans le quartier et d’ajuster votre prix en conséquence. N'oubliez pas de prendre en compte les caractéristiques spécifiques de votre bien et son état général.

  • Localisation : un appartement situé dans un quartier prisé ou bien desservi par les transports en commun justifie un loyer plus élevé.

  • Surface et agencement : plus l’espace est grand et optimisé, plus vous pouvez demander un loyer important.

  • Équipements et services : la présence d’équipements modernes et de services additionnels (ascenseur, gardien, etc.) peut augmenter la valeur locative.
🧐 Astuce de l'expert : vous pouvez aller sur les différentes annonces de plateformes de location comme Leboncoin ou Seloger. Ajoutez les filtres correspondants le plus possible à votre appartement. Et cela vous donnera une idée concrète de la valeur locative de votre bien immobilier.

filtre recherche bien immobilier

Étape 2 : préparation du bien pour les visites

Avant de publier votre annonce, assurez-vous que le bien est propre, en bon état et bien présenté. Cela jouera un rôle déterminant lors des visites de l’appartement par les potentiels locataires.

Si besoin :

  • Réalisez les petites réparations nécessaires.
  • Envisagez de rafraîchir la peinture.
  • Assurez-vous que toutes les installations sont aux normes.

Étape 3 : rédaction et publication de l’annonce

Rédigez une annonce claire, précise et attractive. Mentionnez tous les atouts du bien et soignez les photos. Publiez votre annonce sur des plateformes reconnues et fiables pour atteindre un maximum de locataires potentiels.

✅ Les mentions obligatoires à inclure dans l’annonce selon la LOI n° 2022-217 du 21 février 2022 sont : 

  • le loyer mensuel total, incluant le complément éventuel et les charges récupérables, suivi de la mention « par mois » et, s'il y a lieu, de la mention « charges comprises ». Ces mentions peuvent être raccourcies en « /mois » et « CC » ;

  • le montant des charges récupérables et leurs modalités de règlement ;

  • Pour les biens dans les villes avec un loyer plafonné : le montant du loyer de référence majoré précédé de la mention « loyer de référence majoré (loyer de base à ne pas dépasser) », le montant du loyer de base précédé de la mention « loyer de base » et, le cas échéant, le montant du complément de loyer exigé, précédé de la mention « complément de loyer ». Ces montants sont précédés de la mention « Zone soumise à encadrement des loyers ». La taille des caractères du montant du loyer mensuel est plus importante que celle du loyer de référence majoré, du loyer de base et du complément de loyer ;

  • le montant du dépôt de garantie ;
  • Le statut meublé éventuel ;
  • La localisation du logement, commune et arrondissement ;
  • La surface habitable en mètres carrés.

Voici un exemple d'annonce immobilière faisant apparaître les mentions obligatoires :

Source : PAP

Étape 4 : organisation des visites de l’appartement

Planifiez et organisez les visites en tenant compte de vos disponibilités et de celles des locataires intéressés. Soyez prêt à répondre à toutes leurs questions et à mettre en avant les atouts de votre bien.

Pensez à utiliser un calendrier pour ne pas oublier vos RDV et agir de manière professionnelle.

Étape 5 : sélection du locataire et vérification de sa solvabilité

Une fois les visites réalisées, il vous faudra sélectionner le locataire qui vous semble le plus fiable. Vérifiez ses antécédents locatifs, sa situation professionnelle et sa solvabilité.

Voici les documents les plus importants à demander :

  • Pièce d’identité.
  • Justificatifs de revenus.
  • Dernières quittances de loyer.
  • Acte de cautionnement (en cas de personne cautionnaire).
  • Garantie Visale (si concerné).

Étape 6 : rédaction du contrat de bail et état des lieux

Finalisez la mise en location en rédigeant un contrat de bail conforme à la législation en vigueur et en réalisant un état des lieux précis et détaillé.

Les points importants à inclure dans le contrat :

  • Durée du bail.
  • Montant du loyer et des charges.
  • Conditions de révision du loyer.

Réalisation de l’état des lieux :

  • Faites-le en présence du locataire.
  • Décrivez précisément l’état du bien et listez les équipements présents.

Étape 7 : souscription à une assurance loyer impayé

Pour sécuriser vos revenus locatifs, il est fortement recommandé de souscrire à une assurance loyer impayé. Cette assurance vous protégera en cas de défaut de paiement du locataire.

En suivant ces étapes méthodiquement et en prêtant attention à chaque détail, vous optimiserez vos chances de trouver un locataire fiable et de sécuriser votre investissement locatif.

"En suivant ces étapes, vous mettez toutes les chances de votre côté pour une location réussie et sereine. Vous contribuez également à instaurer une relation de confiance avec votre locataire, ce qui est essentiel pour la bonne gestion de votre bien. Bonne location !"

🤓 Ce qu'il faut retenir :
  • Avant de louer, évaluez vos objectifs, assurez-vous d'être prêt à assumer les responsabilités de bailleur et choisissez le type de bail adapté à vos besoins.
  • Décidez si vous voulez gérer la location vous-même, avec un contrôle total et plus de revenus, ou déléguer à un professionnel pour gagner du temps et assurer la conformité légale.
  • Assurez-vous que l'appartement est sécuritaire et conforme aux normes, réalisez tous les diagnostics obligatoires et fournissez-les au locataire.
  • Suivez les étapes clés pour louer votre appartement, y compris la fixation du loyer, la préparation du bien, la publication d'une annonce, l'organisation des visites, la sélection du locataire, la rédaction du bail, et la souscription à une assurance loyer impayé.

 

Merci, on espère vous revoir bientôt 💚

Voici d'autres articles qui pourraient vous intéresser :