Isolation sous-sol, tout ce qu’il faut savoir pour se lancer en 2022

Isolation sous-sol par un technicien agrée

L’isolation sous-sol est aujourd’hui une question que beaucoup de foyer se pose pour améliorer leur quotidien. Le sous-sol de la maison est très pratique. Il permet le stockage, l'entreposage et offre la possibilité de libérer de l'espace dans la maison.

Cependant, les sous-sols ont souvent les caractéristiques désagréables d'être très froids, humides et d'entrainer de grandes déperditions d'énergies.

Par conséquent, comprendre comment isoler le sous-sol est essentiel pour maintenir un bon équilibre énergétique dans la maison. Il existe de nombreuses techniques. Découvrez les dans notre article dédié.

Isolation sous-sol en vidéo

Pourquoi procéder à l’isolation sous-sol ?

Tout comme l'isolation des combles, l'isolation du sous-sol est un excellent moyen d'amorcer la transition énergétique de votre maison. En effet, le sous-sol est un lieu présentant les caractéristiques suivantes :

  • Froid car la plupart du temps en contact direct avec l’extérieur.
  • S'il y a un manque d'isolation, le sous-sol apportera de l'humidité à la maison à travers les murs.
  • Difficile à aménager car les meubles finiront par pourrir à cause de l'humidité.

L'isolation du sous-sol est le moyen idéal pour lutter contre une humidité trop élevée et une éventuelle infiltration. Il est également très approprié pour profiter de températures plus élevées à la maison. En effet, la chaleur montera du sous-sol au rez-de-chaussée. On estime qu'un sous-sol mal isolé peut rapidement faire chuter de 2 degrés à la maison.

De plus, procéder à l’isolation sous-sol de votre maison vous permettra de profiter d’une pièce annexe. Vous pourrez bénéficier d’une pièce aménageable sans craindre de voir vos meubles s'abimer. Il vous sera également possible de transformer votre sous-sol en atelier, buanderie ou même en chambre.

Avant de vous lancer, il y a quelques points à vérifier.

1 - Veiller à la salubrité des parois

Il existe 3 catégories en ce qui concerne les murs de soubassement. Leur protection contre l'humidité ordinaire du sol dépend de leurs propriétés et de l'utilisation prévue du sous-sol.

  1. Concerne l’implantation pièces à vivre en sous-sol. Aucune humidité n'est autorisée à l'intérieur du mur (mur ou sol).
  2. Concerne les lieux où l'étanchéité des murs est facultative et vous pouvez accepter une pénétration limitée (cave, garage, atelier, local technique).
  3. Assurer une résistance mécanique suffisante pour que les infiltrations d’humidités ne soient pas pénalisantes.

Vous construisez et envisagez de créer une salle de vie au sous-sol ? Il est recommandé de demander à des professionnels d’effectuer une étude de sol pour déterminer sa nature. Ainsi, vous vous assurez qu'il est possible de compléter la réalisation du sous-sol.

Si vous souhaitez aménager un sous-sol déjà existant, il vous faudra avant tout faire appel à un professionnel qui réalisera un diagnostic humidité. Celui-ci servira à :

  • Détecter les potentielles tâches d’humidité ;
  • Effectuer un état des lieux des procédés d’étanchéité déjà existants ;
  • Déterminer les éventuels aménagements.

2- Choisir la solution d’isolation sous-sol adapté à votre besoin

A chaque projet sa solution d’isolation sous-sol.

Vous souhaitez créer une pièce non chauffée du type garage, buanderie, atelier de bricolage, etc ? Alors que le sol de l’habitation n’est pas isolé ?

La pose d'isolant au plafond du sous-sol limitera le pont thermique entre la maison chauffée et le sous-sol. Par exemple, vous pouvez fixer des panneaux isolants en laine de verre ou laine de roche aux plafonds. Ajoutez y des finitions en aluminium pour un rendu plus nette. Ces panneaux spécifiques ne nécessitent pas de finition de protection.

Vous souhaitez créer une pièce chauffée ? Il est préférable d'isoler tous les murs du sous-sol pour un confort thermique maximal tout en assurant une isolation phonique. C'est le principe du « box in the box » qui assure la continuité de l'isolation entre les murs. En effet, isoler votre sous-sol permettra d'éviter les déperditions thermiques et ainsi augmenter la performance énergétique de votre logement. Utilisez un matériau isolant thermique :

  • Laine de verre
  • Polyuréthane
  • Polystyrène
  • Laine de mouton
  • Perlite
  • ...

Il est possible par la même occasion de procéder à l'isolation acoustique de votre sous-sol :

  • Rouleau de liège
  • Fibre de bois
  • Placo phonique
  • Laines minérales
  • ...

Il existe également des matériaux isolants permettant l'isolation thermique et acoustique de votre intérieur. Pensez à la laine de roche qui offre une haute résistance thermique et acoustique.

Pour le plafond, afin d'obtenir de bonnes performances thermiques et d'éviter les déperditions de chaleur, il est recommandé de choisir un plafond en plaques de plâtre intégrant de la laine de verre.

3 - Étendre le système de ventilation

Selon la loi en vigueur, les dispositifs de ventilation efficaces doivent être installés dans les pièces habitables. Par conséquent, il faut envisager d'étendre votre système de ventilation (tel que la VMC par exemple) au sous-sol.

Ceci est particulièrement important si vous aménagez une pièce à vivre à côté du garage. La ventilation est indispensable pour évacuer les gaz d'échappement entrant dans la pièce, protégeant ainsi la santé des occupants.

4 - Prévoir au moins une ouverture

Toute pièce habitable doit avoir au moins une ouverture à l'air libre et profiter de la lumière naturelle. Par conséquent, il est nécessaire de prévoir des fenêtres ou une cour anglaise au sous-sol. Cela permettra d'aérer naturellement votre pièce (ce qui bien entendu n'éliminera pas la nécessité d'installer un système de ventilation).

Comment isoler son sous-sol ?

Il existe plusieurs solutions pour isoler efficacement le sous-sol. Tout d'abord, il faut savoir qu'en fonction de votre budget et de vos problèmes, vous préférerez une solution à une autre.

Isoler les murs

L'humidité au sous-sol a tendance à remonter par les murs dû au phénomène de capillarité. Ce mécanisme est particulièrement problématique pour votre environnement intérieur et peut vous faire apparaître des taches d'humidité au niveau des jointures murales.

Ainsi, l’isolation sous-sol du mur est un moyen intéressant de lutter contre l'humidité et d’augmenter votre intérieur de quelques degrés.

Afin de réussir l'isolation des murs du sous-sol, vous pouvez choisir de coller directement des panneaux de polystyrène. Ils présentent de réels avantages : une installation facile, léger et peut être utilisé comme pare-vapeur.

Le bricolage ne vous fait pas peur ? Vous pouvez également fixer des tasseaux au mur, y placer de la laine de verre isolante entre ceux-ci, puis les recouvrir de placo ou de lambris.

Isolation des des murs du sous-sol
Isolation des murs : source Ooreka

Isoler les sols

Pour l’isolation sous-sol par le plancher, il faut être vigilant quant aux étapes à suivre. En effet, le sous-sol est un endroit humide, et cette humidité doit être traitée avant d’appliquer votre revêtement, sinon il y aura un risque de détérioration.

Il est donc recommandé de déposer un pare-vapeur directement sur le sol et de le surélever légèrement sur le mur de quelques centimètres. Sur ce pare-vapeur, vous pouvez installer une plaque isolante, qui accepte des passages de marche sur lesquelles vous poserez le revêtement choisi (lino, planche de PVC, etc.).

Attention, l'utilisation de bois doit être évitée ! Car même si vous parvenez à traiter l’humidité, le sous-sol reste essentiellement un endroit humide. Ce qui aura pour effet de gonfler le bois et rendre votre sol impraticable.

Isolation des sols du sous-sol
Isolation des sols : source Ooreka

Isoler le plafond

Pour le plafond, le processus sera le même, mais il nécessite une approche légèrement différente. Vous n'avez pas nécessairement besoin d'installer le pare-vapeur à cet endroit précis, mais seulement d'installer le panneau de polystyrène extrudé pour vous assurer une température plus élevée maintenue.

Afin d'améliorer l'efficacité, il est également recommandé d'appliquer une peinture hydrofuge avant de protéger le plafond. Par exemple, ces derniers auront un effet protecteur efficace pour empêcher la croissance de champignons.

Enfin, n'oubliez pas de protéger les tuyaux du sous-sol avec de l'isolant. Il est en effet très fréquent de voir des tuyaux apparents donner une sensation de froid dans toute la pièce.

Isolation du plafond du sous-sol
Isolation du plafond : source Ooreka

L'isolation sous-sol, combien ça coûte ?

Comparé aux avantages que l’isolation sous-sol peut vous apporter, le coût de l'isolation est relativement faible. En effet, selon le choix des matériaux (hors aménagement), il vous faut compter entre 10 à 20€ du mètre carré.

Cependant, pour ce prix, vous bénéficierez des possibilités uniques d'aménagement des pièces, vous permettant de créer une cave à vin, un dressing, un débarras, un studio, une salle de sport...

Ensuite il faut définir le budget global incluant les travaux d'isolation du nouvel espace. Attention, si vous ne créez pas de nouvelles fenêtres, ce nouvel espace ne sera pas considéré comme une surface habitable et donc ne sera pas considéré comme une surface taxable.

💡 Bon à savoir

Il existe des aides financières pour l'isolation de votre sous-sol. Ces travaux de rénovation sont éligibles au CITE. De plus, il vous faut comprendre que le retour sur investissement est relativement rapide, puisqu'il est estimé à 10 %, la perte d'énergie liée au sous-sol lui-même. Ainsi, en économisant chaque mois sur vos factures d'énergie, vous pouvez rentabiliser votre investissement initial tout en profitant de pièces supplémentaires.

Les bénéfices de l'isolation sous-sol ?

Il faut noter que l'isolation du sous-sol vous permettra d'améliorer 3 facteurs :

  • Economique : en empêchant la chaleur de s'échapper de votre logement, vous n'avez plus besoin d'augmenter sans cesse le degré du thermostat. Avec un système de chauffage efficace, vous pouvez consommer vos propres produits et réduire considérablement vos factures.
  • Plus de confort : une bonne isolation thermique peut éliminer les écarts de température désagréables et même la chaleur dans la maison. Vous pourrez enfin profiter d'une maison confortable et agréable, qui se prête à vivre en toutes saisons.
  • Votre propriété prendra de la valeur : Grâce à ces travaux de rénovation énergétique, votre bien prendra de la valeur sur le marché immobilier. C'est un critère à considérer avec attention par les acheteurs potentiels. Votre étiquette énergétique, DPE, s'en verra améliorer. Par conséquent, il est très important de prendre cela en considération. En effet, le prix de vente des biens isolés augmente de 5% à 10% !

Bien sûr, il existe différentes façon d'améliorer l'isolation de votre maison comme par exemple, réaliser l'isolation thermiques des lieux de vie déjà existants.

Vous avez besoin d'en savoir plus sur votre classe énergétique ?

Dimo Diagnostic est là pour vous aider ! 💚

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de dimo 💌