diagnostic immobilier : comment ça marche ?

diagnostic immobilier : comment ça marche ?

Dans cet article, nous vous expliquons comment se préparer pour accueillir le diagnostiqueur dans les meilleures conditions, et comment préparer votre logement pour un diagnostic immobilier. 

Nous allons répondre aux questions suivantes :

La réalisation d'un diagnostic immobilier est une des étapes obligatoires qui fait partie du processus d'une vente ou d'une location d'un bien. Un diagnostiqueur professionnel certifié est la personne qui réalise ce diagnostic ainsi qu'un rapport détaillé de l'état de votre bien.

Comment se déroule un diagnostic immobilier ?

Afin de préparer votre logement pour un diagnostic immobilier, il est important de connaître le déroulement de cette intervention. Premièrement, après avoir trouvé votre diagnostiqueur certifié et après la signature du devis de réalisation d'un diagnostic immobilier, un ordre de mission sera soumis à un agent qui effectuera l'intervention. Ce dernier comporte les informations du diagnostiqueur, du propriétaire, du bien à diagnostiquer, et aussi les différents diagnostics à réaliser.

A la date et à l'heure d'intervention fixée par les deux parties prenantes (diagnostiqueur et propriétaire), le diagnostiqueur certifié réalise sur place tous les relevés nécessaires à la préparation du rapport du diagnostic de votre bien.

Le temps de l'intervention d'un diagnostiqueur, précisé sur l'ordre de mission, est estimé entre 30 min et 5 heures. Ce temps varie en fonction de la taille et du type de bien à diagnostiquer.

Le Dossier de Diagnostic Technique (DDT) ou votre rapport écrit de cette intervention peut être effectué, généralement, sous 48/72 heures. Chez Dimo diagnostic, le DDT vous sera soumis dans un délai de 24 heures !

Quels documents préparer pour un diagnostiqueur ?

Aujourd'hui, il y a plusieurs diagnostics obligatoires en cas de vente. Parmi les plus courants, on trouve celui de l'électricité, du gaz, des termites mais également du plomb.

Pour que le diagnostiqueur puisse faire son rapport dans un court délai, il est essentiel de l’accueillir dans les meilleures conditions. Pour commencer, préparez les documents que le professionnel est susceptible de vous demander en fonction du diagnostic que vous souhaitez réaliser.

Quels documents préparer ?

Le DPE : Diagnostic de la Performance Énergétique. L’objectif de ce diagnostic est d'identifier le niveau d'isolation de votre bien ainsi que son que de connaître son classement énergétique.

Si votre bien date d'avant 1948, préparez les relevés des trois dernières années des consommations énergétiques (chauffage, eau chaude sanitaire).

ERP : Etat des Risques et Pollutions. Ce diagnostic est indispensable pour connaître les différents risques d’ordre naturels, miniers, technologiques, radon, sismiques et sonores.

En cas de dégâts causés par une catastrophe naturelle, dégâts miniers ou dégâts technologiques, préparez les justificatifs des sinistres indemnisés prévues (Ce document vous sera quoi qu’il arrive nécessaire lors de la vente de votre bien immobilier).

Le DTA : Dossier Technique d’Amiante.

Si votre logement a été exposé à des travaux, il est impératif de transmettre tous les justificatifs de travaux réalisés ainsi que les permis de travaux obtenus auprès de la mairie pour la démolition.

Pour les autres diagnostics :

Préparez tous les justificatifs des travaux réalisés au cours des précédentes années.

L'acte de propriété prouvant que vous êtes bien le propriétaire vous sera systématiquement demandé par le diagnostiqueur lors de son passage.

La mise à disposition du règlement de copropriété et de l’état descriptif de division est fortement recommandé.

Comment préparer votre logement pour un diagnostic avant le passage d'un diagnostiqueur ?

Accès à toutes les pièces

Préparer votre logement pour un diagnostic et aidez l'expert à réaliser un rapport exhaustif. Le diagnostiqueur devra avoir accès à toutes les pièces, y compris le sous-sol, le grenier, le garage et les annexes en tous genres. À part fournir au diagnostiqueur les documents nécessaires à son rapport, vous pouvez l’aider dans son travail, faites en sorte que toutes les pièces soient accessibles et sans encombre.

"Si une trappe de comble est condamnée, il est recommandé de mettre tous les moyens en œuvre pour rendre accessible les combles. Il faut savoir que le diagnostiqueur immobilier n’est pas règlementairement habilité à effectuer ce type de travaux."
Benjamin, diagnostiqueur chez dimo

Libérez les points de contrôle pour préparer votre logement pour un diagnostic

Si le logement est vide alors vous n'avez rien à faire, le professionnel du diagnostic devrait avoir une visibilité claire sur les points de contrôle. En revanche, si vous n’avez pas encore quitté les lieux au moment du diagnostic, il est essentiel de libérer les accès aux : tableau(x) électrique(s) disjoncteur, plinthes, murs et cloisons...

Le désencombrement est une étape importante. Il faut poussez les meubles les plus encombrants et les plus larges avant l'arrivée du diagnostiqueur. Il doit avoir un accès facile à chaque espace de votre bien.

Dans le cas contraire, vous serrez le seul responsable en cas de litige d'un vice caché de la part de l'acheteur ou du bailleur. Donc vous ne pourrez pas engager la responsabilité du diagnostiqueur.

Comment faciliter votre diagnostic ?

Il est clair que le diagnostic immobilier obligatoire doit être effectué par un diagnostiqueur certifié. Or, rien ne vous empêche de faire les vérifications les plus simples vous-même. Cela va vous permettra de gagner du temps et de l'argent. En effet, un second passage du diagnostiqueur risque de repousser la date de la vente mais aussi de vous faire supporter les frais de son déplacement.

Pourquoi un diagnostic immobilier doit être réalisé par un diagnostiqueur certifié ?

Pour vous, le diagnostic immobilier de votre bien est un enjeu de taille. Alors avant de recevoir votre diagnostiqueur, pensez à vérifier quelques points : Vérifiez vos branchements électriques : vos câbles et vos fils d’électricité doivent être correctement branchés.

  • Testez que le disjoncteur permet de couper toute l’électricité du logement.
  • Vérifiez vos branchements électriques : vos câbles et vos fils d’électricité doivent être correctement branchés.
  • Supprimez toute présence d’un circuit ou branchement non isolé.
  • Contrôlez le bon fonctionnement du circuit de terre : le diagnostiqueur doit faire le tour des prises qui sont reliées à la terre. Il vérifie qu’aucune prise principale ne soit pas connecté à la terre.
  • Remplacez les prises, branchements ou matériel qui ne marche pas ou qui sont obsolètes.
  • Vérifiez que tous les appareils gaz sont bien en état de fonctionnement.
  • Contrôlez que les flexibles d'alimentation de vos appareils gaz n'ont pas dépassé la limite d'âge.
  • Regardez si les robinets d'arrêt (gaz et/ou eau) sans appareil raccordé sont bien munis d'un bouchon.
  • Remplacez les embouts cannelés fixes pas des embouts vissables.
  • N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de dimo 💌