Comment vendre un bien immobilier ?

Comment vendre un bien immobilier ?

Aurélie et Jean décidèrent de mettre à la vente leur bien immobilier. Ils firent dans un premier temps une estimation en ligne de leur appartement, qui, soit dit en passant ressemblait plus à une petite maison.  À l’issue de ce premier jet, ils décidèrent de se rendre dans une agence immobilière pour collecter plus d’informations sur le marché immobilier à Nimes. Le feeling avec l’agent fût immédiat. Aurélie et Jean décidèrent de leur confier leur nid douillet à la vente. Ce jeune agent immobilier leur expliqua sereinement les étapes de la démarche de vente. Après avoir fait le tour du propriétaire, il se posa autour d’une table pour faire le point sur les documents en possession des vendeurs. Acte de propriété, charges de copropriété, etc… tout y passa. C’est alors qu’il aborda la nécessité d’établir un diagnostic immobilier qui lui est nécessaire et qui leur sera obligatoire par la suite lors de la signature chez le notaire. Il leur conseilla de réaliser l’ensemble du dossier de diagnostics techniques le plus tôt possible afin d’éviter les mauvaises surprises à quelques jours d’un compromis de vente éventuel. C’est ce qu’ils firent. Les premières visites débutaient, coups de cœur sur coups de cœur. Ce petit bijou n’allait donc pas rester longtemps sur le marché immobilier. Le charme de l’ancien a opéré et c’était déjà l’heure d’une direction chez le notaire.  L’ancien qui souvent rime avec petit désordre. En effet, quelques anomalies sur l’installation électrique, un conduit en amiante ciment et un DPE (Diagnostic de Performance Énergétique) pas au meilleur de sa forme. Des photos pour illustrer ces anomalies, des explications claires et simples ont confortés nos primo-accédants dans leur décision. Une confortation qui n’aurait pas pu être possible sans la disponibilité et la conscience professionnelle des techniciens de diagnostic immobilier. Après ces péripéties, sur le chemin du bonheur, ils se retrouvèrent tous chez le notaire pour honorer leur devoir. Et c’est après une interminable attente liée au délai de la préemption et à la loi ALUR que les nouveaux propriétaires, heureux.

A lire aussi

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de dimo 💌