Personnaliser sa simulation d'assurance habitation

Dégats des eaux assurance habitation

Vous allez déménager et vous chercher à couvrir votre nouvel appartement ? Vous êtes nouvellement l'heureux propriétaire d’une maison et souhaitez l’assurer ? Avec le nombre d’offres d’assurance habitation qu’on peut retrouver en ligne, on peut se perdre très facilement.

Pas de panique ! Dans cet article nous allons vous montrer comment personnaliser votre simulation d'assurance habitation et comment ces outils nous ont aidés à dénicher les assurances habitation les plus avantageuses en 2024, rien que pour vous !

Sommaire

Simulation assurance habitation : quel intérêt ? 

Ajuster sa simulation d'assurance maison selon ses besoins est rendu plus simple grâce aux nombreux simulateurs en ligne proposés par les assureurs. Ces outils interactifs permettent de personnaliser sa recherche et de comparer efficacement les différentes offres disponibles, offrant ainsi une visibilité accrue sur les avantages de chaque option.

Comparer différentes assurances habitation présente plusieurs avantages : 

  • Permet d'économiser de l'argent en trouvant une police offrant une couverture adéquate à un prix plus compétitif. 

  • Offre la possibilité de bénéficier de services supplémentaires pertinents, tels que l'assistance 24h/24 en cas d'urgence à domicile. 

  • Simplifie la gestion des finances et de l'assurance en choisissant une assurance correspondant à ses besoins et à son budget. 

  • Permet d'évaluer les avis des clients sur les compagnies d'assurance, facilitant ainsi la prise de décision. 

Comparer les assurances habitation est une démarche simplifiée pour trouver une couverture personnalisée et au meilleur prix, tout en assurant sa tranquillité d'esprit.

Simulation assurance habitation : Locataire

LOCATION ASSURANCE HABITATION 2024

Image par Andreas Breitling de Pixabay

En France, la souscription d'une assurance habitation est obligatoire pour les locataires de logements, tandis que les propriétaires ne sont pas tenus de le faire. Par contre, la loi impose une assurance copropriété, lorsqu'il s'agit d'un condominium.  Le taux de souscription à cette assurance est d'environ 90%. 

Pour trouver un assureur, vous pouvez effectuer des recherches en ligne ou vous rendre dans les bureaux d'agents d'assurance, de courtiers en assurances, de compagnies d'assurance ou de banques.

Lors de la souscription, vous devez communiquer les garanties que vous souhaitez souscrire et éventuellement remplir un questionnaire pour évaluer les menaces. La loi exige une formule couverture au minimum pour ces trois aspects : 

L'assureur doit vous remettre une proposition d'assurance contenant des informations claires sur les prix, les garanties et les conditions du contrat. Si la proposition vous convient, vous devez remplir et signer les documents. Une fois signé, le contrat est contraignant et vous disposez d'un délai de rétractation de 14 jours dans certains cas.

Les cotisations d'assurance sont fixées à la souscription du contrat et dépendent de facteurs tels que la superficie, la localisation et la valeur du logement. Les dates d'échéance et les délais de paiement sont également précisés. En cas de non-paiement, vous ne serez plus couvert par le contrat. L'assureur peut résilier le contrat après un délai et demander le paiement intégral de la cotisation en justice.

Simulation assurance habitation : Propriétaire

Personnaliser sa simulation d’assurance habitation pour le propriétaire d’un bien immobilier est très facile. Même si ces derniers sont occupants, la loi ne les contraint pas à souscrire à une assurance pour leur logement. Néanmoins, en faisant ce choix, ils s'exposent à devoir assumer personnellement les frais liés à d'éventuels dommages ou sinistres causés par eux-mêmes ou leur bien.

Dans le cas où le logement fait partie d'une copropriété, la législation impose toutefois une assurance, principalement pour couvrir la responsabilité civile.

Il est toutefois à noter que le propriétaire a la possibilité de souscrire une assurance habitation. Cette démarche peut consister, par exemple, à opter pour une assurance multirisque habitation, qui englobe la garantie des risques locatifs obligatoire ainsi que des garanties supplémentaires.

L'assurance multirisque habitation offre une protection contre une variété de sinistres susceptibles d'affecter le logement, tels que l'incendie, l'explosion ou les dégâts des eaux, et peut également inclure une couverture contre le vol, y compris pour les biens, les objets de valeur et les aménagements intérieurs.

En ce qui concerne la responsabilité envers les tiers, cette assurance couvre la responsabilité civile du propriétaire, permettant ainsi la réparation d’un sinistre causé par lui-même ou par d'autres personnes dont il est responsable.

Si votre bien est en location, il existe la GLI. La Garantie des Loyers Impayés, est une forme d'assurance à laquelle le bailleur souscrit pour se prémunir contre d'éventuels loyers impayés et de retards de paiement de la part du locataire. Souvent désignée sous le nom d'assurance de loyers impayés, elle peut également inclure une couverture contre les éventuelles dégradations du bien locatif, dans certaines situations. 

Simulation assurance habitation : fonctionnement de l’outil

PERSONNALISER SIMULATION ASSURANCE HABITATION 2024

Pour qu’un simulateur d’assurance habitation en ligne vous propose un devis une formule sur mesure pour votre appartement ou maison, il devra faire un état des lieux de votre situation. Généralement, ces outils sont conçus pour recueillir des informations en quatre étapes avant de vous annoncer un prix.

Le logement à assurer

Cette étape consiste à communiquer des informations sur votre logement à l’assureur. Il aura besoin de connaître certains détails au sujet de l’habitation tels que : 

  • La nature du logement (appartement ou maison) 

  • Votre statut (Locataire, propriétaire occupant, propriétaire non-occupant ou colocataire) 

  • Type de résidence (principale ou secondaire) 

  • S’il est utilisé à des fins professionnelles 

  • Le nombre de personnes qui y habitent

  • La localité 

Détails de l’habitation 

Pour que la formule qui vous sera proposée offre des garanties et une couverture sur mesure, il faudra détailler les composants de votre logement : 

  • L’ancienneté de votre habitation 

  • Surface totale habitable en m² 

  • Type de chauffage  Étage (s’il s’agit d’un appartement) 

  • Le nombre de jours ou vous serez absents 

  • Les moyens contractés pour assurer la protection de votre logement

Vos attentes

Dans cette étape, généralement, on vous demandera de personnaliser votre simulation d’assurance habitation. Vous pourrez affiner vos besoins et attentes quant aux garanties que vous souhaitez retrouver dans la formule finale : 

  • Capital mobilier à assurer

  • Votre historique d’assurance habitation

  • L’historique des sinistres déclarés 

  • La date voulue pour marquer le départ de la couverture

Votre profil

Arrivé à cette étape, l’outil collectera vos informations personnelles. Toutes ces informations peuvent influencer de manière directe et impacter grandement le prix, la formule proposée et les garanties fournies. Cette étape comprend des informations telles que : 

  • Nom et prénom

  • Date de naissance 

  • Adresse postale

  • E-mail et numéro de téléphone

  • Profession

  • Situation matrimoniale

  • Nombre d'enfants à charge

Assurance habitation : les formules

Assurance de base : 

La loi exige que vous protégiez votre logement avec une assurance pour les risques locatifs, au minimum. Cette assurance agit comme une sécurité en cas d'incendie, d'explosion ou de dégât des eaux, couvrant que les dommages causés à votre logement lui-même.

Cependant, il est essentiel de comprendre que cette formule ne s'étend qu'au logement loué. Les dommages causés aux voisins ne sont pas pris en charge. Pour cela, une formule avec garantie supplémentaire appelée recours des voisins et des tiers est disponible, bien que facultative.

Vos biens personnels ne sont pas inclus dans cette assurance. Si vos objets de valeur sont endommagés lors d'un sinistre, l'assurance ne les couvrira pas. Pour protéger vos biens, il est nécessaire de souscrire une assurance complémentaire, souvent appelée multirisques habitation. Gardez à l'esprit que chaque assurance supplémentaire que vous ajoutez entraînera une augmentation du prix total du devis. C'est un compromis entre confort et budget à prendre en considération lorsque vous devrez décider.

ℹ️ Bon à savoir : N'oubliez pas que si vous ne fournissez pas de preuve d'assurance pour les risques locatifs au propriétaire, il a le droit de résilier le bail ou de prendre une assurance en votre nom. Il est donc important de s'assurer que vos documents sont en ordre pour éviter toute complication.

Assurances complémentaires  

Le contrat multirisque habitation (MRH) offre une solution complète en matière d'assurance pour les locataires. En plus de la garantie obligatoire couvrant les risques locatifs, ce contrat propose diverses garanties facultatives pour une protection étendue en cas de sinistre. La formule de MRH est flexible, s'adaptant aux besoins spécifiques de chaque assuré. Elle offre une assurance pour une gamme variée de biens, tels que :

  • les meubles,

  • les vêtements,

  • les appareils électroménagers,

  • les embellissements du logement.

Cependant, il est important de vérifier les plafonds de couverture pour les objets garantis. Les garanties facultatives incluent la protection contre :

  • le vol,

  • les dommages aux appareils électriques,

  • la responsabilité civile,

  • la protection juridique,

  • l'assistance à domicile.

De plus, la garantie recours des voisins et des tiers, généralement associée à la garantie risques locatifs. Cette dernière offre une indemnisation en cas de dommages causés à autrui par un sinistre survenant dans votre logement. Il est primordial de lire attentivement les termes du contrat pour s'assurer de disposer d'une couverture adéquate, tout en respectant les garanties de base exigées par la loi.

Colocation

En colocation, au moins un des colocataires du logement doit être assuré contre les catastrophes qui peuvent impacter l’intégrité de l’habitation. Chaque année une attestation devra être remise au propriétaire pour prouver que le logement est toujours assuré. Cela s'applique à tous les locataires, quelle que soit leur nationalité ou la durée de leur séjour en France.

La franchise c'est le montant qui reste à ta charge lorsque l'assurance prend charge l'indemnisation d'un sinistre - MaafFr- Short Youtube

Il n'est pas nécessaire que chaque colocataire souscrive individuellement une assurance habitation, un seul suffira. Cependant, en cas de catastrophes, la responsabilité de chaque colocataire est déterminée en fonction de sa part du loyer. 

Exemple : Supposons qu'un appartement en colocation a un loyer total de 1200 euros par mois, et qu'il y a deux colocataires, chacun payant la moitié du loyer, soit 600 euros par mois.
Avant de choisir une assurance habitation, les colocataires peuvent demander plusieurs devis auprès de différentes compagnies d'assurance pour comparer les offres. Si l'un des colocataires provoque un sinistre, par exemple, un dégât des eaux, et que la franchise de l'assurance s'élève à 300 euros, alors cette somme sera répartie entre les colocataires en fonction de leur part du loyer. Le colocataire à l'origine du sinistre devra payer 300 euros, car il est responsable du sinistre. L'autre colocataire devra également contribuer à la franchise, mais sa part sera calculée en fonction de sa part du loyer. Dans ce cas, sa part serait également de 300 euros (600 euros de loyer total / 2 = 300 euros).
Ainsi, le colocataire à l'origine du sinistre devra payer la totalité de sa part de la franchise, tandis que l'autre colocataire devra également contribuer à la franchise, mais proportionnellement à sa part du loyer.

En cas de non-transmission de l’attestation, le propriétaire enverra une lettre de rappel. Si l'attestation n'est toujours pas transmise un mois après cette lettre, le propriétaire aura le droit de résilier le contrat de bail. Il peut également souscrire une assurance pour le compte des colocataires et demander le remboursement. 

Cette assurance souscrite par le propriétaire se limitera aux risques du foyer et ajoutera 1/12ème de la cotisation annuelle au montant du loyer, plus éventuellement une majoration ne pouvant dépasser 10 % du montant de la mensualité d'assurance.

En ce qui concerne la souscription d'un contrat d'assurance en colocation, la démarche varie selon que tous les colocataires sont inclus dans un seul contrat de bail ou que chacun a son propre contrat. Il est recommandé d'obtenir plusieurs devis d'assurance habitation en ligne pour comparer les offres et choisir celle qui convient le mieux à votre situation. Si des changements interviennent dans la colocation, comme le départ ou l'arrivée d'un nouveau colocataire, il est important d'en informer le propriétaire et de procéder à un avenant au contrat de location. Cela est également valable pour le contrat d'assurance s'il est souscrit au nom de tous les colocataires, généralement c’est des manipulations réalisables depuis votre compte en ligne.

Assurances habitation : les tarifs appliqués en ligne

PERSONNALISER SIMULATION ASSURANCE HABITATION

Les comparateurs de prix en ligne vous permettent en général de personnaliser votre simulation assurance habitation. Vous aurez ainsi une idée précise des coûts que ça va engendrer.

Voici un tableau des prix moyens d’une assurance habitation pour l’année 2024 : 

 

Formule Propriétaire non-occupant

Formule éco

Formule équilibre

Formule complète

Prix moyen

161 €

183 €

204 €

222 €

Acheel

91 €

96 €

AcommeAssure

238 €

374 €

ActiveAssurances

168 €

189 €

231 €

L'Olivier Assurance

167 €

217 €

Allianz

247 €

367 €

Aon

257 €

392 €

Assu 2000

192 €

285 €

Autofirst

183 €

276 €

Direct Assurance

195 €

303 €

Euro-Assurance

170 €

270 €

@lesfurets

 

🤓 Ce qu'il faut retenir sur les simulateurs d'assurance habitation :
  • Les simulateurs d'assurance habitation en ligne simplifient la recherche en personnalisant les options, ce qui a conduit à une augmentation de 20% des utilisateurs trouvant une couverture adaptée.
  • La comparaison des assurances permet de réaliser jusqu'à 30% d'économies en moyenne et de choisir une couverture plus avantageuse.
  • En France, 90% des locataires sont tenus par la loi de souscrire une assurance habitation, couvrant les risques tels que l'incendie, les dégâts des eaux et la responsabilité civile.
  • Les propriétaires, bien que non tenus par la loi, ont la possibilité de souscrire une assurance habitation pour protéger leur bien immobilier contre divers sinistres.
  • Les simulateurs en ligne, en collectant des informations détaillées, permettent d'estimer les tarifs moyens d'assurance habitation pour différentes formules, facilitant ainsi la prise de décision pour les utilisateurs.