DPE local commercial : quelles obligations pour votre bien ?

dpe local commercial

Le DPE local commercial est un document obligatoire pour tout nouveau bail commercial, qu’il s’agisse de locaux commerciaux, industriels ou logements. Le DPE local commercial est un outil de diagnostic qui permet d’évaluer le niveau de performance énergétique d’un bien immobilier. Cette évaluation doit se faire sur la base d’un certain nombre de critères liés à l’efficacité.

 

Sommaire

Quel DPE pour un local commercial ?

Avant toute chose il faut savoir que le DPE est l'un des diagnostics obligatoires pour toute mise en location d'un local. Que ce DPE soit pour un bail commercial ou non.

D'ailleurs, les diagnostiqueurs ont la même certification dans le cas des logements particuliers et commerciaux. Ils effectueront les mesures de la même manière pour les propriétaires d'appartement ou maison et les propriétaires de locaux commerciaux. Vous pourrez donc faire appel à toute entreprise de diagnostic agréée par un organisme certificateur.

La durée de validité du DPE local commercial est également la même, 10 ans. Ce qui signifie que le DPE pourra être réutilisé si nécessaire, notamment lors de la mise en vente par exemple, si aucuns travaux n'a été effectué.

ℹ️ Bon à savoir : si vous, en tant que propriétaire bailleur, avez apporté des modifications pour améliorer l'état du local, vous pourrez refaire le DPE pour profiter des nouveaux résultats. Cela aura un impact bénéfique sur les ventes futures.

Exemple de dpe local commercial

Dimo Diagnostic © 

Pourquoi faire un DPE local commercial ?

Dans le cadre de la location d'un local commercial, le diagnostic de performance énergétique est obligatoire. Mais vous pourriez aussi l'effectuer si vous souhaitez le vendre à n'importe quel moment. Cette mesure permettra d'avoir une idée réelle du potentiel du bien et de sa rentabilité. Mais permettra aussi de rassurer les futurs acquéreurs.

Le DPE local commercial est aussi nécessaire pour que les travaux soient financés par des organismes tels que : la BPI, l'ADEME ou d'autres organismes collecteurs de fonds.

"Le diagnostic de performance énergétique local commercial permet d'allier rentabilité économique et respect de l'environnement, en donnant aux entrepreneurs et aux investisseurs les informations nécessaires pour prendre des décisions éclairées et durables." - Nicolas Hulot

Que signifient les classes énergétiques A B C D E F G ?

En ce qui concerne la classe énergétique, elle désigne le niveau de performance énergétique du bâtiment. Plus la classe est basse et plus la consommation énergétique du bâtiment est importante.

  • Le Diagnostic de performance énergétique de classe A regroupe les biens les plus économes en énergie. C'est-à-dire les biens qui consomment moins de 70 kWh/m² et 6 kg CO2/m² par année.
  • Le Diagnostic de performance énergétique de classe B regroupe généralement les constructions neuves. Cette classe comprend les biens consommant de 71 à 110 kWh/m² et de plus de 6 à 11 kg CO2/m² par an.
  • Le Diagnostic de performance énergétique de classe C regroupe des biens relativement économes en énergie, ils consomment de 111 à 180 kWh/m² et plus de 11 à 30 kg CO2/m² chaque année.
  • Le Diagnostic de performance énergétique de classe D est l'étiquette énergétique la plus répandue puisqu'elle entre dans la fourchette de consommation moyenne d'un logement, à savoir entre 181 à 250 kWh/m² et plus de 30 à 50 kg CO2/m² par an.
  • Le Diagnostic de performance énergétique de classe E correspond fréquemment aux biens immobiliers construits avant les années 1970. La consommation est plutôt élevée, puisqu'elle se situe entre 251 et 330 kWh/m² ainsi que plus de 50 à 70 kg CO2/m² par année.
  • Le Diagnostic de performance énergétique de classe F est généralement donné aux biens construits entre 1950 et 1960. Ce sont des bâtiments ayant une consommation d'énergie particulièrement élevée. Celle-ci se situe entre 331 à 420 kWh/m² et plus de 70 à 100 kg CO2/m² chaque année. Il est possible d'améliorer cette étiquette en entreprenant des travaux d'isolation et de remplacement du système de chauffage.
  • Le Diagnostic de performance énergétique de classe G est la classe la plus élevée. Elle correspond à tous les biens ayant une consommation énergétique supérieure à 420 kWh/m² ainsi que 100 kg CO2/m² par an. Habituellement, cette classe est donnée aux bâtiments dits très anciens. Il est également possible d'améliorer leur classe énergétique grâce à des travaux d'isolation et de système de chauffage.

Comment améliorer son étiquette DPE ?

Le diagnostic de performance énergétique permet d'avoir une vision globale, précise et détaillée de la consommation d'énergie d'un logement. Il est possible d'améliorer les performances énergétiques d'un bien grâce à plusieurs actions simples :

  • Changer le système de chauffage : Il est possible de remplacer le système de chauffage actuel par un nouveau pour économiser de l'énergie. Le choix du système de chauffage est important puisqu'il influe sur la consommation d'énergie.
  • Isoler le plancher haut et bas : Il y a beaucoup d'économie à faire pour un logement mal isolé. La réalisation de travaux d'isolation permet de gagner de nombreux kilowattheure. C'est une bonne façon pour améliorer sa performance énergétique.
  • Isoler les murs extérieurs : La réalisation de travaux d'isolation des murs extérieurs permet de réduire la facture énergétique.
  • Changer les fenêtres : Dans le cas d'une rénovation, il est possible de changer les fenêtres d'un logement. Cette opération permet de gagner sur votre étiquette DPE mais cela ne représente qu'une faible partie. Veillez à prioriser vos actions pour gagner au maximum sur votre performance énergétique à moindre coût.

Existe-t-il des aides pour rénover votre bien énergétiquement ?

Il existe des aides pour rénover votre bien commercial. Vous pouvez ainsi bénéficier de crédit d'impôts, d'un montant de 30% des dépenses éligibles (dans la limite de 25 000 €) ou encore de l'aide à la rénovation des locaux commerciaux.

Vous pourrez également profiter du prêt Éco-Énergie, qui pourra vous aider à financer les travaux de rénovation énergétique du bien. 

Quels sont les diagnostics obligatoires pour un local commercial ?

Les différents diagnostics obligatoires pour un local commercial sont :

  • DPE : Indique la classe énergétique du bien. L'étiquette énergétique sera donnée à l'issue du diagnostic. Valable 10 ans.
  • Diagnostic amiante : Permet de protéger la santé ainsi que la sécurité des personnes amenées à travailler dans le local. Ainsi, le diagnostic amiante détectera la présence d'amiante. Celui-ci est obligatoire pour tous les biens construits avant le 1er juillet 1997. En cas d'absence d'amiante, la validité de ce diagnostic est illimitée.
  • Diagnostic ERP : Anciennement ERNMT, informe les occupants des potentiels risques auxquels le bien est exposé (inondation, avalanche, incendie de forêt, exposition nucléaire...). Valable 6 mois.
  • Diagnostic Termites : Permet de diagnostiquer la présence ou non de termites dans le local. Valable 6 mois.
  • Loi Carrez : Mesure la superficie du bien à l'aide d'un télémètre. Cela permet d'éviter les erreurs et ainsi d'estimer le bien au juste prix. Il est obligatoire pour tous les biens en copropriété. Validité illimitée sauf si des travaux d'agrandissement sont envisagés.

Où faire mes diagnostics immobiliers obligatoires ?

Avec Dimo Diagnostic, vous pourrez réaliser l'ensemble de vos diagnostics immobiliers obligatoires à moindre coût. Nos diagnostiqueurs certifiés se feront un plaisir de vous accompagner dans votre projet.

🤓 Ce qu'il faut retenir :
  • Le DPE est un diagnostic obligatoire pour la mise en location d'un local commercial, ayant une validité de 10 ans.
  • Il peut influencer sa rentabilité et rassurer les futurs acquéreurs.
  • Les classes énergétiques A à G indiquent le niveau de consommation énergétique du bâtiment, avec A étant le plus économe et G le moins économe.
  • Il est possible d'améliorer l'étiquette DPE en effectuant des actions telles que le changement de système de chauffage, l'isolation du plancher et des murs, et le remplacement des fenêtres.
  • Des aides financières sont disponibles pour la rénovation énergétique des locaux commerciaux, telles que le crédit d'impôt pour la rénovation énergétique ou de l'aide à la rénovation des locaux commerciaux.
  • Les diagnostics obligatoires pour un local commercial comprennent le DPE, le diagnostic amiante, le diagnostic ERP, le diagnostic termites, et la loi Carrez pour mesurer la superficie du bien.

 

Merci pour votre lecture 💚