Peinture au plomb : que faire ? quelles obligations ?

Peinture au plomb : que faire ? quelles obligations ?

Lors de la vente ou de la location de biens immobiliers construits avant 1949, le constat de risque d'exposition au plomb (CREP) est une étape obligatoire. Durant l’intervention du technicien pour la réalisation de ce diagnostic, le plomb sera recherché dans la peinture des murs de la maison. Comment savoir si mon bien est concerné ? Quels sont les risques de la peinture au plomb ? Toutes les réponses ici !

✅ Comment savoir s'il y a du plomb dans la peinture ?

✅ Quels sont les risques si un bâtiment contient de la peinture au plomb ?

✅ Comment enlever de la peinture au plomb ?

✅ Comment repeindre sur de la peinture au plomb ?

Comment savoir s'il y a du plomb dans la peinture ?

La peinture au plomb concerne essentiellement les maisons dont les permis de construire datent d’avant l’interdiction dans les années 70. Ce matériau a souvent été utilisé en raison de ses propriétés.

Ce qui fait que de nombreuses habitations construites jusqu’à dans les années 90 peuvent être sujet à présence de peinture au plomb. En effet, les artisans l’ont privilégié du fait de sa robustesse, de son aspect plus brillant et plus lustré. Sa commercialisation a été interdite en 1993.

L’un des principaux signes qui montre que la peinture au plomb a été utilisée lors de la construction du bien est le motif en écailles provoqué par la détérioration du matériau. Cela s’appelle l’alligatorisme. Ces traces se retrouvent facilement dans différents endroits d’une maison si la peinture n’est pas entretenue par le propriétaire :

  • Intérieur des placards
  • Plinthes et châssis des fenêtres

Le meilleur moyen de savoir si votre bien contient de la peinture au plomb est de réaliser le diagnostic plomb obligatoire si vous avez un projet de vente ou de location immobilière. Il est obligatoire pour les biens immobiliers dont le permis de construire remonte à avant 1949. Le seuil de tolérance de la présence de plomb dans la peinture est fixé à 1 mg/cm².

Quels sont les risques si un bâtiment contient de la peinture au plomb ?

Même s’il n’y a pas de danger immédiat, le plomb présente des risques pour la santé des habitants d’un logement qui en contient, et particulièrement dans les peintures. En effet, l’ingestion au plomb particulièrement les enfants qui lèchent les murs ou avalent des bouts écaillés de peinture qui tombent au sol. Cette ingestion provoque le saturnisme, intoxication au plomb qui peut être mortelle. Cela est dû au fait que les enfants ont du mal à rejeter de l’organisme les éléments au plomb inspirés ou ingérés.

Les poussières émises par la peinture au plomb, malgré de nouvelles couches, provoquent également d’autres maladies respiratoires chez l’adulte. Les femmes enceintes et les personnes âgées sont également des personnes considérées comme à risque face à une exposition régulière au plomb.

Le plomb s'intègre facilement dans la cage thoracique ainsi que dans les voies intestinales. Une ingestion importante de peinture au plomb peut également déclencher d'autres infections comme :

  • Problèmes rénaux
  • Infection du sang
  • Hypertension artérielle
  • Douleurs de la cage thoracique
  • Troubles du sommeil et de la mémoire

Le gouvernement a pris des mesures pour lutter contre le saturnisme dans les habitations, notamment avec la loi n°22004-806 du 9 août 2004. Cette loi a rendu le constat des risques d'exposition obligatoire pour les biens en copropriétés.

Comment enlever de la peinture au plomb ?

Lors de la réalisation du constat d’exposition au plomb, les diagnostiqueurs de Dimo utilisent une machine plomb en forme de sèche-cheveux pour détecter la présence de plomb dans la peinture des murs. Cet appareil mesure la concentration en plomb pour chaque surface d'un mur. Avec l'aide des rayons X, la machine plomb est capable de détecter le matériau sur plusieurs couches et épaisseurs (tapisseries, papier peint, etc.). Il arrive souvent donc que du plomb soit présent sur un mur venant d’être repeint.

Les entreprises en charge d’enlever le plomb dans les peintures d’une maison utilisent généralement les méthodes suivantes :

  • Le décapage chimique : traitement agressif qui s’illustre par la pulvérisation d’un produit imbibant la peinture et la rendant plus friable. Après plusieurs heures d’attente, le professionnel peut ensuite retirer les morceaux avec des outils spécifiques.
  • Le décapage thermique : le professionnel utilise du matériel spécifique, comme un chalumeau ou un décapeur spécifique, pour chauffer la peinture qui s’effrite sous la pression.

Pour enlever de la peinture au plomb en toute sécurité, il faut utiliser :

  • Un masque jetable conforme à la norme NF EN 149 FFP3S
  • Des gants, ignifugés pour le décapage thermique
  • Des lunettes de protection
  • Outils nécessaires pour gratter la peinture, comme un couteau et une spatule

C’est pour cela qu’il est déconseillé de vouloir enlever la peinture soi-même, faites toujours appel à un professionnel, car cela n’est pas sans risque !

Comment repeindre sur de la peinture au plomb ?

Si vous n’avez pas enlevé le plomb des peintures des murs de votre habitation, vous pouvez toujours procéder à d’autres méthodes pour le recouvrir. Il existe plusieurs méthodes pour recouvrir une peinture au plomb :

  • Le recouvrement par doublage est une des meilleures solutions possibles. Les plaques de plâtre, de type BA13 par exemple, avec des panneaux en fibres naturelles ou en bois compressé.
  • Le revêtement par une nouvelle peinture sans plomb, en nettoyant le mur auparavant et appliquer une sous-couche adaptée. Si le mur est recouvert d’un papier peint, il faudra alors le détapisser.
  • Le revêtement collé, qui consiste à appliquer une couverture du style toile de verre. Toutefois, la présence du plomb ne sera pas enlevée, même avec un tissu épais. Il faut donc le prendre en compte pour le moment où vous souhaiterez vendre ou louer vote bien.

A lire aussi

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de dimo 💌