Maison toit plat : 6 BONNES idées qui vont vous aider !

C'est une image d'une maison à toit plat.

Voulez-vous construire une maison ? Faut-il choisir une terrasse sur le toit ? Très lumineuses, ces habitations offrent de nombreux avantages et sont désormais accessibles au plus grand nombre.

1.Qu’est-ce qu’une maison à toit plat et toit terrasse ?

Maison à toit plat, contrairement aux bâtiments traditionnels, sont un type de construction moderne souvent considéré comme une réalisation d'architecte ou haut de gamme. En raison de leur forme unique, ces maisons ne s'intègrent pas facilement dans tous les paysages. Ces dernières années, les toits plats ont connu un véritable essor. On peut l’avoir avec ou sans plancher et en différentes tailles.

En plus du gain d'espace possible en créant des patios, ce style de toit est entièrement personnalisable. Il offre la possibilité de revégétaliser pour mieux s'intégrer à son environnement. Il peut également créer des puits de lumière ou développer des solutions économes en énergie, comme l'installation de panneaux solaires.

2.Quels sont les avantages pour constuire une maison à toit plat ?

Une maison à toi plat comporte d’autres avantages en dehors de son aspect esthétique moderne et contemporain.

Les avantages :

Possibilité d’une optimisation de l’espace interne (pas de poutre ni cloison ou sous pente dans les pièces qui font perdre de la surface habitable) et externe en créant une terrasse par exemple ou un potager (végétalisation de la toiture). Cette dernière assure une isolation entre autre écologique et une certaine étancheité.

Toujours dans une démarche respectueuse de l’environnement, une toiture plate permet une meilleure disposition de panneaux solaires.

Possibilité d’avoir des puits de lumière (velux) et des baies vitrées permettant d’avoir une belle luminosité naturelle en conséquent une économie d’énergie.

Possibilité d’une isolation de la toiture qui permet un confort thermique et acoustique de même qu’une réduction de consommation d’énergie, en plus d’une pente pour évacuer l’eau de pluies et éviter ainsi les dégats éventuels des infiltrations.

💡 Bon à savoir

Les toits plats conviennent à tout type de bâtiment (ancien, moderne, etc.). Cependant, il est bon de vérifier que la structure portante de votre maison peut supporter le poids des dalles. De plus, si vous souhaitez rénover votre toit en version plate, il y a un point important que vous devez considérer avant de commencer les travaux. Vous devez consulter votre plan local d'urbanisme (PLU) pour savoir si les toits plats sont interdits dans votre commune.

3.Combien coûte la construction d’un toit plat ?

3.1. Le prix d’un toit plat non accessible

Les prix des toits terrasses varient entre 400 et 500 euros le mètre carré, les ossatures béton de 390 à 550 euros, les ossatures bois de 410 à 550 euros et les espaces verts de 410 à 550 euros. En ce qui concerne le prix des toitures-terrasses inaccessibles, le coût est estimé entre 200 et 300 euros le mètre carré, et pour le béton de 190 à 350 euros.

Les matériaux et les surfaces sont les principaux paramètres qui entrent en jeu sur le coût d'un projet de toit-terrasse. Mais aussi, il est nécessaire de tenir en compte d'autres éléments pour optimiser votre budget :

- Isolation

- Utilisation ultime

- Accessibilité

- Accessoires de confort

- Type de bâtiment

3.2. Le coût d’un toit-terrasse au m²

Le prix des matériaux pour construire un toit plat dépend de trois facteurs : la surface du toit, le type d'isolation de la structure et aussi le choix du revêtement du sol.

- Pour une membrane EPDM : prévoir entre 10 euros et 20 euros le m², sans la main-d'œuvre.

- Pour une isolation avec bitume pour votre toit c’est entre 15 euros et 35 euros le m².

- Pour le revêtement de sol : pour une terrasse de lames en bois coûtera entre 35 et 200 euros le m² selon l'essence de bois (hors pose) et pour les revêtements en pierre comme le carrelage coûteront environ 100 euros le mètre carré pour 10 euros le mètre carré.

3.3. Le tarif d’un toit plat végétalisé

Le prix moyen d'un toit vert est de 180 EUR/m². Ainsi pour un toit de 150 mètres carrés, le prix moyen est de 27 000 euros, mais il peut monter jusqu'à 50 000 euros voire plus.

4.Quel type de couverture choisir pour un toit plat ?

De nos jours, l’architecture traditionnelle cède de plus en plus de place à celle contemporaine pour construire des maisons avec des toits plats en forme de cube.

Cependant, on peut se poser la question à savoir, quel matérieau choisir pour la couverture de toit plat?

L’EPDM, un revêtement résistant et étanche :

Un expert en rénovation, vous fournira plusieurs matériaux pour recouvrir et isoler votre toit plat.

Le caoutchouc EPDM (monomère éthylène-propylène-diène) est généralement recommandé. Un des avantages de ce revêtement est une bonne résistance dans le temps (plus de 30 ans) et une élasticité pour une pose facile. L'EPDM peut également créer un toit-terrasse accessible. Un autre avantage est que l'EPDM nécessite peu d'entretien. Seul bémol : son prix par mètre carré.

Pour couvrir un garage ou une extension d'une surface de 30 mètres carrés, cela peut vous coûter entre 50 à 80 euros le mètre carré installé, soit en moyenne 1 500 euros.

Le bitume, un matériau souvent privilégié sur les toits plats:

C’est le plus avantageux du point de vue économique et le toit plat sera plus accessible.

Mais le prix du toit devient coûteux pour installer une seconde couche d’isolant et en tenant compte que le bitume nécessite un changement régulier pour qu’une étanchéité soit efficace.

Le prix du bitume pour une fourniture seule est de 10 à 35 euros le mètre carré et pour la pose prévoire entre 25 et 70 euros l’unité.

Les végétaux pour couvrir un toit plat:

Pour les espaces de jardin sur les toits-terrasses, un toit vert plat est la solution parfaite. Les avantages sont bien sûr de profiter de l'environnement verdoyant et d'une isolation renforcée.

La végétation (végétaux, herbe, mousse, etc.) constitue une protection thermique supplémentaire. Cependant, l'inconvénient des toits-terrasses végétalisés est que les fuites sont difficiles à détecter. De plus, une sous-couche pré-couche (telle que l'EPDM) est requise, et la structure du toit-terrasse végétalisé doit être suffisamment solide pour supporter le poids des plantes.

Le prix d'un toit plat végétalisé dépend évidemment du type de surface et de végétaux. Il faut cependant prévoir un budget d'au moins 15 euros et au maximum de 75 euros le m², hors pose de toitures végétalisées

Le SEL, le revêtement étanche pour les configurations complexes:

Le SEL est un produit multi-support qui peut être appliqué sur une variété de surfaces telles que le béton, le bois, le fibrociment, la toiture métallique, l'ardoise, le plastique, les revêtements d'asphalte isolants, et plus encore.

Ainsi le choix du produit dépendra du support, mais aussi de votre volonté en matière d'isolation. La possibilité de circulation sur le toit est également un critère à considérer. En effet, il existe des résines dites « praticables » qui permettent aux piétons de passer directement dessus. Dans ce cas, il ne nécessite pas de protection lourde (dalles, gravillons, etc.).

C'est donc une solution d'étanchéité très adaptée pour les toits plats, plats ou légèrement en pente et peut également être utilisée pour protéger les balcons, patios et terrasses.

5.Comment bien isoler sa maison à toit plat ?

4 solutions pour isoler les toits plats : les toits chauds, les toits froids et même les toits inversés et combinés.

La toiture chaude:

Ce type d'isolation de toit plat extérieur est réalisé directement sur le toit. On isole juste le toit plat en mettant de l'isolant sur le toit sans toucher à l'intérieur de la maison. Une membrane étanche est placée sur l'isolant pour protéger l'installation.

Pour une double protection, une barrière contre l'humidité est généralement placée sous l'isolant. Avec ce type d'isolation, seuls les professionnels autorisés à monter sur le toit peuvent entreprendre les travaux. Cet isolant pour terrasse ou toit plat ne nécessite aucun lestage et demande peu d'entretien.

La toiture froide:

C'est la solution d'isolation de toiture terrasse dans la maison. Dans ce cas, l'isolation est installée sous le toit avec un espace d'air entre les deux.

En raison de ses défauts, ce type d'isolation est considéré comme "obsolète".

La lame d'air entre la toiture et l'isolant favorise l'humidité. Si cette solution pour isoler un toit plat est moins chère que d'autres, elle est généralement déconseillée en raison de ses conséquences.

La toiture inversée:

Ce type d'isolation est le plus primitif. Dans ce cas, on retrouve la caractéristique d'un toit chaud, mais à l'envers. Installez l'isolation du toit plat de l'extérieur en posant un matériau d'étanchéité sur le toit et un matériau isolant sur le dessus.

Par conséquent, le matériau isolant est exposé à toutes les conditions météorologiques. Il doit être lesté, il faut donc calculer le poids du lest dans l'isolant pour ne pas surcharger la toiture.

Ce type de toit de terrasse est moins isolant qu'un toit chaud classique car sa capacité isolante diminue au fur et à mesure qu'il pleut. Il est apprécié pour son toit vert.

La toiture combinée

Cette technique d'isolation des toits plats est un mélange de toits chauds et inversés. Dans ce cas, il y a deux couches d'isolant, alors que d'autres types d'isolants ne peuvent avoir qu'une seule couche. La première couche d'isolant est posée sur la membrane étanche (pare-vapeur), puis un autre pare-vapeur est posé, puis la deuxième couche d'isolant, et pour finir le lestage.

6.Quel est le prix de l’isolation de la toiture plate ?

Le prix de l'isolation d'un toit plat dépend de la technologie et des matériaux choisis pour le réaliser

Voici un résumé des principales solutions :

- Les toits plats dits "chauds" (polyuréthane PIR, fibre de bois ou liège) coûtent entre 50 et 120 euros/m²

- Les toits plats "inversés" coûtent entre 30 et 60 euros/m²

- Les toits plats combinés coûtent entre 40 et 100 euros/m²

- Les toits plats "froids" coûtent entre 20 et 50 euros/m²

Prix de l'isolant de toit plat

Les différents budgets pour chaque type d'isolation de toit plat :

- Toit plat EPDM : entre 30 et 40 mètres carrés.

- Toit plat en fibre de bois : Les toits plats en asphalte coûtent entre 25 et 45 euros/m²

- Toit plat PVC : 40 à 65 euros/m²

- Toit plat platelage acier : 30 à 100 euros/m²

- Toit plat en béton : 50 à 150 euros/m²

- Toits végétalisés : 130 à 150 euros/m² en moyenne

7.Étanchéité et isolation thermique des toitures extérieures, revêtements de façade et rénovations thermiques. Pensez au Diagnostic de Performance Energétique (DPE)

Grâce au Diagnostic de Performance Energétique (DPE), vous pourrez évaluer les consommations énergétiques annuelles de votre logement et leur impact sur les émissions de Gaz à Effet de Serre (GES).

DPE vous permet d'attribuer des "notes" énergétiques à votre logement. Représentée par un label gradué de A à G, la note A correspond à la meilleure performance énergétique. En conséquence, vous obtiendrez l'état précis de l'isolation de votre maison, ce qui vous permettra de commencer à travailler en conséquence.

Depuis janvier 2014, vous pouvez bénéficier d'un crédit d'impôt de 15 % si vous effectuez des dépenses de diagnostic de performance énergétique en dehors des circonstances obligatoires.

Tous les propriétaires et locataires peuvent bénéficier du Crédit d'Impôt Développement Durable pour Diagnostic de Performance Energétique (DPE) dans leur résidence principale, à condition que l'immeuble ou la résidence ait plus de 2 ans. La consommation d'énergie domestique reste une priorité absolue pour tous les foyers soucieux de préserver et de protéger la planète. DIMO vous fournira une solution d'isolation par l'extérieur performante, esthétique, simple et rapide à installer.

Prenez contact avec nos diagnostiqueurs pour découvrir la solution DIMO !

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de dimo 💌